26/07/2014

* PERLES DU PATRIMOINE

PERLES DU PATRIMOINE DANS UN ECRIN DE FLEURS

 

Chaque année, d’avril à début mai, les vergers de Hesbaye et de l’est du Brabant, revêtent un somptueux manteau de fleurs. Voici cinq superbes sites à découvrir absolument.

Après avoir conquis la Russie, c’est désormais la Chine qui se délecte de nos délicieuses poires « Conférence ». C’est que la Hesbaye limbourgeoise et l’est du Brabant, sont devenus l’une des principales régions fruitières d’Europe.

Ici, des plantations de basses tiges s’étendent à perte de vue à flancs des collines alors que les derniers hautes tiges sont entretenus avec soin. Et cette mer de fleurs printanières dissimule même de véritables joyaux d’architecture !

 

perles du patrimoine

Borgloon : à l’ombre du château de Rullingen

A un jet de pierre de Borgloon s’étend le domaine provincial du château de Rullingen. Cette place forte, partiellement entourée de douves, combine stype mosan du XVIIe siècle et éléments néorenaissance du XIXe. Elle abrite aujourd’hui un hôtel-restaurant de charme (l’ancien pavillon de chasse, lui est plus démocratique).

A l’arrière du château s’étend un vaste parc boisé. Pour découvrir les floraisons printanières, prenez le temps de découvrir le Fructuarium, un monumental verger bordé de poiriers à sirop et d’une haie d’aubépine, qui comporte pas moins de 502 fruitiers haute tige, dont 90 variétés de cerisiers et 50 variétés de pruniers.

perles du patrimoine

 

Léau : une richesse préservée

Nichée entre Tirlemont et Saint Trond, Léau ne compte plus que 3000 habitants. Jusqu’au XVe siècle, la ville était très prospère grâce à l’industrie drapière et à sa position stratégique à la limite du duché de Brabant et de la principauté de Liège. Léau conserve des traces de sa splendeur passée : sa halle aux draps, son hôtel de ville du XVIe siècle et quelques splendides demeures Renaissance éparpillées dans les rues du centre-ville. C’est l’église Saint-Léonard qui réserve les plus belles surprises. Elle possède un véritable trésor d’art religieux, dont la majorité des pièces se trouvent aujourd’hui encore à leur emplacement d’origine. On ne se lasse pas d’admirer son tabernacle en forme de tour (18 m de haut) orné de 200 figurines de pierre blanche, ses retables travaillés, son Christ en croix datant de l’époque romane, sa double statue de la Vierge, son chandelier pascal …

Pour découvrir les vergers fleuris, Léau offre deux possibilités :

A vélo : suivez la route des vergers, une boucle de 44 km qui part de Léau et y revient.

A pied : découvrez le domaine provincial Het Vinne, un peu en-dehors de la ville. La réserve s’étend autour d’un vaste étang et possède trois vergers à hautes tiges.

perles du patrimoine

 

Helshoven : très couru

A chapelle Sainte Marie, à Helshoven est l’un des berceaux du tourisme fruitier en province du Limbourg. Et non sans raison : le petit bâtiment du XIIIe siècle, de toute beauté, jouxte un paysage vallonné planté de vergers. L’endroit est parfois très couru les week-ends d’avril et début mai et à l’époque de la récolte. La promenade orange, une boucle de 4,5 km qui longe la chapelle et emprunte un tronçon d’une ancienne voie romaine à travers une véritable mer de fleurs est un must absolu.

 

perles du patrimoine

Lathuy : un village de pierre blanche

Si la fruiticulture est très présente en Hesbaye brabançonne, vous ne risquez pas d’y rencontrer beaucoup de touristes. Empruntez la Promenade de Beaulieu, une boucle de 11 km : sensations printanières et calme bucolique garantis sur ce parcours qui serpente entre les champs vallonnés, les vergers et les joyaux architecturaux (comme les imposantes fermes en carré) dont bon nombre ont été construits en pierre de Gobertange, un grès calcaire extrait dans la région.

 

perles du patrimoine

Kapellen : des arches de pétales

 

Un peu à l’écart de la N29 Tirlemont-Diest, ce village accueille une église en briques de dimensions étonnantes pour un si petit hameau. Elle est d’ailleurs surnommée la cathédrale du Hageland. Les arbres en espalier qui l’entourent marquent le début de la promenade des vergers, une boucle de 8 km parsemée de vergers qui s’étendent le long des sentiers champêtres et au flanc des collines.

 

perles du patrimoine

 

Les commentaires sont fermés.