26/11/2009

* LA MONTAGNE DE LURE (France)

Dans la série petits coins de France : voici

"La montagne de Lure"

Dans le prolongement du mont Ventoux, entre Manosque et Sisteron, la montagne de Lure se dresse et déploie, sur environ 30 km, un rempart de hauts plateaux, de combes, de dômes et d'arêtes mordantes. Ce petit massif calcaire des Préalpes françaises forme une barre de direction est-ouest où viennent se briser les vents.

lure

Plantée dans les Alpes-de-Haute-Provence, la montagne de Lure culmine à 1826 m. Ses hauteurs pratiquement dépourvues de végétation, couvertes de brume ou balayées par le mistral surgi de la vallée de la Durance, lui donnent un aspect étrange, voire fantastique. Seuls les chèvres et les moutons fréquentent ces versants arides où s'épanouit cependant, dans des fragrances subtiles, la lavande de Provence.

montagne1

Une montagne pelée

Un flanc septentrional, vertical, peu exposé au soleil, recouvert d'une forêt dense de conifères ; un flanc méridional à la pente plus douce, où poussent vignes puis forêts de feuillus, le tout finissant sur une steppe vertigineuse ; un décor minéral si blanc que, d'en bas, on croit voir des plaques de neiges accrochées à ses pentes, telle se présente la montagne de Lure.

montagne de lure

Transparence de l'air

En chemin vers le sommet, au Pas-de-Jean-Richaud, à 1441 m d'altitude, on domine toute la Provence jusqu'à Manosque et le Lubéron. Le panorama est grandiose sur ce relief quasi-désertique. La qualité des ciels nocturnes y est exceptionnelle.

Un hôte rampant

La montagne de Lure est une des 16 stations en France où l'on trouve la vipère d'Orsini. Protégée sur le territoire national, l'espèce est encore très menacée et en régression sur le mont Ventoux et la montagne de Lure. La plus petite des vipères françaises est surtout insectivore. D'ordinaire calme et peu agressive, elle se défend activement dès qu'elle est inquiétée mais son venin est 3 à 4 fois moins toxique que celui de la vipère aspic.

N-Dame de Lure

 Notre-Dame de Lure

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

 

 

19/11/2009

* LA CHINE

LA CHINE, beauté millénaire aux allures contemporaines

Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera ...

Depuis son ouverture économique en 1992, l'Empire du Milieu s'est bien réveillé ...

Les ombres chinoises qui s'animent derrière l'écran des préjugés s'estompent.

Dans cet immense pays, le plus peuplé au monde avec son milliard trois cent quarante millions d'habitants, le fascinant mélange entre passé, présent et futur, communisme et ultra libéralisme, se décline à l'infini.

la chine

Désormais, au pays des anciens philosophes et de la calligraphie, l'art contemporain fait fureur, le « hightech » assiège les temples, les publicités brillent sur les tours d'acier et de verre, les voitures à vitres opaques ont chassé les cyclistes en costume Mao.

Un proverbe le dit : Pour voir la Chine d'il y a cinq mille ans, allez à Xi'an.

Pour voir la Chine d'il y a mille ans, allez à Pékin.

pékinPékin

Pour voir la Chine d'il y a cent ans, allez à Shanghai.

shanghai

Shanghai

On pourrait ajouter : pour voir la Chine futuriste, restez à Pékin ou à Shanghai !

Dans la première, vous visiterez la Cité interdite, la place Tian'anmen, le Palais d'été, l'Opéra traditionnel, le Parc Beihan et non loin, la Grande Muraille.

De la ville à la campagne

A Shanghai, nous sommes loin de la ville du « Lotus Bleu » de Tintin, avec les lanternes et les jonques bourrées d'opium, dans la chaleur moite des nuits chinoises.

Un entrelacs d'autoroutes s'enroule désormais comme un long dragon par-dessus les anciennes pagodes cernées par les nouveaux buildings et monstres « Feng Shui » de verre et de métal, qui poussent plus vite que le bambou, et se mirent dans les eaux du Bund. Mais Shanghai, c'est également le passé, avec les jardins Yu, les temples, le quartier français et ses édifices coloniaux.

Enfin Hong-Kong, le troisième dragon touristique et financier chinois, est toujours aussi fascinante et court continuellement à la poursuite de ses projets capitalistes.

Restée en retrait de ce grand bond en avant, la campagne chinoise offre ses paysages ancestraux et ses cités plus petites, mais tout aussi captivantes, aux noms imprononçables comme Taiyuan, Pingyao, Suzhou et les superbes villages de Hongcun, Nanping, etc.

hong kong

Hong Kong

Sans oublier la magnifique Xi'an, jadis point de départ de la route de la soie.

