30/03/2013

* MADAGASCAR

Bien avant d’être terre des hommes, « Madagasikara » fut la planète des autruches « éléphants ». Madagascar, nom aux syllabes sonores tintant sur les flots de l’océan Indien, évoque un continent perdu de l’histoire coloniale. Carrefour entre Asie et Afrique, la Grande Ile sort de son isolement politique et, bien qu’anémiée par son exil, fascine encore.

 

madagascar

 

Une partie presque orpheline de l’Afrique

Le plateau du sud de Madagascar pourrait se trouver au Kenya ou en Tanzanie. La 4ème des grandes îles du monde aurait été séparée de la partie orientale du continent africain il y a 160 millions d’années. La beauté du décor ne doit pas faire oublier que l’aspect désertique n’est pas naturel ; les palmiers clairsemés sont les survivants de grands feux de prairies qui dévastent cette région chaque année.

 

madagascar

 

Une terre cousine des rizières d’Asie

Le vert tendre des pays à mousson succède à l’ocre du Rift africain sur le micro-continent malgache où les rizières bien irriguées des hauts plateaux tranchent brutalement avec l’aridité des terres du Sud. Les agriculteurs coiffés de chapeaux de paille, courbés durant les travaux de repiquage des pousses, y ressemblent comme des cousines aux paysans asiatiques. Le riz est l’aliment de base.

 madagascar

Une petite planète bleue surgie de nulle part

Quand un voyageur qui a connu l’Afrique et l’Asie traverse Madagascar, les réminiscences surgissent. Mais certains paysages insolites rappellent que la Grande Ile a son originalité irréductible. Un lapiaz hérissé de pics calcaires acérés de plus de 30 m de haut, fait partie du parc national de Bemartha Tsingy, proche de la côte occidentale. Seuls les chasseurs et les collecteurs de miel s’aventurent dans ce désert bleuté sculpté par l’eau et par le vent.

 

madagascar

 

Légende vivante d’une île-continent

Cette île immense où pourtant, la nature grandiose n’est pas toujours hospitalière à l’homme, inspire la vision mythique du paradis sauvé du déluge. Elle réserve surtout la surprise de paysages d’une planète tombée sur la mer émeraude et de rencontres avec une variété d’espèces prodigieuses.

 

madagascar

 

Une île qui surprendrait encore Robinson

Très étirée entre l’équateur et le tropique du Capricorne, Madagascar présente une palette de paysages d’une diversité prodigieuse. Récifs de corail, plages de sable fin, arbres en éventail, allées de baobabs, jungle aquatique, savanes fantasmagoriques. La côte nord-ouest est protégée par une barrière corallienne comme un atoll. Le littoral oriental est une chaîne de falaises couronnées d’arbres géants. A l’intérieur, au nord, des cuvettes fertiles ; au sud, une brousse d’épineux ; au centre, des « montagnes russes ». Dans l’ensemble, une île très irriguée, avec des lacs de cratère et d’innombrables rivières coupées de rapides.

Les cultures d’exportation sont : café, vanille, girofle, coton et canne à sucre.

L’art malgache est toujours vivant :

le bois. Le malgache se singularise avec talent dans l’art du bois, qui s’enracine dans les traditions des peuples de la forêt. Ebène, bois de rose, palissandre, essences connues et inconnues ont fourni le matériau principal à l’architecture jusqu’au XIXe siècle.

Le lamba. Cette pièce de tissu est le produit artisanal malgache le plus original. Il recouvre les épaules des femmes des hauts plateaux, est en coton blanc ou tissé de soie sauvage.

Les pierres. Madagascar abonde en gemmes semi-précieuses très variées. Du bois silicifié à la « pierre de lune », c’est un enchantement. Les pierres les plus belles sont le béryl, l’améthyste, l’aigue-marine.

 

madagascar

 

 

26/03/2013

* POLOGNE : LE PRINTEMPS DES CARPATES

Apparemment plus protégés des menaces qui, dans les grandes cités ouvrières, pèsent sur les libertés et l’économie du pays, des montagnards polonais, les « gorale », ont implanté dans les Carpates du nord un bastion d’indépendance.

 

pologne: le printemps des carpates

 

Neuf Polonais sur dix sont baptisés

Le dimanche des Rameaux, toute la communauté du village se presse dans la petite église en bois de Tokarnia. Entourée des fidèles qui portent les branches de pin, le buis, les chatons qui vont être bénits, la statue du Christ, juchée sur un âne de bois, rappelle l’entrée de Jésus à Jérusalem. C’est la première manifestation de la ferveur qui va marquer la semaine de Pâques.

