05/02/2013

* LA SYRIE

AU CŒUR DE LA NATION ARABE, LA SYRIE

 

la syrie

 

La Syrie est au carrefour de trois continents : l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Elle est bordée, au nord, par la Turquie, à l’est par l’Irak, au sud, par la Jordanie, le Liban et Israël.

A l’ouest, les 180 km de côte méditerranéenne sont hauts et rocheux. Le littoral est dominé par le djebel Ansanyya (montagne des Alaouites) faisant suite à la chaîne Anti-Liban dont le versant oriental accompagne la dépression du Rhab qu’arrose le fleuve Oronte. D’autres chaînons isolés, à partir du mont Hermon, traversent le pays en direction du nord. Enfin, au sud de Damas, s’élèvent les reliefs volcaniques du djebel Druze. Ce système montagneux longiligne commande vers l’est un vaste plateau où le désert succédant à la steppe, occupe plus de la moitié du pays.

 

la syrie

 

Un pays où brûlent les lumières de la foi

Au Nord-Ouest, près de la Turquie, la nuit enveloppe la grande ville d’Alep et ses habitants. Des minarets de la grande mosquée, fusent les vertes lueurs de l’Islam. Non loin, le dôme massif de la cathédrale Saint-Georges atteste la présence chrétienne arabe au sein d’une nation musulmane. Alep dispute depuis toujours à Damas le titre de « ville la plus vieille du monde », arguant de sa présence dans des textes de la moitié du IIIe millénaire avant Jésus-Christ.

La tolérance religieuse est, en Syrie, une institution, mais surtout une nécessité politique. Les trois quarts des Syriens sont musulmans sunnites, tendance majoritaire dans l’islam.

 

la syrie

 

Grands espaces, de Palmyre jusqu’à l’Euphrate

L’immersion mystique a lieu à une trentaine de km de Damas, vers le nord. En longeant une chaîne montagneuse jaune et boursouflée que l’érosion éolienne a façonnée comme une mâchoire, on atteint sur les hauteurs le couvent grec orthodoxe de Sayd Naya, forteresse de pierres claires, vissée sur un piton. Fondé en 547 par l’empereur byzantin Justinien, le couvent patriarcal abrite un orphelinat et des sœurs ligotées de bure de la tête aux pieds.

Le territoire syrien est un immense chantier archéologique. Ce pays a connu, en cinq millénaires, de multiples invasions et autant de civilisations. Les plus spectaculaires vestiges sont dans doute ceux de Palmyre. Ces grandes colonnades romaines furent érigées à partir de 130 après J.C. seulement. Elles témoignent de la grandeur et de la richesse d’une cité née il y a quatre mille ans.

 

la syrie

 

Au bord de la Méditerranée, le port de Tartous accueille de gros minéraliers chargés de phosphate, un des rares produits miniers que la Syrie exporte. Tartous, Lattaquié et Baniyas sont les trois ports principaux par lesquels les importations transitent.

 

la syrie

 

Commentaires

Bonjour Josiane, merci pour ce beau billet bien intéressant. Bisous. Gigi

Écrit par : gigi | 06/02/2013

Répondre à ce commentaire

merci Gigi de ta visite

Écrit par : josiane | 06/02/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.