27/08/2014

* TURQUIE ANTIQUE

La civilisation occidentale a besoin de se ressourcer et de redécouvrir ses plus lointains ancêtres : la Turquie d’avant les Turcs mérite à elle seule une grande exploration. L’Asie Mineure conserve en effet un fabuleux patrimoine. De l’aube de l’humanité à la Rome impériale, de Troie à Byzance, huit mille ans d’histoire jusqu’au Moyen Age ont laissé en Anatolie les traces de rois de légendes, de héros mythiques, de pionniers, de conquérants, d’artistes et de savants de génie, dont les Européens sont pour une part les héritiers.

turquie antique

 

Le port du miracle grec miroite dans l’eau du ciel

Dans l’Antiquité, les ports de la mer Egée ont fait la fortune de la Grèce d’Asie. Milet a perdu son accès à la mer : la puissance maritime s’est échouée dans les terres à la suite d’un ensablement progressif. Et le site ne baigne plus que dans les eaux de pluie. L’une des gloires de la cité ionienne est d’avoir fondé de nombreuses colonies, dont la Byzance grecque.

 

turquie antique

L’Empire byzantin assiégé a enterré ses villes

Au centre de l’Anatolie, le monde troglodytique de la Cappadoce attire une foule de visiteurs médusés. Ce ne sont pas seulement des maisons qui sont bâties dans le tuf volcanique mais des cités entières. Une vie souterraine s’est organisée à l’époque où les Byzantins avaient à redouter les assauts répétés des Arabes. Ces refuges ont inspiré de grands artistes.

 

turquie antique

Ce sanctuaire chrétien a survécu à la chute de Constantinople

La basilique Sainte-Sophie a la fierté d’une reine vaincue qui reçoit l’hommage de son vainqueur. Cette église chrétienne fut le grand sanctuaire des empereurs byzantins. Le nouveau maître ottoman la flanqua de minarets et la reconvertit en mosquée. Aujourd’hui, le monument réhabilité en musée témoigne de l’originalité du génie du christianisme associé à la Rome d’Orient.

 

turquie antique

Au soleil levant de l’Occident

Anatolie, en grec ancien, veut dire « le pays où le Soleil se lève ». Les paysages chantent tour à tour les colères des dieux et la douceur de vivre. D’est en ouest, du nord au sud, l’Orient s’est mesuré à l’Occident comme un couple terrible millénaire qui enfanta la civilisation occidentale.

 

turquie antique

Le destin du monde latin sur les pierres d’Anatolie

Si la Mésopotamie fut le berceau de l’écriture, les civilisations anatoliennes jouèrent un rôle déterminant dans l’évolution du langage écrit. Ce fut d’abord le règne du cunéiforme de style assyrien, (signes gravés, de la forme d’un coin) puis s’imposèrent les hiéroglyphes, signes figuratifs ou idéographiques. Les Hittites maîtrisèrent les deux modes de graphisme. L’alphabet grec fut très tôt adopté dans les royaumes de la Turquie antique.

 

turquie antique

 

Des conquérants qui rivalisèrent avec l’Egypte

Fondateurs du premier grand Etat centralisé d’Asie Mineure, les Hittites se partagèrent avec les Egyptiens l’hégémonie au Proche-Orient. Pendant quatre siècles, ils ont influencé la politique dans le monde méditerranéen.

 

turquie antique

La capitale de la province romaine d’Asie : Ephèse (IIe siècle après J.C.)

Un grec ionien aurait fondé mille ans avant notre ère, au bord de la mère Egée, la première cité d’Ephèse. Puis la seconde cité fut bâtie en retrait de la côte, près du temple de l’Artémision. Au IIIe siècle avant J.C., reconstruite dans la vallée, Ephèse connut une nouvelle splendeur. C’est sans doute l’un des sites antiques dont les monuments de l’époque gréco-romaine sont les mieux conservés. Les voies romaines ouvrent des perspectives sur un espace urbain  grandiose.

 

turquie antique

La Rome d’Orient qui régna sur le monde

Un empereur romain, Constantin, donna son nom à une capitale. Cette capitale donna son nom à un empire : tel est l’avatar épique de Constantinople-Byzance. Cette hydre s’étendit jusqu’en Europe centrale et en Espagne. Les ottomans, qui la vainquirent, n’inventèrent rien de son impérialisme : ils occupèrent le terrain à sa place.

