17/10/2014

* HONG KONG (chine)

Carrefour de l’Extrême-Orient et de l’Occident extrême, Hong Kong est une Babel chinoise à la réussite économique insolente. L’image même du capitalisme triomphant avec qui se négocient des affaires en or.

hong kong (chine)

 

Voiles de jonques sur fond de Manhattan

Dans la baie de Hong Kong, glissent les jonques d’antan. Elles évoquent les pirates des mers du Sud échappés de la légende et viennent distraire les touristes sur un décor de gratte-ciel à l’américaine. Porte de la Chine traditionnelle, Hong Kong a élevé des tours qui affirment sa puissance économique. Cargos et ferries font un incessant ballet nautique autour des bateaux de pêche.

 

hong kong (chine)

Entre mer et montagne, l’empire du commerce

Les ruelles traditionnelles grimpent sur les pentes de Hong Kong Island, coupant à angle droit les trois longues artères vitales parallèles au front de mer. Derrière les géants de béton, de verre et d’acier, fourmille un peuple d’artisans et de boutiquiers.

Les ateliers s’empilent, les enseignes se superposent, les échoppes de la même activité, clones du petit commerce, se multiplient.

hong kong (chine)

 

Les vieilles divinités rajeunissent à chaque carnaval

L’âme chinoise s’exprime dans les nombreuses fêtes du calendrier lunaire où se perpétuent des croyances tenaces et à l’occasion desquelles on agite en procession des dragons de papier multicolores. Dans des ateliers de plein air, des artisans confectionnent des mannequins géants.

 

hong kong (chine)

La guerre de l’opium, péché originel de la colonie

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Hong Kong n’avait pas d’immeubles de plus de cinq étages. Aberdeen était une petite ville flottante : les sampans envahissaient la baie. Dans les années cinquante, le cortège des notables prolongeait l’ère des mandarins.

 

hong kong (chine)

Ni l’argent ni la loi n’ont jamais soumis les divinités

Les Chinois de Hong Kong brûlent des bâtonnets d’encens et déposent des offrandes au pied des arbres et des rochers sacrés. Ce culte se célèbre près des gratte-ciel. Un monde occulte cohabite avec celui des intérêts de la Couronne défendus par les juges à perruque et le taipan.

 

hong kong (chine)

Quand l’avion survole les pousse-pousse dormants

Ils étaient encore mille avant 1940. Il n’en reste plus que quelques uns. On les trouve attendant l’Européen nostalgique près de la gare du Star Ferry.

hong kong (chine)

 

Une cité qui gagne sur la mer et monte vers le ciel

Avec la plus forte densité de population au monde et en raison de l’exiguïté des zones habitables, Hong Kong semblait voué aux maladies des mégalopoles du Tiers-Monde. Mais ici, nul fatalisme. Secteur public et secteur privé en compétition ont trouvé des solutions originales pour tenter de résoudre la crise du logement. Des espaces nouveaux ont été conquis sur tous les fronts de mer.

 

hong kong (chine)

 

Commentaires

Article intéressant, même si ces gratte-ciels ne m'attirent pas. Bon week-end Josiane.

Écrit par : Un petit Belge | 17/10/2014

Répondre à ce commentaire

merci petit belge de ta visite

Écrit par : josiane | 18/10/2014

Répondre à ce commentaire

J'ai déjà lu l'article, mais je passe te souhaiter une bonne semaine. A bientôt Josiane.

Écrit par : Un petit Belge | 21/10/2014

Répondre à ce commentaire

merci beaucoup petit belge, bonne semaine également pour toi.

Écrit par : josiane | 21/10/2014

Répondre à ce commentaire

Je suis de Sombreffe j'ai habite 20+ Annees a Hong Kong :-)
des milliers de photos prises ici http://visualsenses.smugmug.com/Travel-Tourism-Countries/Hong-Kong-glittering-Pearl-of

Écrit par : Vic Stapel | 09/11/2014

Répondre à ce commentaire

merci Vic de votre visite et de votre commentaire.

Écrit par : josiane | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Je vais de ce pas visiter votre site Vic.

Écrit par : josiane | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.