17/07/2013

* LE BENJAMIN D'AMERIQUE

Dans ce pays couvert de jungle et de marécages, il n’y a pas que le Yarborough Cemetery, à l’entrée de la principale ville, Belize City, qui ait un air de bout du monde. Rectangle de terre découpé dans le flanc de l’isthme américain, Belize, ex-Honduras britannique, se trouve à l’écart de toutes les grandes routes maritimes et terrestres. Pourtant, ce jeune Etat pauvre, noir et anglophone excite la convoitise du Guatemala voisin.

 

le benjamin d'amérique

 

Au sommet de la pyramide, l’autel du Dieu-Soleil

Altun Ha, à 50 km au nord de Belize City, était l’un des grands centres mayas. Certains de ses temples servaient de nécropole. C’est à proximité de cet autel que les chercheurs du Royal Ontario Museum ont découvert la tête du Dieu-Soleil Kinich Ahau. Pesant 4420 kg, c’est le bijou de jade le plus lourd trouvé en Amérique centrale.

 

le benjamin d'amérique

 

Une ville typique des Caraïbes anglophones

A cause des fréquents ouragans, cyclones et inondations, la plupart des maisons de Belize City sont édifiées en bois, sur pilotis. L’eau du canal qui la coupe en deux est parfois polluée, car cette ville n’est pas dotée d’égouts.

 

le benjamin d'amérique

 

Une capitale tout en bâtiments préfabriqués

A la suite du typhon qui dévasta Belize City en 1961 et y fit 275 morts, la décision fut prise de construire une nouvelle capitale du centre du pays. Inaugurée en 1970, Belmopan n’a pas la séduction de San Pedro, village de pêcheurs qui est aussi l’une des deux stations balnéaires bélizéennes.

 

le benjamin d'amérique

 

L’ex-Honduras britannique devenu Etat indépendant

Haut lieu de la flibuste dans la mer des Caraïbes, Belize n’attira, jusqu’au XIXe siècle, que quelques centaines de bûcherons britanniques fascinés par l’abondance de bois d’acajou. Les empires coloniaux européens ne firent aucun effort pour mettre en valeur cette contrée, dont les deux tiers sont couverts de forêts vierges. En 1675, les esclaves d’un navire négrier naufragé dans les Antilles, se mêlèrent aux Indiens caraïbes locaux. Ainsi naquit le groupe ethnique des Caraïbes noirs. Révoltés contre l’autorité coloniale, certains d’entre eux débarquèrent en 1823 sur les rivages de l’ancien Honduras britannique et y firent souche.

 

le benjamin d'amérique

 

Les miettes de l’empire

La plupart des anciennes possessions britanniques en Amérique centrale et du Sud ont acquis leur indépendance ou changé de tutelle sans que cela entraîne un conflit armé comme dans le cas des îles Malouines. Ont obtenu l’indépendance : Belize, en Amérique centrale ; la Guyana en Amérique du Sud ; Antigua et l’Etat formé par les îles Saint-Kitts-Nevis-Anguilla, dans les Caraïbes. Les autres pays anglophones indépendants dans cette partie du monde sont les Bahamas, la Barbade, la Dominique, Grenade, la Jamaïque, Saint-Lucie, Saint-Vincent, Trinité-et-Tobago.

 

le benjamin d'amérique

 

Commentaires

Bonjour Josiane, ce billet est très intéressant, dis fonc un bijou de jzde de 4420 kg.... ça laisse rêveuse Bisous. Gigi

Écrit par : gigi | 17/07/2013

Répondre à ce commentaire

merci Ginette de ta visite

Écrit par : josiane | 17/07/2013

Répondre à ce commentaire

De retour de vacances, je viens voir les articles que tu as mis durant mon absence. Ton voyage en Pyrénées orientales m'a rappelé une émission "Des racines et des ailes" où on avait montré le pic du Canigou et ce train jaune. Quant au trio Le Tréport-Eu-Mers-les-Bains, j'y suis déjà allé. J'aime beaucoup les maisons Belle Epoque de Mers-les-Bains. A bientôt Josiane.

Écrit par : Un petit Belge | 18/07/2013

Répondre à ce commentaire

merci petit Belge de ta visite. Je suis allée visiter ton blog et ton dernier article sur la Royauté. Je vous invite à découvrir le mien sur le même sujet et mon autre blog: http://josiane70.skynetblogs.be

Écrit par : Josiane | 18/07/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.