 

turquie antique

 

 

22/08/2014

* LA ROUTE DES 3 EMPIRES (Asie)

Entre la Chine et le Pakistan, à travers des plateaux désolés et des montagnes parmi les plus hautes du monde, une route vertigineuse relie des peuples jusqu’alors isolés et déchirés entre les trois grands empires d’Asie : Chine, Inde et Union soviétique.

la route des 3 empires

 

Au pied des plus hautes dunes du monde, paissent des ombres chinoises

Vision lunaire de ces gigantesques montagnes de sable du Xinjiang chinois, à 4000 mètres. Sculptées par le vent, elles sont formées de minuscules cristaux de roche arrachés par l’érosion. Silhouettes sombres sur le fond des tourbières, des yacks domestiques broutent l’herbe rase. Ces bovins sont connus pour leur résistance au froid et leur aptitude à respirer l’air raréfié des cimes.

la route des 3 empires

 

A la rencontre des visages sans voile sous la bannière de l’islam

Dans la bourgade de Taxkorgan (Chine populaire) souriantes, les jeunes mariées tadjiks arborent leur coiffure rituelle : un diadème de maillechort et des boutons cousus dans leurs lourdes tresses mêlées de fil noir. Blancs et musulmans, comme tous les peuples qui vivent sur le tracé de la route, les Tadjiks pratiquent un islam sans austérité. Les jeunes filles qui viennent de trouver époux ne sont pas voilées. Elles portent un pantalon sous leur robe.

la route des 3 empires

 

Un passage très convoité

Du nord au sud, la route du Karakorum passe à travers un kaléidoscope ethnique. Les peuples sont proches des Turcs ou des Perses. Mais la région fut aussi un creuset de civilisations mélangeant « Jaunes » et « Blancs ».

Depuis Alexandre le Grand, les empires orientaux, soucieux de leur sécurité, se sont efforcés de garder les minorités frontalières sous leur influence.  Le « Milieu des Empires » ressemble à un nœud où trois tapis d’Orient (Inde, chine, URSS) auraient entremêlé leurs franges en se disputant le contrôle des peuples.

 la route des 3 empires

Dans la vallée règne sans partage l’eau des glaciers

Non loin de Gulmit, la route longe la rivière Hunza qui demeure le chemin le plus court à travers la chaîne du Karakorum et ses nombreux sommets dépassant 7000 mètres. Les piétons y bravent une eau glaciale. Un petit drapeau indique aux véhicules qui traversent le chenal dont il ne faut pas s’écarter. A Karimabad, le palais du sultan, le mir de Hunza, désaffecté depuis 1907, se dresse sur un promontoire au pied des glaciers Ultar.

 

la route des 3 empires

De splendides oasis où le soleil change en or les récoltes d’abricots

 

A 2000 m d’altitude, dans le décor des montagnes surnommées « les cathédrales de Pasu », les paysans pakistanais font sécher des quantités d’abricots. Ces fruits sont aussi précieux dans les déserts d’Asie centrale que les dattes au Sahara. On en fait des poudres, des sirops et des galettes que les caravaniers emportent sur leurs chameaux ; et on presse les noyaux pour en extraire de l’huile.

 

la route des 3 empires

 

17/08/2014

* PERTH (Australie Occidentale)

Sur les rives de l’immaculée Swan River, où filent les planches à voile, voici la capitale de l’Australie Occidentale. Près des buildings du quartier des affaires, la ville vagabonde dans ses banlieues-jardins et le long des plages ensoleillées de l’Océan Indien. Edifiée en 1829 par les bagnards britanniques, la cité la plus excentrée d’Océanie, de plus en plus « californienne », sort de son isolement.

perth (australie)

 

Cargaisons de moutons et montagnes de blé

Dans le port de Perth, à Fremantle, l’embarquement de 115.000 ovins dure deux jours. Chaque année, près de trois millions de moutons sont exportés d’ici. En attendant leur chargement, les montagnes de grains de blé stockés dans des hangars sont périodiquement examinées afin de déceler la présence d’éventuels prédateurs.

 

perth (australie)

Gazons et chapeaux blancs pour ladies très british

La pratique du sport à tout âge est depuis longtemps l’image de marque de l’Australie. Préférant travailler pour vivre que vivre pour travailler, l’Australien privilégie ses loisirs. Délaissant leur raquette de tennis, les ladies, plus britanniques que les vraies, perpétuent un jeu de l’époque victorienne, le lawn bowling. Tout de blanc vêtues, elles lancent les boules sur le green avant de s’asseoir pour surveiller les coups.

 

perth (australie)

Ce lieu magique prendra-t-il le tournant asiatique ?

