17/09/2011

* ROME (Italie) 2e partie

2e jour

Transfert en autocar pour la visite des musées du Vatican (Le Vatican possède 11 musées, ce qui représente 5 galeries et 1.400 salles, un musée pour 80 habitants, ce qui constitue un record.)

 

55800015.jpg

 

 

 

55800017.jpg

 

musée du vatican, chapelle sixtine

musée du vatican, chapelle sixtine

torse du Belvédère

 

 

musée du vatican,chapelle sixtine

salle de la Rotonde

musée du vatican,chapelle sixtine

sarcophage en porphyre rouge de Ste Hélène, mère de Constantin

musée du vatican,chapelle sixtine

tapisserie de Bruxelles (1523-1534)

musée du vatican,chapelle sixtine

 

et la chapelle Sixtine peinte par Michel-Ange entre 1508 et 1512.

 

musée du vatican,chapelle sixtine

Pape entre 1471 et 1484, Sixte IV fait restructurer la chapelle qui lui doit son nom. Réalisées en 1481, les fresques des parois sont dues à de nombreux artistes dont Botticelli, Ghirlandaio et Perugin. Jules II, neveu de ce précédent Pape, confie le chantier de la voûte à Michel-Ange en 1508. Celle-ci est inaugurée en 1512. En 1533, Clément XII de Médicis demande à Michel-Ange de peindre le Jugement Dernier. Ce dernier interprète cet épisode de retour glorieux du Christ à la lumière des textes du Nouveau Testament en réalisant entre 1536 et 1541 la fresque que nous connaissons, recouverte car les figures nues firent scandale. La chapelle a été restaurée en 1999. A voir: La voûte: - les neufs panneaux centraux tirés d'épisodes de la Genèse dont le Déluge, le péché originel, la Création d'Adam, la Création d'Eve, la Séparation de la lumière des ténèbres - les cinq sibylles et sept prophètes, dans les médaillons - les épisodes narrant le salut d'Israël, aux angles dont Judith et Holopherne, David et Goliath Les parois: - les épisodes de la vie de Moïse, du Christ - les figures de saints, représentés dans des niches - les drapés en trompe l'oeil - les ancêtres du Christ cités dans l'évangile de Matthieu, en haut des parois - le Jugement Dernier.

 

musée du vatican,chapelle sixtine,st paul hors les murs,catacombes

 

Le Vatican

Il a été créé le 11 février 1929 comme représentation temporelle du Saint-Siège (ensemble des institutions de l'Eglise catholique romaine, aux termes des accords du Latran signés par celui-ci, représenté par le cardinal Gasparri et l'Italie, représentée par Mussolini.)

 

musée du vatican,chapelle sixtine

la Garde suisse Pontificale du Vatican, née le 28 janvier 1506

 

La langue véhiculaire est l'italien, et non le latin, qui est langue de l'Eglise catholique romaine. Toutefois, le latin est la langue juridique de l'État : le texte de référence des publications officielles est en général rédigé en latin, puis traduit dans diverses autres langues.

Le français en est la langue diplomatique : le Vatican se fait enregistrer comme État francophone auprès des organismes internationaux.

Dans les jardins du Vatican, la tour et les bureaux de Radio Vatican. Le parc arboré où le pape a l’habitude de se promener tous les après-midi.

 

55800016.jpg

la sphère représentant le monde

 

Une des rares habitations civiles du Vatican : la maison du jardinier, résidence du chef des 27 jardiniers qui entretiennent ce superbe coin de nature.

Le potager du Pape. On y cultive des légumes, tous bio, destinés à la table papale. L’eau utilisée pour l’arrosage est amenée directement du lac de Bracciano par l’ancien aqueduc romain de Trajan.

L’ancienne gare de chemin de fer. Elle a été transformée en centre commercial, réservé exclusivement aux religieux et au personnel travaillant pour la cité-Etat.

Dans la partie sud du Vatican, le collège et le cimetière teutonique.

Située dans la partie la plus ancienne des jardins du Vatican, la Villa Pia, qui abrite désormais le siège des académies pontificales. Cet édifice devait servir aussi de résidence d’été du pape avant les accords de Latran en 1929.

La pinacothèque. Ce musée d’une richesse incroyable abrite, entre autres, des toiles de Giotto, Fra Angelico, Léonard de Vinci, le Titien, Véronèse et Le Caravage.

Dans la partie sud du Vatican, le palais de Saint Charles, rénové par Jean-Paul II. Désormais, cet édifice accueille confortablement l’ensemble des cardinaux pendant les conclaves.

