28/01/2011

* LILLE, la plus flamande des villes françaises (France) mes visites certaines années

Avec ses places et ses fontaines, Lille est une ville où il fait bon flâner.

Carbonnades, waterzooï, bières artisanales, façades à redents ornées du lion des Flandres : pas de doute, Lille a des racines flamandes. Mais depuis la rénovation urbaine qui a suivi l’arrivée du TGV, la quatrième ville de France est aussi une métropole culturelle animée d’une vie intense.

Tout le quartier de la gare a fait l’objet d’ambitieux projets de rénovation urbaine et de constructions futuristes. Ce regain de confiance s’est traduit en 2001 par le titre de Capitale européenne de la Culture.

gare lille flandres.jpg

la gare de Lille Flandres 

Des racines flamandes

A sept cent mètres de la gare de Lille-Flandres, un ancien hospice, transformé en hôtel. Une modeste porte en bois donne accès aux voûtes de l’ancienne salle des malades, là où échouaient, au Moyen Age, les pestiférés et les éclopés dont plus personne ne voulait. A la domination flamande succéda celle des Bourguignons, des Espagnols et finalement du Roi Soleil en personne.

Un beffroi en béton

Comme les autres beffrois flamands, celui de Lille est inscrit depuis quelques années au Patrimoine mondial de l’Unesco. Pourtant, cet édifice du début du vingtième siècle est plus récent, plus élevé et… en béton.

Les ruelles tortueuses du Vieux-Lille où se trouve le Musée de l’Hospice Comtesse, rue de la Bourse, est lui aussi un ancien hospice fondé en 1237 par la Comtesse Jeanne de Flandre. Il présente une passionnante collection de meubles, de tapisseries et d’ébénisterie, caractéristique d’une institution religieuse flamande du 17e siècle. L’héritage flamand caractérise aussi les rues du Vieux-Lille, avec des façades à redents décorées de têtes d’enfants ou de lions de Flandre et des estaminets populaires, qui ont au menu des moules frites, du lapin aux pruneaux, du waterzooï et du potjevleesch.

lille.jpg

Style français

La place du Général de Gaulle, la maison natale du grand homme est aujourd’hui un musée. Au pied de la colonne de la Déesse, une statue qui commémore la résistance héroïque de la ville assiégée par l’armée autrichienne. Avec la Vieille Bourse, chef d’œuvre de la Renaissance flamande : 24 demeures identiques, à la décoration abondante, entourent une cour intérieure où des bouquinistes viennent chaque jour vendre des livres d’occasion. Le rang du Beauregard, une série de maisons qui longent la place du Théâtre, représente la symbiose entre l’exubérance flamande et la sobriété française. Il a fallu attendre 1667 pour que Louis XIV réussisse à annexer définitivement Lille à la France. Pour marquer sa domination, le Roi Soleil ne construisit pas seulement un arc de triomphe et une imposante citadelle, mais aussi un bâtiment orné d’un soleil sur le pignon de la façade, pour abriter la garnison en plein milieu de la grand place. Le style français faisait ainsi son entrée à Lille. Plus tard allait venir l’ère des larges boulevards haussmanniens, inspirés par Paris. La Flandre n’était plus qu’un souvenir.

le vieux lille.jpg

 

 le Vieux Lille

Commentaires

Bien qu'habitant la province du Hainaut toute proche, je ne suis jamais allé dans le centre-ville de Lille. Je ne connais que la gare internationale où j'ai déjà pris le TGV et l'Eurostar. De mon côté, c'est Bouillon à l'honneur aujourd'hui sur mon blog. Comment vas-tu côté santé? Passe un bon week-end.

Écrit par : Un petit Belge | 28/01/2011

Répondre à ce commentaire

merci petit belge de ta visite

Écrit par : josiane | 29/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Josiane,

J'ai la demi-soeur de ma mère et toute sa famille qui habite
à Lille que je ne connais pas du tout,et ni sa région,ma maman
et ses parents étaient du Nord,mes arrières grands parents
étaient des Flamands :-) je te souhaite une bonne soirée,
bisous à toi,ma belle de Mimi.

Écrit par : MiMi du Sud | 29/01/2011

Répondre à ce commentaire

merci mimi de ta visite et bon dimanche.

Écrit par : josiane | 30/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour mes amis
Un petit copier coller pour vous donner de mes nouvelles ,vous mes amis fidèles qui m’avez suivie durant ces durs moments et dont les commentaires me font tant de bien dans ma solitude
Pour vous remercier j’ai l’intention de vous scanner mon bilan hospitalier afin que vous puissiez suivre mon accident cérébral qui est en réalité un infarctus cérébral plus communémént appelé A.V.C.
La convalescence est longue et je commernce à m’ennuyer .Un mois allongée c’est long mais je m’octroie 5 mn de P C que j’ai à coté de moi
Je mettrai en article ce bilan cette semaine .
Anne n’est pas d’accord que je mette mon bilan invoquant le coté personnel mais je crois que vous le méritez pour m’avoir portée dans vos prières et avoir toujours été là
Je vous embrasse tous très fort
Je reviens bientôt
Méline

Écrit par : mel-and-tof | 31/01/2011

Répondre à ce commentaire

merci Méline de ta visite et je te souhaite un prompt rétablissement.

Écrit par : josiane | 31/01/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.