En s’ouvrant au monde, Perth craint de mettre en danger son image de paradis. Bien qu’attachée à ses origines écossaises, elle a emprunté à l’Ecosse jusqu’à son nom, elle ne peut pourtant pas oublier qu’elle a été cosmopolite avant même de s’intéresser au tourisme. Italiens et Portugais ont consolidé sa prospérité au 19e siècle. Les émigrés asiatiques ont donné aussi beaucoup de couleurs à ses rues. Partout le brassage culturel fait craquer sa raideur anglo-saxonne.

Comme tous les Australiens, les gens de Perth ont mis du temps à comprendre la richesse d’un tel melting-pot culturel. Effrayés par un environnement géographique qu’ils connaissaient mal, ils ont retardé leur ouverture vers le continent asiatique.

Même si la ville se décide à prendre un tournant asiatique, elle veut rester un lieu magique de l’australianité, où le mélange d’euphorie et de mélancolie se lit dans les yeux d’hommes et de femmes grandis sur une terre qui les dépasse.

 

perth (australie)

 

 

 

13/08/2014

* LA BONNE FORTUNE DU LUXEMBOURG (mes visites dans les années 1980)

Lorsqu’on la contemple du fond de la vallée de l’Alzette ou depuis les faubourgs du Grund, la vieille ville de Luxembourg s’impose encore par les murailles qui firent d’elle dans l’Histoire une importante citadelle. Siège de nombreuses institutions de l’Europe, la capitale du grand-duché s’étend et construit sa prospérité derrière les portes blindées des banques multinationales qui s’y multiplient.

 

la bonne fortune du luxembourg

Une grande place pour faire salon en musique

La place d’Armes est le « salon » des Luxembourgeois. Ils aiment s’y installer aux terrasses des cafés, le dimanche après-midi, pour écouter les fanfares venues des quatre coins du pays se produire sous le kiosque à musique.

 

la bonne fortune du luxembourg

Des ponts pour marier les contrastes

A Luxembourg, avec le sourire de la jeunesse, avenir et tradition se rencontrent. La cité compte 90 ponts. Le pont Adolphe menant au quartier de la gare, lequel est, avec le Grund, le grand refuge des Portugais.

la bonne fortune du luxembourg

 

Trois pôles urbains

La capitale luxembourgeoise a dû s’évader de ses anciennes limites marquées d’un côté par les vallées de la Pétrusse et de l’Alzette, de l’autre par le boulevard Royal. A la fin du XIXe siècle, une véritable ville s’est construite autour de la gare.

la bonne fortune du luxembourg

 

De l’acier trempé par une longue tradition

Jusque dans les années septante, la sidérurgie a été la principale ressource du grand-duché.

Sis entre l’Allemagne, la Belgique et la France, le Grand-Duché de Luxembourg est certes l'un des plus petits pays de l’Union européenne, mais il est certainement aussi le plus européen d’entre tous.
Bilingues et souvent trilingues, les Luxembourgeois parlent leur langue nationale, ainsi que le français, l’allemand et souvent une autre langue européenne.
En plus de son caractère cosmopolite, le Grand-Duché de Luxembourg (désormais à 2 h de TGV de Paris) possède une identité propre et nombre de richesses culturelles et naturelles réparties dans ses cinq régions : la capitale, Luxembourg, et ses environs, les Ardennes et leurs parcs naturels, le Müllerthal, baptisé « petite Suisse luxembourgeoise » du fait de sa belle nature sauvage, la Moselle et ses vignobles, et enfin les Terres Rouges, pays des mines, au sud du Luxembourg.

Trésors culturels, richesses naturelles et paysages d’une exaltante variété, plats raffinés et excellents vins, traditions festives et une culture vibrante… le Grand-Duché de Luxembourg invite tout au long de l’année à un voyage insolite.

Seul Grand-Duché au monde, le pays est un petit bijou associant un riche passé historique à une modernité exemplaire.

Bien que petit par sa taille (2.586 km2), le Luxembourg présente un haut attrait touristique: des vignobles de la Moselle aux demeures féodales du Moyen Âge, en passant par les sites témoins du passé sidérurgique, l’éventail des visites et des lieux de détente est infiniment varié.

Situé au cœur de l’Europe occidentale entre la Belgique, l’Allemagne et la France, le Luxembourg présente deux régions naturelles: l’Oesling, au nord, faisant partie du massif des Ardennes, et le Guttland (bon pays), au sud et au centre du pays, comprenant la vallée de la Moselle à l’est et les Terres Rouges au sud.

