27/06/2013

* LES PYRENEES ORIENTALES (2e partie) - mon voyage en juin 2013

Cerbère

Cerbère se love autour d'une anse étroite découpée dans les derniers contreforts des Pyrénées. Le sol est schisteux, marqué par la présence de fer, d'où son aspect rougeoyant (la llose). Des zones en saillies révèlent des matériaux plus durs tels que quartzites d'aspect bleuâtre (la penya blaua). Le pourtour de la côte est sculpté par l'érosion marine, mais aussi par l'érosion éolienne.

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

 



Point culminant : le Pic CARROITG (678 m).
La végétation est de type garrigue avec quelques rares bosquets concentrés sur les points d'eau.

 

les pyrénées orientales 2e partie

 

Le cap Cerbère, dernier morceau de terre avant l’Espagne.

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

 

Banyuls

A l'extrême Sud de la France, à 14kms de l'Espagne, nos plages et nos criques vous accueillent sous le soleil Catalan. C'est dans les Pyrénées-Orientales, en Pays Catalan, que naissent les vins de Banyuls et Collioure, dont les vignobles se jettent dans la mer Méditerranée. Au coeur de la Côte Vermeille, à 30 minutes de Perpignan, 15 minutes d'Argelès-sur-mer et 10 minutes de Collioure, Banyuls-sur-mer vous attend !

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

 

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

 

Port Vendres

Port continental français le plus proche de l'Afrique du nord, Port-Vendres est un pôle stratégique du commerce international. Premier port des Pyrénées-Orientales, la pêche est un élément indissociable de cette ville, élément qui fût longtemps associé à celle de la vigne.

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

 

 

Collioure

Collioure est un village qui a toujours été apprécié par les peintres, en particulier par de grands maîtres comme Derain, Matisse, Bracque, Dufy .... et aujourd'hui il y a encore de nombreuses galeries et de présentation d'oeuvres de jeunes artistes ....

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie



Marqué définitivement par cette période, ce petit port réputé pour la qualité de ses anchois depuis le Moyen-Âge, abrite aujourd’hui des dizaines de galeries de peintures, créant un véritable patchwork artistique. Très pittoresque, ce village aux rues étroites et façades colorées a donné son nom à une Appellation d’Origine Contrôlée : le Collioure.

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie 

                                                                                              la Sardane

 

 

Le petit train prend son départ sur le front de mer face à la mairie. Après avoir traversé le village il vous conduit à la découverte des coteaux abrupts auxquels est accroché le vignoble. Vous êtes émerveillés par ces vieilles vignes émergeant littéralement de la roche.

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

 

Après un arrêt de quelques instants au Fort Saint-Elme qui surplombe la baie de Collioure, la plaine du Roussillon et la côte, vous repartez découvrir une vue panoramique de Port-Vendres et de ses alentours pour ensuite longer les quais de ce petit port de pêche et de commerce.

 

les pyrénées orientales 2e partieles pyrénées orientales 2e partie

 

Au IXe siècle, une première vigie est édifiée sur ce site stratégique qui domine les baies de Collioure et Port-Vendres. Le Fort St Elme est une construction conçue par l’ingénieur italien Benedetto de Ravenne à la demande de l’empereur Charles Quint. Avec son plan en forme d’étoile à six pointes et la tour en son centre, il annonce les fortifications de Vauban.

 

les pyrénées orientales 2e partie

 

Retour à Collioure par la corniche où vous pouvez apprécier une partie de la côte rocheuse avec ses criques.

Le château a été édifié entre le XIIe et le XVIe siècle, résidence des rois de Majorque, d’Espagne puis des rois de France après le traité des Pyrénées en 1659.

Au XVIIe, Vauban le modifie pour lui donner son aspect actuel. Transformé en prison en 1939, il devint le premier camp disciplinaire pour les réfugiés de la guerre civile.

 

Commentaires

Très beau blog , très bien tenu , il nous permet d évite d aller a la maison du tourisme. , car tous est très bien d écrit. Bises bises

Écrit par : Remacle jean claude | 27/06/2013

Répondre à ce commentaire

merci beaucoup Jean-Claude de ta visite et de ta lecture. Il y aura encore 3 épisodes concernant ce beau voyage. A bientôt j'espère.

Écrit par : josiane | 27/06/2013

Répondre à ce commentaire

Coucou Josiane, quel beau reportage. Tu décris magnifiquement bien cette belle région. Bisous. Gigi

Écrit par : gigi | 27/06/2013

Répondre à ce commentaire

merci ginette de ta visite et de ton appréciation.

Écrit par : josiane | 27/06/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.