27/07/2011

* HERCULANUM (Italie) mon voyage en 2010

HERCULANUM DEVOILEE

La cité romaine fait partie des premières pages de l’archéologie moderne.

Premier siècle de notre ère, l’Empire romain atteint son apogée. Pompéi et Herculanum sont deux cités prospères, représentatives de la toute-puissance romaine. Nul ne sait que la baie de Naples gît aux pieds d’un volcan. La dernière éruption du Vésuve a eu lieu 3500 ans auparavant. Les habitants de la région de Pompéi regardent le Vésuve comme une belle montagne au sol fertile, qui surplombe joliment leurs campagnes et leurs villes. Un tremblement de terre, en 62, avait déjà contraint la population de Pompéi à reconstruire.

 

herculanum

 

Le 24 août 79, surpris par la soudaineté de l’éruption, les Pompéiens n’eurent pas le temps de fuir et la ville fut, en quelques heures, ensevelie sous les nuées ardentes. Située 30 km à l’ouest du Vésuve et épargnée, dans un premier temps, grâce aux vents, Herculanum était frappée, le lendemain matin, d’une coulée de boue volcanique.

A l’inverse de Pompéi, il semble que la majorité des habitants aient eu le temps de fuir. Par la suite, d’autres éruptions exhaussèrent la couche de lave et achevèrent de former une croûte de tuf volcanique suffisamment épaisse et solide pour que soit bâtie la ville de Resina, au-dessus de la cité antique, endormie et oubliée.

 

herculanum

La redécouverte

Au début du XVIIIe siècle, un paysan, désireux d’approfondir un puits abandonné, dégagea des morceaux de marbre taillés. C’est ainsi que débutèrent les premières fouilles, entreprises par le prince autrichien d’Elbeuf qui, mis au courant, fit aussitôt le rapprochement avec la cité ancienne. Des galeries furent creusées et une première statue, à l’effigie d’Hercule, remontée. Puis une douzaine d’autres. Les fouilles furent interrompues puis reprises. Apparut un théâtre, puis une inscription dévoilant le nom de la cité : « Theatrum Herculanense ». Selon la légende, Herculanum aurait été fondée par Hercule. Les fouilles sporadiques révèlent à chaque fois des trésors insoupçonnés : des maisons et des édifices, du mobilier, des peintures, dans un état de conservation étonnant qui s’explique par la gangue volcanique qui a fait office d’enveloppe protectrice.

La ville a été rebaptisée, en 1969, Ercolano, de son nom d’origine. Une partie du site archéologique, le théâtre et la villa des papyrus, est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Il est probable qu’Herculanum fut aussi riche, sinon plus que Pompéi. On estime sa population, lors de sa fin tragique, à 4000 habitants et sa superficie à 12 hectares, moins de la moitié ayant été remise au jour. On pense que plusieurs édifices publics et lieux de culte demeurent prisonniers sous les constructions modernes.

herculanum

Les commentaires sont fermés.