13/08/2014

* LA BONNE FORTUNE DU LUXEMBOURG (mes visites dans les années 1980)

Lorsqu’on la contemple du fond de la vallée de l’Alzette ou depuis les faubourgs du Grund, la vieille ville de Luxembourg s’impose encore par les murailles qui firent d’elle dans l’Histoire une importante citadelle. Siège de nombreuses institutions de l’Europe, la capitale du grand-duché s’étend et construit sa prospérité derrière les portes blindées des banques multinationales qui s’y multiplient.

 

la bonne fortune du luxembourg

Une grande place pour faire salon en musique

La place d’Armes est le « salon » des Luxembourgeois. Ils aiment s’y installer aux terrasses des cafés, le dimanche après-midi, pour écouter les fanfares venues des quatre coins du pays se produire sous le kiosque à musique.

 

la bonne fortune du luxembourg

Des ponts pour marier les contrastes

A Luxembourg, avec le sourire de la jeunesse, avenir et tradition se rencontrent. La cité compte 90 ponts. Le pont Adolphe menant au quartier de la gare, lequel est, avec le Grund, le grand refuge des Portugais.

la bonne fortune du luxembourg

 

Trois pôles urbains

La capitale luxembourgeoise a dû s’évader de ses anciennes limites marquées d’un côté par les vallées de la Pétrusse et de l’Alzette, de l’autre par le boulevard Royal. A la fin du XIXe siècle, une véritable ville s’est construite autour de la gare.

la bonne fortune du luxembourg

 

De l’acier trempé par une longue tradition

Jusque dans les années septante, la sidérurgie a été la principale ressource du grand-duché.

Sis entre l’Allemagne, la Belgique et la France, le Grand-Duché de Luxembourg est certes l'un des plus petits pays de l’Union européenne, mais il est certainement aussi le plus européen d’entre tous.
Bilingues et souvent trilingues, les Luxembourgeois parlent leur langue nationale, ainsi que le français, l’allemand et souvent une autre langue européenne.
En plus de son caractère cosmopolite, le Grand-Duché de Luxembourg (désormais à 2 h de TGV de Paris) possède une identité propre et nombre de richesses culturelles et naturelles réparties dans ses cinq régions : la capitale, Luxembourg, et ses environs, les Ardennes et leurs parcs naturels, le Müllerthal, baptisé « petite Suisse luxembourgeoise » du fait de sa belle nature sauvage, la Moselle et ses vignobles, et enfin les Terres Rouges, pays des mines, au sud du Luxembourg.

Trésors culturels, richesses naturelles et paysages d’une exaltante variété, plats raffinés et excellents vins, traditions festives et une culture vibrante… le Grand-Duché de Luxembourg invite tout au long de l’année à un voyage insolite.

Seul Grand-Duché au monde, le pays est un petit bijou associant un riche passé historique à une modernité exemplaire.

Bien que petit par sa taille (2.586 km2), le Luxembourg présente un haut attrait touristique: des vignobles de la Moselle aux demeures féodales du Moyen Âge, en passant par les sites témoins du passé sidérurgique, l’éventail des visites et des lieux de détente est infiniment varié.

Situé au cœur de l’Europe occidentale entre la Belgique, l’Allemagne et la France, le Luxembourg présente deux régions naturelles: l’Oesling, au nord, faisant partie du massif des Ardennes, et le Guttland (bon pays), au sud et au centre du pays, comprenant la vallée de la Moselle à l’est et les Terres Rouges au sud.

 

la bonne fortune du luxembourg

Berceau de l’idée d’une Europe unifiée, siège de nombreuses institutions européennes, point d’attraction pour différentes cultures, le Luxembourg d’aujourd’hui présente un microcosme européen. 

 

la bonne fortune du luxembourg

 

Commentaires

Le grand-duché de Luxembourg est un très beau pays. J'y suis allé deux fois en vacances et je logeais à Esch-sur-Sûre. Bon week-end du 15 août Josiane.

Écrit par : Un petit Belge | 15/08/2014

Répondre à ce commentaire

merci petit belge de ta visite et de ton commentaire.

Écrit par : josiane | 15/08/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.