14/05/2009

* LE PIC DU CANIGOU

Dans la série petits coins de France, voici :

LE PIC DU CANIGOU

CanigouMassif-Alberes_28-12-2007(1)

Ce massif granitique des Pyrénées-Orientales, dont les cimes dominent le Roussillon et les sommets voisins, fut considéré durant longtemps comme le plus haut pic des Pyrénées. Une réputation qui dépassait de loin ses 2.784 mètres réels ! Situé côté France, il dresse par-dessus les vergers de la plaine un pic encagoulé de neiges tardives et des versants fortement contrastés.

Impossible de le manquer, c'est la star de la Catalogne. On le boit des yeux à chaque heure de la journée. Facile à voir mais plus difficile à gravir, le Canigou se mérite. Ses voies sont pavées d'embûches ; mais au sommet la récompense s'avère à la hauteur.

Un belvédère respecté

Le Canigou et ses cimes majestueuses couronnées de neige sont un peu le symbole de la Catalogne. Ses flancs sont sillonnés de multiples torrents qui grossissent en aval le Têt et le Tech. Surplombent le golfe du Lion, est visible par temps clair depuis Aigues-Mortes, en Camargue. La proximité de la mer est à l'origine de divers microclimats qui favorisent le développement d'une flore variée.

Des versants contrastés

Le massif présente deux versants orientés au nord et au sud, ce qui génère de forts contrastes. Le versant sud est très découvert, les sols sont ravinés et les thalwegs profondément entaillés. Les éboulis et les pierriers occupent une place importante. On observe également des combes à neige, des zones humides, des tourbières et des petits plans d'eau. Le versant septentrional est beaucoup plus boisé et l'on voit s'y succéder tous les étages de végétation (chêne vert, chêne pubescent, hêtre, pin de Salzamann, sapin, pin à crochets, genêt purgatif, rhododendron) sui se terminent par des pelouses à fétuque et à nard.

Une faune exceptionnelle

La faune, très riche, présente des espèces à la fois méditerranéenne et montagnarde. Ainsi, on peut y rencontrer l'euprocte des Pyrénées (sorte de salamandre), le grand tétras en forte régression, l'aigle de Bonelli ou le faucon pèlerin dont les effectifs sont à un niveau critique. Hôte plus rare encore, le desman des Pyrénées, petit mammifère ressemblant à une taupe, vit dans les torrents montagnards pyrénéens.

euprocte

Euprocte des Pyrénées

 

Les voies du Canigou

On approche du sommet du Canigou par la vieille route des Cortalets, construite à la fin du siècle, et on continue par l'Escala de l'Ours, une ascnesion spectaculaire par un passage sous voûte en surplomb des gorges du Taurinya. Une autre voie, plus douce, consiste à arriver par Vernet-les-Bains, après avoir traversé d'abord les sous-bois de chêne et de bouleaux, puis des cirques sauvages et des chapelets de lacs.

isard

Isard des montagnes

L'isard, symbole du parc national des Pyrénées, se rencontre uniquement dans ces montagnes. Plus petit et plus léger que son cousin le chamois, que l'on croise dans les Alpes, les Vosges, le Cantal et le Jura, l'isard change de robe au printemps : il devient tout blond tandis que le chamois vire au gris beige. A l'automne, tous deux s'habillent de noir. L'isard conserve cependant quelques touffes blondes à l'encolure et sur la croupe. Mâles et femelles portent de petites cornes recourbées vers l'arrière. L'été, ils fréquentent les névés qui leur apportent un peu de fraîcheur.

canigou

 

 

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

Commentaires

bon,il faudra que je soigne ma culture physique, sinon je risque de ne pas aller bien loin :-)
quelle beauté et quel calme je suppose, loin de l'agitation de nos villes...
bonne journée à toi biz

Écrit par : philou | 15/05/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Josiane Tu sais mon mari a fait son service militaire à Perpignan et il est monté avec son groups
sur le haut du mont Caniqou,en plein hiver,j'ai pas mal de photographies,mais cela n'est pas un bon souvenir pour lui,car ils ont du rester deux nuits coincés en pleine tempête de neige,et sans rien pour dormir !!
Alors il ne faut plus lui parler de froid et surtout de neige lol !!
mais j'ai aimé y aller avec lui au printemps,
c'est magnifique avoir.
Bon appétit à to,ma belle
Bisous de Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 15/05/2009

Répondre à ce commentaire

merci Philippe et mimi de votre passage.

Écrit par : josiane50 | 15/05/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Josiane Je viens te souhaiter un bon week-end
et surtout de passer un bon séjour en
Crêtes,profites en bien ma belle,et
rapporte nous de belles photographies
bisous de Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 16/05/2009

Répondre à ce commentaire

merci mimi de ta visite.

Écrit par : josiane50 | 16/05/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.