Vous y admirerez l'armée de l'empereur Qin aux cinq mille soldats grandeur nature.

armée de chine

Enfin d'innombrables paysages vous émerveilleront, depuis Huangshan, la montagne jaune, calèbre pour sa mer de nuages digne d'estampes chinoises jusqu'aux extraordinaires monts arrondis de Guilin.

huangshan

Huangshan

La Chine compte une infinité d'endroits et de régions qui ont gardé leur part d'ombre et de beauté millénaire ou contemporaine.

Au cœur de l'Empire du Milieu, et tout au bout du monde ...

grande muraille

la Grande Muraille de Chine

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

 

 

14/11/2009

* LE COLORADO DE RUSTREL (France)

Dans la série petits coins de France : voici

"Le Colorado de Rustrel"

colorado rustrel

En Provence, le Lubéron est une petite chaîne de montagne qui ne dépasse pas 1200 m, constituant une barrière naturelle entre les pays aixois et marseillais au sud et les Préalpes de Haute-Provence au nord. L'exploitation de l'ocre a longtemps fait la fortune de cette région. A Rustrel, le Colorado provençal constitue le vestige étonnant de l'un de ces anciens gisements.

Le sol, vierge de végétation, se compose d'argile blanche et de sable vivement coloré. Les chemins qui se faufilent entre falaises, pins et bruyère, offrent des panoramas saisissants.

désert

Vestiges marins

Le sud-ouest des montagnes du Lubéron renferme bien des trésors : le sous-sol recèle en effet des quantités d'ocre. Les origines de cette roche remontent entre 100 et 200 millions d'années, quand des sédiments marins s'accumulèrent dans cette région qui se trouvait alors submergée. Lorsque les mouvements tectoniques ont déplacé la mer, des réactions chimiques ont transformé les composants de ces fonds sableux, faisant apparaître l'oxyde de fer qui donne à l'ocre sa couleur.

le luberon

le Lubéron

Un pigment précieux

Utilisée depuis l'aube de l'humanité pour ses propriétés colorants, ce pigment constitué d'argile, de sable et d'oxyde de fer, fut pendant longtemps extrait des immenses mines creusées à flan de falaises. Les couches d'ocre, qui atteignent 15 m d'épaisseur, forment de longues bandes pouvant s'étendre sur plusieurs kilomètres. L'ocre qui fit la fortune de la région jusqu'à la découverte de pigments synthétiques, n'est guère plus exploitée qu'à Gargas. A Rustrel, on voit encore des traces de l'industrie liée à ce pigment : bassins de décantation, conduites d'eau et fours de séchage.

carrières d'ocre de GargasCarrières d'ocres de Gargas

Omniprésence de l'ocre

A Rustrel, l'ocre affleure en massifs isolés, colorant les falaises creusées par la main de l'homme. Au milieu de la garrigue et de la forêt qui a repris peu à peu ses droits, la végétation laisse place à un espace taraudé par l'érosion du vent et de la pluie.

Collines aux formes multiples, gorgées d'ocre aux nuances rouge sang et vagues de dunes orange succèdent aux cheminées de fée dorées et aux lames de falaises roses.

ocres de rustrel

Les ocres de Rustrel

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

12/11/2009

* LES CHAMPS ELYSEES (Paris - France) (ma visite en 1985)

Les Champs-Elysées, sortis des marécages

champs elysees

Avant de devenir le temple du luxe et du divertissement, la célèbre artère parisienne a connu des heures sombres.

La plus belle avenue du monde. C'est ainsi que les Parisiens la surnomment.

Avec ses dimensions hors normes (1910 m de longueur sur 71 de largeur), l'avenue des Champs-Elysées n'en finit pas d'émerveiller les 180 millions de touristes et de promeneurs qui déambulent annuellement sur ses larges trottoirs.

Voie royale

marie de medicis reine de france

Marie de Médicis, Reine de France

Jusqu'au XVIIe siècle et malgré l'incroyable essor de Paris au fil des siècles, cette zone n'était constituée que de marais et de pâturages. En 1616, Marie de Médicis, l'épouse du roi Henri IV, décide d'y faire aménager une longue allée bordée d'arbres, le long de la Seine.

Il s'agissait d'un prolongement du jardin du palais des Tuileries, la résidence royale de l'époque, à côté du Louvres. Son premier nom colle avec ses origines monarchiques : le Cours de la Reine.

Cinquante ans plus tard, vers 1670, Louis XIV charge son paysagiste André Le Nôtre (qui travaille au même moment dans les jardins de Versailles) de poursuivre l'aménagement des terrains plus à l'intérieur des terres, jusqu'à l'actuel rond-point des Champs-Elysées. Objectif : embellir et agrandir la perspective depuis le palais royal (aujourd'hui disparu). C'est la véritable première esquisse des Champs-Elysées actuels.

paris

L'endroit est alors baptisé Grand Cours. Le nom de Champs-Elysées apparaît en 1709. Et ce n'est qu'en 1724 qu'ils sont prolongés jusqu'à l'actuelle place de l'Etoile.

