21/11/2013

* LE DOMAINE DU CIRAN (France)

Au sud d’Orléans, la Sologne est lovée dans un coude de la Loire. Elle couvre 500000 hectares, répandant ses forêts, clairières, marais et étangs sur les départements du Loiret, du Loir-et-Cher et du Cher. A Ménestrau-en-Villette, le domaine du Ciran offre sur ses 300 ha un visage authentique de la Sologne : une nature sauvage dans un environnement préservé.

 

le domaine du ciran (france)

 

La Sologne est un territoire à la faune de plumes, de poils et d’écailles, un fief de chasse et de pêche. Le domaine du Ciran a été acquis par la Fondation Sologne dans le but de préserver le patrimoine vivant et de la faire découvrir au public. Sur ce petit espace sont présents tous les milieux et tous les animaux solognots caractéristiques.

 

le domaine du ciran (france)

Une terre détrempée venue du Massif central

Les terres de Sologne sont posées sur des alluvions venues du Massif central. Le sol y est donc constitué de sables et d’argiles. Sur ces sols peu drainés, l’eau est piégée ; des étangs et des marais se sont formés, offrant refuge à une flore et à une faune riches, particulièrement au sein du domaine protégé du Ciran.

 

Landes et forêts

Sur ces terrains difficiles, où stagne une eau acide, se développent des landes et des tourbières. De petits arbustes comme les bruyères et les callunes s’y épanouissent ainsi que des sphaignes, mousses gorgées d’eau.

 

le domaine du ciran (france)

 

A la mort des végétaux, l’acidité de l’eau empêche une bonne décomposition de la matière organique. Son accumulation peut alors former de la tourbe riche en carbone. Mais le domaine laisse aussi une large place à un écosystème important : la forêt. Bouleaux, pins sylvestres, futaie de chênes tauzin dissimulent une faune riche mais discrète.

 

Une faune diversifiée

Sur le domaine, tous les animaux sont en liberté. Les étangs et les marais aux eaux poissonneuses se sont attachés les faveurs d’oiseaux échassiers comme les hérons cendrés, les grèbes huppés et les grèbes faisans, ragondins, renards et martres y ont établi leurs quartiers. A la nuit tombée, chouette hulotte et hibou moyen duc reprennent possession des lieux.

 

le domaine du ciran (france)

 

Le brame du cerf

Aux premiers jours de l’automne, entre la fin du mois d’août et la mi-octobre, la forêt solognote s’emplit de sons graves. Plaintes rauques et primitives, grondements de soufflet de forge : les cerfs brament. Les mâles en rut quittent leur territoire pour gagner celui des femelles. Chaque mâle tente de s’approprier une harde et d’en éloigner ses concurrents. Aux cris viennent s’ajouter les sonorités sèches des grands bois qui s’entrechoquent.

 

le domaine du ciran (france)

 

Les commentaires sont fermés.