 

pologne: le printemps des carpates

 

Un goral doit être berger avant de se marier

Mille coutumes anciennes règlent la vie des montagnards. Ainsi à la Sainte-Sophie, le premier jour de la transhumance, les bergers comptent les brebis en répétant : « Un de Dieu, deux de Dieu, trois de Dieu, etc ». C’est le début du « redyk » : les troupeaux de brebis qui ont passé l’hiver dans les bergeries montent aux alpages. Ils n’en redescendront qu’à la Saint-Michel, le 29 septembre.

 

pologne: le printemps des carpates

 

Un rempart des traditions en pays socialiste

Les Carpates, massif montagneux de 1500 km sur 150 de large, s’étendent en Europe centrale, sur les territoires de quatre Etats : la Tchécoslovaquie, la Pologne, l’U.R.S.S. et la Roumanie. Dans le nord, les Hautes Tatra (avec le Rysy, 2499 m, cu côté polonais) évoquent étonnamment un paysage alpin. Des légendes en plus : celle du lac glaciaire Morskie Oko, « l’œil de la mer », parle d’un tunnel souterrain qui réjoindrait l’Adriatique, d’où sa couleur vert émeraude, à 1393 m d’altitude. C’est au pied de ces montagnes que s’étend le fief des montagnards polonais, les « gorale ».

 

pologne: le printemps des carpates

 

Une agriculture entièrement manuelle

La vie peut être rude sur les collines du Podhale où la terre est assez pauvre, les hivers longs, les exploitations petites et morcelées. Mais le goral reste fidèle à sa terre natale. Les maisons sont robustes, avec leurs murs de poutres taillées, leurs toits hauts et couverts de bardeaux.

 

pologne: le printemps des carpates

 

Un Golgotha près du village natal de Jean-Paul II

Karol Wojtyla est né à Wadowice, près de Kalwaria, qui est la réplique, au sud de Cracovie, du Calvaire de Jérusalem. Des milliers de pèlerins y viennent de très loin, malgré la pluie et le froid, pour revivre la Passion du Christ. A travers champs, torrents et forêts, ils font pénitence tout au long des trois km de cette marche du Vendredi saint.

 

pologne: le printemps des carpates

 

La vie adulte ne commence qu’au mariage

La fête la plus importante de la vie sociale, chez les "gorale", est réglée par un cérémonial très ancien. On danse, on chante, on festoie, au son des violons et de l’accordéon, tout en respectant les rites. Tel l’ »oczepiny » instant solennel où l’on dépose la coiffe sur la tête de la mariée, chacun apportant aux starosa (maîtresses de cérémonie) les offrandes de cadeaux et d’argent.

 

pologne: le printemps des carpates

 

25/03/2013

* DERNIERE CONFERENCE DE LA SAISON (UTAN)

Le 26-03-2013 - UTAN 

Consultez le site Web de l'UTAN : http://www.utan.be

 

¨       Conférence UTAN du mercredi à 14h30 - Droit d'entrée : 3 € pour les étudiants UTAN sur présentation de la carte d'étudiant et 5 € pour les non-étudiants de l'UTAN - Un local nous y est aussi réservé pour prendre un café (1 €50), un morceau de tarte (1 €50) après chaque conférence.

27 mars : Géopolitique, vous avez dit géopolitique ?

Colonel BEM Hre Christian LEGAT, ancien Commandant du 1er Bataillon des Chasseurs Ardennais à Marche-en-Famenne et ex-professeur au Département des Problèmes de Sécurité et de Défense de l’Institut Royal Supérieur de Défense.

Rue du Séminaire, 22 – près de l’Arsenal.

Attention : cette conférence est la dernière de la saison 2012-2013.

 

¨       Excursions - spectacles - voyages UTAN ( 081/72.55.04 mardi et vendredi matin )

Numéro de compte : BE32 3630 7299 8402

Excursion :    jeudi 11 avril : visite guidée d'Hastière

Voyages :      du 17 au 21 avril 2013 : CROISIERE - L'Estuaire de la Gironde et de la Garonne.

Voyage culturel : du 5 au 15 juin : la Pologne - " Tout au long de la Vistule. "

Suite à un désistement, il reste de la place pour ce voyage.

Voyage en car du 2 au 7 septembre : Normandie & Guernesey.

CONGE DE PAQUES : cours suspendus et bureaux fermés du lundi 1er au vendredi 12 avril.

¨       Envoyer votre adresse e-mail à l’UTAN : utan.secretariat@yahoo.fr pour être au courant des dernières nouvelles.

20/03/2013

* LE LAOS

Perdu dans ses montagnes au cœur du Sud-Est asiatique, dévasté par par la guerre du Viêt-nam, le Laos a longtemps été un pays endormi près de ses puissants voisins. Dans cet Etat communiste qui fut le royaume du Million d’éléphants, marxistes, bouddhistes et esprits animistes cohabitent.