 

la bonne fortune du luxembourg

Berceau de l’idée d’une Europe unifiée, siège de nombreuses institutions européennes, point d’attraction pour différentes cultures, le Luxembourg d’aujourd’hui présente un microcosme européen. 

 

la bonne fortune du luxembourg

 

08/08/2014

* ARGENTINE

Investi par des pionniers à cheval appelés gauchos, le pays le plus au sud du monde avec le Chili s’étend sur près de quatre mille km de long : depuis les touffeurs tropicales de la province de Misiones, au nord, jusqu’aux solitudes glacées de la Terre de Feu. Sur cet immense territoire, on trouve à peine trente millions d’hommes et le tiers d’ente eux habitent dans la capitale, Buenos Aires. Après des années de dictature militaire et d’inflation galopante, les Argentins, le peuple le plus européen d’Amérique latine, redécouvrent l’usage de la démocratie parlementaire et rusent avec l’inconfort d’être devenus pauvres.

argentine

 

Les dents gelées de la cordillère des Andes

Dorées par la lumière du crépuscule, les parois de granit du Fitz Roy (3375 m) ont longtemps nargué les alpinistes. Ce massif aux nombreux pics fait partie, avec l’Aconcagua (6959 m et point culminant du territoire argentin), de la chaîne des Andes qui forme une frontière presque infranchissable entre le Chili et l’Argentine. La cordillère est le deuxième système montagneux du monde après l’Himalaya.

 

argentine

Une géante argentée au bord de la Plate

Sur 300 mètres de large, l’avenida 9 de Julio coupe en deux la capitale, Buenos Aires. Elle va jusqu’au port, sur le Rio de la Plata, le grand estuaire au nom d’argent. Toutes les rues de la ville se croisent à angle droit, à la manière new-yorkaise. La Place de Mai, rendue célèbre par les manifestations politiques, se trouve à un km environ. Partout, des immeubles modernes remplacent les vieilles maisons à un étage de la période coloniale.

 

argentine

Mise en scène de jeux d’eau sous les tropiques

Au Salto Grande de Santa Maria, dans un vacarme de début du monde, 275 rapides se précipitent de 70 mètres de haut dans une cuvette bouillonnante. Les chutes d’Iguaçu, dans la province de Misiones, se trouvent au point de rencontre des frontières du Paraguay, du Brésil et de l’Argentine. Plus étendues que celles du Niagara, sinon plus hautes, elles sont plus impressionnantes.

 

argentine

Sur la Pampa, jamais le gaucho ne pose le pied

Descendants du bétail apporté par la seconde vague des conquistadores, les bovins n’ont fait que se multiplier sur les gigantesques pâturages de la Pampa humide. Tel un centaure, le gaucho, toujours scellé à son cheval, est leur berger. Jusqu’à l’invention du fil de fer, puis du barbelé, aucune clôture ne limitait leur errance. Souvent les bœufs revenaient sauvages et devaient être capturés au lasso à trois boules : la boleadora.

 

argentine

Le regard perdu des premiers habitants de l’altiplano

Sur les hauts plateaux, les Indiennes Coyas portent le chapeau melon de feutre noir. Elles ressemblent aux Indiennes de Bolivie : tous les peuples de l’altiplano étaient là bien avant que les colons ne tracent la frontière. L’humeur silencieuse de ces populations qui se tiennent à l’écart de l’Argentine blanche n’est troublée que par la musique aigre de leurs flûtes et de leurs violes.

 

argentine

Le voyage au bout de la Terre

Arrivant du Paraguay ou du Brésil, on entre en Argentine par la province de Misiones comme dans un décor de cinéma. Lorsqu’on passe de la forêt humide aux hautes plaines sèches, au pied des Andes, l’impression d’assister à un grand spectacle se confirme. Et l’on se retrouve un soir comme un figurant de western, assis autour d’un feu, avec des gauchos habillés de cuir, sirotant un maté et écoutant un bandonéon plaintif.

argentine

 

Ultime escale avant le pôle

Le port d’Ushuala, au pied des Andes du Sud, face à la Terre de Feu, vit autrefois passer les voiliers du monde entier, chargés de blé ou de minerai venant de Californie ou de Valparaiso, en route pour l’autre côté du monde. Après le percement du canal de Panama, ce fut le retour à la torpeur hivernale, sous un ciel chargé de nuages. Les Indiens sont devenus les dockers d’un petit trafic local et les manchots ont emprunté leur nom à Magellan.

 

argentine