03/11/2014

* 14-18 à LIEGE. J'avais 20 ans en 14 (ma visite en octobre 2014)

 14-18 à liège,14-18 à liège

 

C'est la plus grande exposition au monde sur la Première Guerre Mon­diale ! Au fil d'un parcours de 800 mètres, on est plongé au cœur même des événe­ments-clefs de l'époque. Le concepteur Jacques Broun nous donne 3 bonnes raisons de s'arrêter en gare de Liège Guillemins.

14-18 à liège14-18 à liège14-18 à liège14-18 à liège14-18 à liège

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1.    De  multiples points de vue.«Un jeune de 20 ans à la Belle Epoque, les chefs d'armées, les soldats, les méde­cins, les civils, les artistes, les résistants, les vainqueurs, un jeune au sortir de la guerre... Les aspects militaires sont abordés, mais aussi la vie quotidienne, la culture, les avancées de la médecine... A chaque espace, son am­biance ! »

 

2.    Le réalisme de la scénographie. «On est immergé dans des décors spectaculaires avec des effets sons et lumières saisissants : une tranchée de 30 mètres, un combat aérien, une maison bombardée et incendiée, une école transformée en hôpital, un caba­ret parisien, un bureau d'Etat-Major... L'exposition éveille des émotions. »

 

 

14-18 à liège 

3.    La richesse des collections, «Plus de 3.000 objets authentiques chargés d'histoire parmi lesquels des pièces ex­ceptionnelles comme un uniforme complet de Uhlan, le premier gilet pare-éclats, un fusil à créneau avec périscope, des moulages et prothèses pour les «gueules cassées», une lettre d'Apollinaire, des œuvres d'Otto Dix, de Max Ernst, de Cocteau... Une collection émouvante d'objets-témoins.»

14-18 à liège

 

14-18 à liège14-18 à liègeCette exposition aborde la guerre dans son ensemble, en Belgique et dans le monde.

 

 

 

 

 

 

La multiplication des points de vue permet d’évoquer à la fois les origines du conflit, les principales batailles, l’organisation des soins de santé, les souffrances des populations, la vie culturelle, la résistance, les traités de paix et enfin la transformation de notre pays au sein d’un monde nouveau.

 

14-18 à liège

14-18 à liège14-18 à liège

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des œuvres et des pièces exceptionnelles illustrent les différentes facettes de la Grande Guerre. Elles sont issues notamment de collections privées uniques au monde ainsi que de musées de Belgique et de plusieurs pays européens.

 

14-18 à liège

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14-18 à liège14-18 à liège14-18 à liège

 

 

 

 

 

 

 

14-18 à liège

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La guerre 14-18 sonne le glas de la « Belle Epoque », ère éphémère de paix, d’expansion et d’insouciance. Les antagonismes subsistent entre nations européennes et, comme chacun soupçonne son voisin de vouloir l’agresser, c’est la course aux armements et au développement des forces militaires.

14-18 à liège

 

14-18 à liège

14-18 à liège

14-18 à liège

 

 

 

14-18 à liège,14-18 à liège

14-18 à liège,14-18 à liège

 

 

 

 

 

 

 

14-18 à liège,14-18 à liège

Autre menace : des années de rivalités économiques et diplomatiques ont abouti à la constitution de blocs : d’une part la Triplice (Autriche-Hongrie, Allemagne et Italie), d’autre part l’alliance franco-russe et le rapprochement entre Paris et Londres.

 

14-18 à liège

14-18 à liège

14-18 à liège

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14-18 à liège,14-18 à liège

 

Des œuvres et des pièces exceptionnelles illustrent les différentes facettes de la Grande Guerre. Elles sont issues notamment de collections privées uniques au monde ainsi que de musées de Belgique et de plusieurs pays européens. Un logo attire l’attention du visiteur sur les pièces à ne pas manquer, des pièces exceptionnelles soit par leur rareté, soit par leur côté emblématique, soit par leur caractère insolite.

14-18 à liège

14-18 à liège14-18 à liège,14-18 à liège

14-18 à liège

14-18 à liège,14-18 à liège14-18 à liège,14-18 à liège14-18 à liège

14-18 à liège

Commentaires

Très beau reportage. De mon côté, je suis allé voir l'expo 14-18 au Cinquantenaire à Bruxelles. Bonne semaine Josiane.

Écrit par : Un petit Belge | 03/11/2014

Répondre à ce commentaire

merci beaucoup petit belge de ta visite.

Écrit par : josiane | 03/11/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.