 

le laos

Forêts englouties pour la fée électricité

Cimetière d’arbres, le vaste lac artificiel draine les devises. A 80 km de Vientiane, il est retenu par le barrage de Nem Ngum, le plus grand du Laos, construit en 1971 avec l’aide internationale. Ce complexe a noyé la forêt, mais il assure l’essentiel de la production hydroélectrique exportée par la Thaïlande.

 

le laos

 

Campagne autour de la Ville de Santal

C’est au XIVe siècle que Vientiane, la Ville de Santal, fut choisie pour capitale. Centre politique et économique du Laos, elle a gardé un charme campagnard et, malgré la pauvreté, le sens de la fête. La cérémonie du Baci accompagne anniversaires, mariages, retours. Les liens en coton du poignet concrétisent les vœux de chacun.

 

le laos

 

Enclavé dans la péninsule indochinoise

Limité au nord-ouest par la Chine et la Birmanie, à l’est par le Viêt-nam, à l’ouest par la Thaïlande et au sud par le Cambodge, le Laos s’est toujours senti encerclé. Privé d’accès maritime, montagneux et boisé, il ne possède que 10000 km de routes.

 

le laos

 

Bouddha à l’abri de la révolution

Introduit au XIVe siècle, le bouddhisme imprègne si fortement la vie laotienne que le régime communiste s’en accommode. Les bonzes sont en nombre croissant. Au jour de l’an, en avril, la population respectueuse qui les nourrit quotidiennement à genoux asperge leurs pieds d’eau sacrée. Le Bouddha lui, reçoit des offrandes de fleurs comme chaque matin depuis les centaines d’années qu’il veille sur Luang Prabang. Sculptées au XIe siècle, les danseuses célestes du temple de Vat Phu, près de Champassak, sont menacées par la forêt.

 

le laos

 

Mystère dans la plaine de Jarres

Il y a 2000 ans que les énormes vases en grès reposent dans la plaine des Jarres. Mesurant près de 8 mètres de circonférence, hauts de 2,50 m, ils ont peut-être servi d’urnes funéraires. Selon la légende, ils auraient été construits par des géants des montagnes pour entreposer l’alcool de riz dont les Laotiens sont friands.

 

le laos

 

Quand les princes deviennent marxistes

La monarchie a été abolie en 1975, mais la statue de Savang Vatthana, dernier roi du Laos, se dresse devant le palais de Luang Prabang. De nombreux membres de la famille royale ont rejoint les dirigeants de la République populaire et démocratique lao qui ont érigé à Vientiane un musée consacré à la révolution.

 

le laos

 

Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : le laos |  Facebook |

15/03/2013

* CARNAVAL EN PROVENCE (France)

Les habitants de Murs, dans le Vaucluse, font revivre chaque année l’une de leurs très anciennes traditions tombée en désuétude après 1918 : la célébration de Carnaval. Un personnage domine : le Carmentran. Et c’est l’occasion pour les villageois qui bouleversent toutes les conventions de se livrer entre eux aux plus divertissantes mascarades. Telle la fameuse ronde des « bouffetaires » au visage enfariné, vêtus de chemises de nuit et coiffés de bonnets de coton, qui se poursuivent à la queue leu leu avec leurs soufflets en chantant de vieilles rengaines provençales.

 

caraval en provence

 

Parade éclatante de masques, mimes et dominos

Toute la matinée du grand jour, la population s’active à se grimer et à se déguiser. La tradition veut que, de préférence, on se travestisse d’un costume appartenant au sexe opposé au sien. Chacun fait preuve d’une vive imagination, mais certains camouflent si bien leur identité que ce n’est qu’au crépuscule, quand les masques tombent, que l’on découvre enfin les vrais visages.

 

caraval en provence

 

Cavalcade bariolée dans les ruelles abruptes

Murs, village perdu, tire sa fierté de ses cultures, de ses vignes, de sa production de cerises et demeure une authentique commune rurale. A l’inverse de Gordes, sa voisine, elle n’est que fort peu investie par les résidences secondaires : c’est entre gens du pays que se célèbre Carnaval. L’un des points forts de la journée est le « passo carriera », le tour des rues escarpées du bourg, organisé par les villageois. Sous les rires et les quolibets, ceux-ci mènent le mannequin du bonhomme Carmentran jusqu’à la place de l’église.

 

caraval en provence

 

Aubade d’un orphéon de songes pour un bourg médiéval

Perché au flanc des monts du Vaucluse, Murs conserve la particularité d’être à la fois un village isolé et un passage obligé placé sur la route d’Apt à Carpentras, à la lisière de la grande forêt de Saint-Lambert. Il domine, au sud la vallée du Calavon ou pays d’Apt.

Sa partie la plus ancienne remonte au XIIe siècle. Toutefois, on a retrouvé dans ce village, qui est peut-être l’un des plus antiques de France, des vestiges d’un oppidum celto-ligure et de nombreuses traces de l’époque gallo-romaine.

 

caraval en provence