04/01/2009

* L'EPIPHANIE

Le terme grec "Épiphanie" signifie "apparition".

L'épiphanie se fête dans tous les pays et communautés catholiques. Elle a près de 1967 ans. Elle marque l'apogée de la période de Noël et commémore l'arrivée à Bethléem des Rois mages apportant des présents à l'Enfant Jésus qui vient de naître. Il y avait Gaspar, Balthazar et Melchior, trois continents, trois présents: l'or, l'encens et la myrrhe.

titre-epiphanie

Les trois mages qui ont suivi l’étoile de Bethléem étaient probablement des prêtres venus de Perse (Iran et Irak actuel). Le mot « mage » vient de l’iranien maga qui désignait une caste sacerdotale. Ce sont des mi-savants, mi-magiciens qui pratiquaient la médecine, la divination et l’astrologie. Ils étaient donc de fins astronomes, ce qui explique, en partie, leur intérêt pour l’étoile de Bethléem. Le but de leur pèlerinage était de rendre hommage au nouveau roi du monde, l’Enfant Jésus, et de lui apporter des présents.

rois mages

 

Leurs présents étaient :

l’or comme le symbole de la royauté,
l’encens, le symbole de la divinité,
la myrrhe, le symbole de la passion (souffrance et mort de Jésus).

or encens myrrhe

Les rois mages venant adorer le Christ peuvent symboliser la reconnaissance du christianisme comme religion conforme à la Tradition primordiale (à l'origine de toutes les religions), les mages venant d'Orient représentent les trois pouvoirs : pouvoir royal (l'or), pouvoir sacerdotal (l'encens), et pouvoir spirituel (la myrrhe). Ces trois pouvoirs correspondent aux trois mondes représentés par les trois couronnes sur la tiare de Saint Pierre. Les mages se prosternant devant le Christ signifient que les trois pouvoirs reconnaissent l'orthodoxie du christianisme par rapport à la Tradition primordiale.

adoration des mages

Les restes des rois mages auraient été transportés en 1164 de Milan à Cologne, où ils sont depuis proposés à la vénération des fidèles dans une châsse en or dite châsse des rois mages (en allemand, Dreikonigenschrein) exposée dans le choeur de la cathédrale. Dans toute la suite du Moyen Age on les a donc appelés les "trois rois de Cologne".

cologne les 3 roisles 3 rois de Cologne

 

 

La visite des mages est célébrée à la date du 6 janvier, jour de l'Épiphanie. Ce jour-là, dans plusieurs pays d'Europe, on partage la "galette des rois".

 

La tradition de la galette des rois

 

Depuis le XIVe siècle, au mois de janvier il est de tradition de partager la galette des rois en famille ou entre amis pour célébrer l'Épiphanie. Cette coutume faillit être supprimée au XVIIIe siècle, sous la Convention, mais fort heureusement la tradition populaire l'emporta sur les principes républicains.
La galette des rois est aujourd'hui l'occasion de découvrir une « fève » dissimulée à l'intérieur de la savoureuse pâtisserie. L'heureux élu portera le titre de roi ou reine et aura le droit de porter une couronne en papier.

galette des rois

 

Le Pain de l’Epiphanie en Espagne

 

En Espagne, c'est le jour de l'Epiphanie que les enfants reçoivent les cadeaux et non à Noël.

On profite de ce "Jour des 3 Rois" pour échanger les cadeaux de Noël puisque originellement, ce sont les rois mages qui apportèrent 12 nuits après la naissance de l'enfant Jésus, des présents.
Pour cette occasion, on confectionne un pain en forme de couronne parfumé de zestes de citron et d'orange, brandy et eau de fleur d'oranger, décoré de fruits confits et d'amandes effilées.
On y glisse une pièce d'argent, une figurine chinoise ou un haricot sec.

pain de l'épiphanie en espagne

 

Dans le midi (me dit mimi du sud) nous avons la couronne, brioche garnie des fruits confits qu'on a pris soin de confectionner aux récoltes pour l'occasion, les 2 grands préférés étant le melon et l'angélique. ou alors on l'achète faite mais avec des fruits confits d'Apt, les seuls, les grands, les vrais !
Il n'y a que depuis très peu d'années qu'on consomme aussi la galette à la frangipane.

 

"De bon matin j'ai rencontré le train
De trois grands Rois qui allaient en voyage
De bon matin j'ai rencontré le train
De trois grands Rois dessus le grand chemin"…

 

roi mage1

Commentaires

Coucou Très intéressant...

Je passe te souhaiter un bon dimanche.

(Sioux mon 2ième blog...l'autre c-d-g...)

A bientôt Phil.

Écrit par : Phil | 04/01/2009

Répondre à ce commentaire

merci Phil de ta visite, je vais de ce pas visiter ton nouveau blog.

Écrit par : josiane50 | 04/01/2009

Répondre à ce commentaire

Bonne année Merci Josiane pour tes articles et poèmes. Je te souhaite une excellente année 2009 pleine de douceur, de joie, et avec une excellente santé.

Écrit par : Serge | 05/01/2009

Répondre à ce commentaire

même pas penser à la tarte avec me dents :-/
ca va mieux mais il faut attendre que ca dégonfle pour pouvoir traiter grrrrr
bon après-midi à toi biz

Écrit par : philippe | 05/01/2009

Répondre à ce commentaire

merci Philippe et Serge de votre visite.

Écrit par : josiane50 | 05/01/2009

Répondre à ce commentaire

alors... nous dans le midi nous avons la couronne, brioche garnie des fruits confits qu'on a pris soin de confectionner aux récoltes pour l'occasion, les 2 grands préférés étant le melon et l'angélique. ou alors on l'achête faite mais avec des fruits confits d'Apt, les seuls, les grands, les vrais:)!
il n'y a que depuis trés peu d'années qu'on consomme aussi la galette à la frangipane.
bisous et bonne soirée Josiane!

Écrit par : mimi | 05/01/2009

Répondre à ce commentaire

merci mimi de ton passage et de ta tradition du sud.

Écrit par : josiane50 | 06/01/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.