15/11/2014

* FES, ville lumière (Maroc)

Vingt fois capitale impériale, réputée pour son rayonnement culturel, religieux et commercial, Fès occupe une place à part dans le Maroc et dans le monde musulman. Venue d’un autre âge, elle se plaît à nous mettre au défi de découvrir ses mystères, de dévoiler son âme.

fès,ville lumière (maroc)

 

Sur l’océan de terrasses, les nefs vertes du Prophète

Fès el-Bali, l’immense médina, a gardé ses structures médiévales. Fondée il y a près de 1200 ans, Fès devint très vite une grande cité. L’afflux d’exilés politiques musulmans provenant d’Espagne et de Tunisie lui fit franchir, en peu de décennies, des étapes qui s’étalent d’ordinaire sur des siècles. Héritière des traditions et du raffinement de l’Andalousie mauresque, son renom est immense. On la considère comme l’ "Athènes d’Afrique".

fès,ville lumière (maroc)

 

La palette fantastique des alchimistes du cuir

Chouara, le quartier des tanneurs, est le plus ancien, le plus typique, mais aussi le plus malodorant des centres artisanaux de Fès. Trois mille peaux de veau, de mouton et de chèvre aboutissent tous les jours pour être nettoyées et teintes. Pour les colorants, on utilise des noyaux de dattes de l’huile de palme, des écorces de grenade.

 

fès,ville lumière (maroc)

Les quarante métiers de la caverne d’Ali Baba

Les artisans sont répartis en une cinquantaine de corporations. De l’orfèvre qui grave la pièce unique au modeste fabricant de babouches, c’est sur eux que repose l’économie de la cité. La réputation de Fès en matière d’artisanat va de pair avec sa renommée religieuse et culturelle.

 

fès,ville lumière (maroc)

La Karaouine est la plus vaste mosquée d’Afrique du Nord

Elle fut construite en 859. Vingt mille fidèles peuvent s’y recueillir ensemble. Elle compte 18 portraits majestueux, 270 colonnes, des vasques somptueuses pour les ablutions rituelles, le plus ancien minaret du monde musulman, la plus vieille bibliothèque publique, l’horloge la plus antique.

fès,ville lumière (maroc)

 

Au cœur d’une ruche humaine, un joyau de l’Islam

Fès se compose de trois cités : la « ville nouvelle », d’inspiration européenne ; Fès el-Djedid, la capitale des Mérinides, où se trouve le palais royal ; enfin Fès el-Bali, le « vieux » que certains préfèrent appeler le « vrai ». C’est là que naquit la ville il y a 1200 ans et qu’elle se développa rapidement avec la venue d’étrangers de différentes origines.

 

fès,ville lumière (maroc)

Fès reste une très importante ville universitaire

Plus de 100.000 étudiants et élèves sont inscrits aux cours. Les vieilles facultés ont été abandonnées, mais de nouveaux locaux ont été aménagés. Garçons et filles, venus souvent de pays lointains, reçoivent un enseignement de qualité et donnent, par contraste, à la vieille cité un surprenant air de fraîcheur.

 

fès,ville lumière (maroc)

 

Les commentaires sont fermés.