22/05/2011

* ETHIOPIE, terre brûlée

Perchée à 2000 mètres d’altitude, Mekele est la capitale de la région du Tigray.

Le territoire afar couvre plus de 150.000 km2, du nord de l’Ethiopie au centre de l’Erythrée, jusqu’à Djibouti à l’est.

 

mekele.jpg

Mekele

 

Au cœur du désert de Danakil, le volcan Erta Ale fait bouillonner ses flots de lave et les montagnes de soufre du Dallol offrent les paysages les plus diaboliques de la planète. Cette région d’Afrique orientale est façonnée par la géothermie.

C’est d’abord une fantastique lueur rouge qui embrase la nuit sans lune à plusieurs kilomètres à la ronde. Ce sont ensuite des relents de soufre, poussés par les tourbillons de vent chaud, qui irritent les yeux et la gorge. On avance prudemment, à la frontale, sur d’anciennes coulées de lave qui cèdent parfois sous nos pas. Les crêtes dentelées de la caldeira du volcan se découpent sur des parois rouge sang. Une centaine de mètres plus bas, c’est le ressac de l’Enfer qui vient battre les falaises en Technicolor… Le souffle coupé, on contemple le spectacle dantesque du lac de lave en fusion de l’Erta Ale. Des bulles géantes de magma à 1200°C explosent, projetant des fontaines de lave à plusieurs mètres de hauteur.

 

volcan erta.jpg

le volcan Erta

 

Aiguille, cônes et émanations toxiques

Le volcan bouclier de l’Erta Ale, ou « la montagne qui fume » en langue afar, culmine à 613 mètres d’altitude et s’étire sur plus de 50 km au cœur de la dépression Danakil. C’est l’un des volcans les plus difficiles d’accès sur la planète. Cette région, oubliée du monde, située à 130 mètres au-dessous du niveau de la mer, fascine les géologues et les vulcanologues. L’Erta Ale est l’un des seuls lacs de lave permanents au monde, avec celui du Nyiragongo en République démocratique du Congo, le mont Erebus en Antarctique, le Villarica au Chili et le Kilauea à Hawaii.

Né d’un point chaud, zone fixe de remontée de magma profond, l’Erta Ale se trouve à la jonction de trois rifts, là où les deux rides océaniques qui forment la mer Rouge et le golfe d’Aden rencontrent le rift continental est-africain. Pris en étau entre ces gigantesques mâchoires, le territoire afar craque de toutes parts. C’est l’un des rares endroits au monde où l’on peut étudier la formation d’un plancher océanique qui s’épanche d’un à deux centimètres par an. D’ici quelques millions d’années, les géologues prévoient que les eaux de la mer Rouge envahiront le désert de Danakil.

 

le tigray.jpg

la région du Tigray

 

Seconde étape du voyage, à la poursuite des origines du monde …

Emergeant au cœur des étendues éblouissantes du lac de sel cristallisé de Kraoum, à la frontière de l’Erythrée, le Dallol ou « montagne du diable » offre les paysages les plus diaboliques de la planète, en perpétuelle mutation sous l’effet des forces telluriques. Dans cet ancien cratère, l’eau issue des hauts plateaux éthiopiens, le sel, le soufre, le gypse, les oxydes de fer se mêlent pour cristalliser, en un patchwork de couleurs violentes et d’odeurs irritantes. Des milliers de cônes dressent leurs silhouettes surréalistes. Des vasques aux margelles jaune vif ou rouges enchâssent des eaux de saumure vert émeraude, descendant en gradins. Des jets de vapeur s’échappent de minuscules cheminées. De petits geysers jaillissent dans le silence du désert. Dans ce labyrinthe hallucinant, on découvre les cadavres momifiés d’oiseaux ou même d’un fennec, asphyxié par les émanations.

Retour sur le lac salé de Karoum ou Asalé. Depuis des centaines d’années, les hommes s’aventurent dans ces immensités hostiles pour exploiter le sel laissé par les anciens océans, seul trésor du peuple afar. Seuls êtres humains capables de vivre dans un désert si hostile, les Afars restent prudemment à l’écart du Dallol et des volcans. On raconte qu’ils ne s’approchent pas du sommet de l’Erta Ale car des esprits juchés sur des chevaux volants le protègent !

En août 2007, une éruption sur le flanc nord de l’Erta Ale aurait fait plusieurs victimes, tué des centaines de chameaux et forcé des centaines d’Afars à quitter leurs villages situés au pied du volcan.

ethiopie, makale, tigray, volcan Erta

le lac Karoum

 

Commentaires

Bonsoir très chère...
Un pays de misère et de guerres ..
Le pays du Négus où la population est très pauvre ...
Et la nature n'épargne pas ses pauvres habitants dans cette région dont tu nous parles...
Bonne fin de journée
Amitiés

Écrit par : aramis-echotier | 22/05/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.