16/12/2014

* LES CYCLADES (Grèce)

L’archipel des Cyclades n’a pas perdu le sortilège qu’il a exercé sur l’homme depuis plus de 5000 ans. Et les cataclysmes qui ont secoué la mer Egée n’ont pas englouti les preuves irréfutables que ce royaume de Neptune fut le creuset des civilisations qui ont engendré l’âge d’or hellénique.

cyclades.jpg

La vigie du mythe de l’Atlantide

Une falaise brune aux reflets rougeâtres domine de ses 120 m les bateaux qui abordent dans la rade de Santorin. La Crète est ourlée d’une diadème d’une blancheur éclatante ; la ville de Thira, à laquelle on accède par un escalier vertigineux. Ce mur rocheux est l’un des bords de l’ancien cratère d’un volcan sous-marin qui a explosé lors d’un cataclysme il y a près de 3500 ans.

les Cyclades

Des villages comme revêtus de silence

Le bateau du Pirée vous débarque sur une petite « skala », escale typique ; un quai, quelques maisons, une crique de sable. Par un défilé désertique vous grimpez sur un plateau montagneux calciné et c’est la découverte de Folegandros, pur village cycladique avec ses cubes blancs fermés comme des sanctuaires, ses escaliers, ses balcons en bois et ses petites passerelles.

 

les cyclades

 

Sur un caillou le plus grand temple de l’Occident

Un fabuleux champ de ruines ; on le découvre en débarquant sur la côte ouest de Delos, à l’emplacement du port antique de l’île. C’était à la fin du IVe siècle avant J.C., un centre de commerce prospère à l’égal de Rhodes. Il reste, en dépit des pillages séculaires, de nombreux vestiges du sanctuaire d’Apollon.

 

les cyclades

 

Sur ce coin de la carte du monde, on pourrait écrire le mot « séduction » avec plus de raison que nulle part ailleurs. Beaucoup de ces îles pourraient sans doute être qualifiées de rochers stériles, mais, au cœur de la mer hellène où les dieux les ont éparpillées, elles lui sont comme autant de pierres précieuses.

Les îles mineures: Amorgos, Donoussa, Koufonissia, Folegandros, Anafi

Ces îles sanctuaires, îles désertes, îles pâturages, îles refuges, îles privées ou anciens lieux de déportation, éclatées dans la mer Egée, possèdent toutes une identité, un alibi pour se faire connaître. Ce sont véritablement les îles du bout du monde.

Les îles majeures : Syros, chef-lieu et cœur des Cyclades

Paros-Andiparos, l’île blanche ; Naxos, c’est l’île de Dionysos, fertile en vignes.

Delos, l’île sacrée ; Santorin (Thira), tout rappelle le volcan.

Mykonos, chaque plage a sa vocation.

les cyclades

Les commentaires sont fermés.