28/08/2009

* LE MASSIF DES ECRINS (France)

Dans la série petits coins de France, voici "Le massif des Ecrins".

écrins

Un sanctuaire alpin

A une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Briançon, le massif des Ecrins, délimité par les vallées de la Romanche, de la Durance et du Drac, forme la plus grande partie de l'Oisans. Ses sommets y dépassent tranquillement les 3000 mètres et atteignent 4103 mètres à la barre des Ecrins. Il appartient, naturellement, au parc national des Ecrins, le plus vaste domaine protégé de France.

mont pelvoux

le mont Pelvoux

Egalement appelé mont Pelvoux, le massif constitue, avec le Mercantour, l'un des ensembles montagneux les plus méridionaux de France. Il s'intègre au parc naturel régional, beaucoup plus vaste, qui comprend des sommets parmi les plus élevés de France, dont la célèbre « reine Meije », second sanctuaire des alpinistes après le mont Blanc.

Un vaste massif cristallin

Trois fois plus vaste que celui de Mont-Blanc, le massif des Ecrins est un massif cristallin, fragment de socle profond porté en surface lors des mouvements de soulèvement des Alpes. L'érosion glaciaire l'a découpé en sommets bien distincts que séparent de belles vallées.

La barre des Ecrins, qui en marque le sommet, est flanquée sur ses versants des deux glaciers, le glacier Blanc, long de 6 km, et le glacier Noir. Le mont Pelvoux atteint 3946 m ; jusqu'à l'annexion de la Savoie à la France au 19e siècle, il constituait le plus haut sommet des Alpes françaises.

mont pelvoux1

Un parc de haute montagne

Créé en 1973, le parc naturel régional s'étend sur une superficie de 270.000 ha et représente le plus élevé des parcs français : outre la barre des Ecrins, ses principaux sommets sont la Meije (3983 m) et l'Ailefroide (3953 m).

Situé à la rencontre des influences océaniques et méditerranéennes, le parc regroupe une variété florale exceptionnelle. Au mois de juillet les versants ensoleillés se transforment en tapis d'Orient : gentianes, asters, fleurs de lin s'accordent pour composer toutes les gammes de bleu. Ici et là, un bouquet de joubarbe ajoute une note rose vif. On n'y recense pas moins de 1750 espèces dont certaines endémiques, comme le chardon bérard.

ailefroideAilefroide

Toute la faune alpine

Côté faune, on a recensé dans le parc 64 espèces de mammifères et près de 210 oiseaux. Grands-ducs, faucons pélerins et aigles royaux vivent en couples dans les escarpements du massif. Les marmottes, les chamois, les bouquetins et les lièvres animent régulièrement le paysage. Pour s'offrir une vraie rareté, il faut attendre les nuits d'été : l'Isabelle, un papillon nocturne, danse alors sous les étoiles.

faucon pélerin

le faucon pélerin

Etonnante marmotte !

Parmi les 200 espèces protégées que comptent le parc, la marmotte est l'une des plus populaires.

marmotte

la marmotte

Elle pointe son joli museau entre 1200 et 1500 m d'altitude. Aux premiers flocons, elle ferme l'entrée de son terrier à l'aide d'un tampon de terre, et sa petite famille se roule en boule, pêle-mêle, pour six mois. A lui seul, le terrier d'hibernation peut s'étendre sur 10 m. Confort oblige, il dispose d'une vraie chambre à coucher tapissée d'un matelas de foin. Dès les beaux jours, ce charmant rongeur s'active dans les prairies alpines.



 

massif écrins

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

Commentaires

évidemment... je connais fort bien: c'est chez moi et en hiver j'y vais skier bien sûr! en 1/4 d'h je suis au pied des pistes! mais c'est superbe aussi l'été mais ce n'est pas mon parc préféré ici!
je t'embrasse Josiane, belle journée!

Écrit par : mimi | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Josiane, Un trés joli parc,c'est magnifique au printemps
et début d'été,et grandiose l'hiver,j'ai vu seulement deux fois des marmottes,aux deux Alpes.Un trés bel exposé que tu nous a fais là.Bonne aprem à toi,ma belle,bisous de Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

merci mimi et mimi du sud de votre visite

Écrit par : josiane50 | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Kikou Josiane Je viens te souhaiter une bonne aprés-midi,
moi,je vais me reposer,une forte migraine
arrive au galop... du au fort vent que nous
avons ici.Bisous à toi,ma belle
Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 29/08/2009

Répondre à ce commentaire

Kikou Josiane, Non,cela n'est pas la même chose avec la figue
de Barbarie,du figuier de Barbarie,plante de la famille des cactaceae (cactus)trés populaire au Mexique,en Espagne,en Italie et en Sardaigne.
La figue de Provence,vient d'un arbre le figuier,qui sera de couleur violette ou bien
verte.
Bonne journée à toi,ma belle
Bisous de Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 30/08/2009

Répondre à ce commentaire

merci mimi de tes explications pour la figue de Barbarie.

Écrit par : josiane50 | 30/08/2009

Répondre à ce commentaire

très joli endroit :-) pour skier on repassera je préfèrerai les balades :-))
soleil timide en ce dernier dimanche de vacances scolaires, on fourbit doucement les cartables...
bisous

Écrit par : philou | 30/08/2009

Répondre à ce commentaire

Coucou Josiane, Je viens te souhaiter une bonne aprés-midi,
en ce dernier jour du mois d'aout,et notre
bon mois de septembre est à notre porte.
Aujourd'hui,sur Toulon,beaucoup de vent,et
des nuages,mais pas de pluie !!
Bisous à toi ma belle
Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 31/08/2009

Répondre à ce commentaire

merci philippe et mimi de votre passage

Écrit par : josiane50 | 31/08/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.