Jusqu'au XIXe siècle, l'endroit reste peu fréquenté des Parisiens. Lorsque l'on débute les fondations de l'arc de triomphe (à l'Etoile), sous Napoléon, il n'y a que huit maisons sur l'avenue !

3e mondiale

guinguette

Peuplés de guinguettes et d'obscures zones de jeux, les Champs-Elysées ont longtemps été le lieu de rendez-vous des filous et des filles de petite vertu. L'appellation Champs-Elysées s'inspire pourtant de la mythologie grecque. Elle désigne le lieu de l'au-delà où reposent les héros et les âmes vertueuses...

Ce n'est qu'avec l'avènement de la Révolution que les hôtels particuliers commencent à s'y multiplier. En 1828, l'avenue est dotée de véritables trottoirs et d'éclairage au gaz. De nombreux restaurants et cabarets ouvrent alors et elle commence à être un but de promenade à la mode. L'avenue devient définitivement un haut lieu parisien sous le Second Empire.

Au début du XXe siècle, l'installation de boutiques de luxe suscite la renommée internationale des Champs-Elysées. D'un point de vue urbanistique, la dernière modification importante remonte à 1994, date à laquelle les trottoirs ont été considérablement élargis.

 

boutiques

Aujourd'hui, les « Champs-Elysées » sont devenus la troisième avenue la plus célèbre du monde après la Ve Avenue à New York et Causeway Bay à Hong Kong. Selon les chiffres de 2008, les prix du mètre carré de vitrine à la location peuvent dépasser les 10.000 euros par an !

 avenue

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

08/11/2009

* LE ROCHER DE PEILLON (France)

Dans la série petits coins de France : voici "Le rocher de Peillon"

rocher peillon

Entre Nice et Menton, en arrière du magnifique littoral qui fait la renommée de la Côte d'Azur, des massifs très anciens culminent à près de 1000 mètres. Perché entre la terre et le ciel, à 376 mètres d'altitude, le village de Peillon est l'un de ces lieux de l'arrière-pays niçois, qui ne cessent de fasciner. On n'accède qu'à pied à ce site préservé.

Après avoir gravi les côtes sous le soleil provençal, il n'y a plus qu'à se perdre dans les méandres des ruelles médiévales de Peillon, pour découvrir la « civilisation du rocher ».

ruelles

Un refuge haut perché

Dès le néolithique, des hommes s'établissent à l'extrémité de promontoires, sur des presqu'îles ou au sommet d'éperons, le vide ou l'eau assurant une défense naturelle. Dans le sud de la France, les villages perchés ont surtout servi à placer leurs habitants à l'abri des incursions des pillards : les mises à sac du pays par les Sarrasins au Moyen Age constituent en effet un épisode dramatique de l'histoire provençale.

panorama peillon

Soleil et douceur du temps

Jadis, les habitants de villages perchés comme Peillon avaient facilement accès aux cols permettant le passage d'une vallée à l'autre. Ils étaient à l'abri des risques de crue et de l'humidité du fond des vallées. Exposés au soleil et abrités du vent, ces villages profitent toujours d'un véritable microclimat. Les demeures de pierre de Peillon, soudées à la roche, sont perchées au sein d'un cirque de falaises calcaires dominées par le mont Agel (1110 m). Pins, chênes, oliviers et genêts peuplent les collines et les vallées.

mont agel

le mont Agel

La cité du rocher

Sentinelle du Midi, ce village médiéval est déjà cité au XIIe siècle sous les noms de Villa Pelone et Pilione. Maisons anciennes et arcades : il faut répondre à l'appel d'un escalier ou d'une rampe disparaissant sous une demeure pour déboucher sur une placette, une ruelle tortueuse coupée de passages voûtés, avant de se retrouver dans un nouvel escalier ... Petites rues en « calade » (pavées de galets disposés pour constituer un anti-dérapant pour les attelages), vestiges de remparts, belle fontaine 1800, c'est un véritable voyage dans le temps qui s'offre aux visiteurs.

peillon

A propos du mistral ...

Adossés à des rochers, les villages perchés provençaux font face au sud afin de profiter d'un ensoleillement maximum et de se protéger du mistral. Ce flux d'air frais, en général puissant, arrive du nord et s'accélère quand il se glisse entre les massifs montagneux. Quoique faisant de beaux ciels bleus, il se montre glacial en hiver et desséchant en été. Il est alors très redouté, parce qu'il attise les incendies de forêts.

vent du mistral

le mistral

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.