 

Puis, nous nous rendons aux catacombes de St-Calixte sur la via Appia. Ce mot signifie « tout près d’un affaissement ». Il s’agit d’un cimetière souterrain particulièrement bien conservé qui date du début de la chrétienté. On y voit de nombreuses inscriptions. Les décorations des catacombes constituent les premiers exemples d’art chrétien.

musée du vatican,chapelle sixtine

 

Les catacombes de Saint Calixte se trouvent parmi les plus grandes et les plus importantes de Rome. Elles naquirent vers la moitié du second siècle et font partie d'un ensemble funéraire qui occupe une aire de 15 hectares de terrain, avec un réseau de galeries long de presque 20 kilomètres, sur différents niveaux, et qui atteignent une profondeur supérieure à 20 mètres. On y trouve la sépulture de dizaines de martyrs, de seize pontifes et de très nombreux chrétiens.

Elles prennent le nom du diacre Saint Calixte qui, au début du IIIe siècle, fut chargé par le Pape Zéphirin de l'administration du cimetière, c'est ainsi que les catacombes de Saint Callixte devinrent le cimetière officiel de l'Eglise de Rome.

A la surface l'on peut voir deux petites basiliques avec trois absides, appelées "Tricòre". Dans la basilique orientale furent probablement enterrés le Pape Saint Zéphirin et le jeune martyr de l'Eucharistie, Saint Tarcisius.

Le cimetière souterrain comprend différentes zones. La crypte de Lucine et la région dite des Papes et de Sainte Cécile sont les noyaux les plus antiques (II siècle). Les autres régions sont appelées de Saint Miltiade (moitié du III siècle), des Saints Gaius et Eusèbe (fin du III siècle), Occidentale (première moitié du IV siècle) et Libérienne (seconde moitié du IV siècle, avec de nombreuses cryptes importantes).

 

Nous continuons avec la visite de la basilique St-Paul-hors-les-Murs, édifiée au 4e siècle par Constantin sur la tombe de saint Paul. L’intérieur est saisissant de grandeur.

 

musée du vatican,chapelle sixtine

 

Avec l'arrêt des persécutions et la promulgation des édits de tolérance envers le christianisme, au début du IVème siècle, l’empereur Constantin fit faire des fouilles sur les lieux de la cella memoriae où les chrétiens vénéraient la mémoire de l’Apôtre Paul, décapité entre 65 et 67, sous Néron. C'est sur cette tombe, située sur la Via Ostiense, à environ 2 km hors de la muraille aurélienne qui ceinture Rome, qu'il fit élever une basilique, consacrée par le pape Sylvestre, en 324.

Restructurée et agrandie entre 384 et 395, sous les empereurs Théodose, Valentinien II et Arcadius, selon un vaste plan à cinq nefs s'ouvrant sur un quadriportique, elle ne cessera, au fil des siècles, de connaître des embellissements et des ajouts, de la part des Papes. Citons l'imposante enceinte de murs fortifiée élevée contre les invasions, à la fin du IX° siècle, le campanile et l'admirable porte byzantine du XI° siècle, ou encore les mosaïques de la façade de Pietro Cavallini, le beau cloître des Vassalletto, le célèbre dais gothique d'Arnolfo di Cambio et le candélabre pascal, de Nicola d'Angelo et Pietro Vassalletto, au XIIIème siècle. C'est alors l'âge d'or de la plus grande basilique de Rome, jusqu'à la consécration de la nouvelle basilique Saint-Pierre, en 1626. Ce haut-lieu de pèlerinage de la chrétienté est renommé pour ses œuvres artistiques.

 

A SUIVRE ...

 

Commentaires

Bravo et merci Josiane pour ces deux articles très intéressants sur une ville qui a beaucoup de charme. Passe un bon week-end.

Écrit par : Un petit Belge | 17/09/2011

Répondre à ce commentaire

Un petit coucou sur la route de mes vacances avec de gros bisous
Méline


Comme je t'envie d'avoir visité tant de musées ! la tapisserie de bruxelles en perspective est de toute beauté et la sphère qui représente le monde est sublime,et ne parlons pas de tes textes qui sont tellement détaillés !merci ma douce amie pour ce merveilleux reportage

Écrit par : mel-and-tof | 17/09/2011

Répondre à ce commentaire

merci Méline de ta visite

Écrit par : josiane | 17/09/2011

Répondre à ce commentaire

merci petit belge de ta visite

Écrit par : josiane | 17/09/2011

Répondre à ce commentaire

Ton reportage est très intéressant, merci pour tout. Gros bisous. Ginette

Écrit par : gigi | 18/09/2011

Répondre à ce commentaire

merci Ginette de ta visite

Écrit par : josiane | 19/09/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.