07/06/2014

*AUVERGNE SOUTERRAINE

RETOUR AUX SOURCES DE L’AUVERGNE SOUTERRAINE

Si la Provence sent l’antiquité gréco-romaine, la Vendée la monarchie, la Bretagne le druide et la Normandie le viking, l’Auvergne, elle, a un parfum de création du monde. Depuis des millions et des millions d’années, l’eau, le feu et les minéraux se sont livrés dans ses entrailles à une mystérieuse alchimie, ce qui a produit d’étonnantes richesses naturelles.

auvergne souterraine

Il y a 600 millions d’années, la mer recouvrait totalement la France quand la terre finit par s’impatienter de ne jamais voir le soleil. Le sol granitique de l’Auvergne surgit des eaux et s’éleva pour former de hautes montagnes. Un climat chaud et humide favorisa alors le développement d’une flore et d’une faute extraordinaires. Quatre cents millions d’années plus tard, changement de décor et de climat : sous l’effet de l’érosion, l’Auvergne est devenue un vaste plateau, soumis au rythme des saisons, où la végétation tropicale doit peu à peu accepter la cohabitation avec les conifères et les arbres à feuillage caduc.

 

auvergne souterraine

 

Entourée d’eau, elle finit par sombrer, pour renaître il y a 60 millions d’années.

Vient l’ère des grands bouleversements qui annoncent l’Auvergne contemporaine. Les Alpes et les Pyrénées, en venant au monde, compriment la dalle granitique du centre de la France qui se fissure, se casse et laisse échapper le magma en fusion, le « lait de feu », les premiers volcans des monts Dore, du Cantal et de la Comté.

L’Auvergne est une aubaine pour les volcanologues. On y trouve en effet une extraordinaire variété de témoignages de l’histoire de notre vieille terre.

 

auvergne souterraine

 

Au quaternaire, la terre connut une période de refroidissement dont l’Auvergne porte encore les traces. De nombreux glaciers envahirent et submergèrent le centre de la France, rabotant les plateaux, élargissant les vallées, comblant les cratères. Ce fut la guerre de l’eau et du feu.

La terre est « entrée en rêve » quand les volcans d’Auvergne se sont assoupis, moins d’un siècle avant l’ère chrétienne.

Mais l’autre richesse profonde enfouie sous terre n’a été exploitée qu’au début du 20e siècle : l’EAU. Il faut attendre 1925 pour que les auvergnats décident de creuser un puits pour la capter. Cette eau-là tient de l’alchimie, de la magie. Elle est le fruit d’une longue étreinte entre le sous-sol minéral d’origine volcanique et l’eau. La roche et le sable forment un gigantesque filtre naturel qui élimine toutes les impuretés, une superposition de lave, de basaltes durs et peu perméables ; enfin, sur une profondeur de plus de cent mètres, de sables fins et poreux.

 

auvergne souterraine

 

En 1963, la source « Clairvic » est captée : c’est l’eau minérale de Volvic. Un décret du Ministère de la Santé de 1965, confirme son classement d’eau minérale naturelle.

 

auvergne souterraine

 

 

Commentaires

Je ne suis jamais allé en Auvergne, mais çà me tenterait. Bonne semaine et à bientôt Josiane.

Écrit par : Un petit Belge | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

Kikou Josiane,

Nous sommes passés en Auvergne l'été dernier,et c'est magique
avec tous ces volcans, c'est la végétation qui nous a conquit :-)
que du vert à perte de vue :-)
Bien beau reportage :-)
je te souhaite une bonne journée,en ce vendredi 13 :-)
bisous à toi,ma belle.

Écrit par : ☼ Mimi du Sud ☼ | 13/06/2014

Répondre à ce commentaire

merci beaucoup mimi de ta visite et bon week end ensoleillé ! Bisous.

Écrit par : josiane | 13/06/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.