20/02/2015

* LES CALANQUES DE CASSIS (Méditerranée)

De Marseille à Cassis, les anses rocailleuses attirent beaucoup de touristes ! Les calanques, ce sont vingt sites rocailleux sur 18 km de littoral pour amateurs de varappe, de pêche aux oursins ou simplement de paysages.

A Port-Milou, le Portus melior des marins romains qui venaient s’y abriter, l’âpreté rocailleuse du rivage est tempérée par la vitalité de la flore. Particularité botanique des calanques : les flancs sud abritent des espèces méridionales, les flancs nord des espèces septentrionales acclimatées lors des périodes glaciaires.

Les calanques les plus belles se nomment En-Vau, Port-Pin, Port-Miou.

les calanques de cassis

 

Des criques ont six mille ans

Les calanques doivent leur relief à la prédominance du calcaire, déchiqueté par les mouvements tectoniques et l’érosion. Leur aspect actuel date de six mille ans : le niveau de la mer s’est alors élevé d’une centaine de mètres.

 

les calanques de cassis

Méditerranée Riou, l’île nue …

Squelette décharné, l’île de Riou se dresse comme une menace. Elle préfigure ce que pourraient devenir les calanques, milieu naturel très fragile, si on ne les protégeait pas.

L’île dresse son austère silhouette rocheuse d’une blancheur d’os. Elle est un refuge de rats, de lapins et d’oiseaux ; puffins cendrés d’Amérique du Sud qui font entendre à la saison des amours d’étranges gémissements plus qu’humains, pétrels-tempête, un couple de faucons pèlerins, et surtout une importante colonie de goélands : les fameux gabians qui se nourrissent dans les décharges de Marseille.

 

les calanques de cassis

Rien ne vaut l’approche des calanques en voilier, mais les 145 km de sentiers qui les desservent réservent aussi des surprises. Celui qui mène au belvédère d’En-Vau démarre haut sur le plateau. La sente, à peine discernable, court vallons, éboulis et pentes raides et balisées.

La végétation, sur le plateau est rase, tapie sur le sol pour échapper aux gifles du mistral : pistachiers et genévriers cades blottis en coussinets, cystes cotonneux aux pétales roses chiffonnés…

Passé le col de l’Oule, la falaise tombe à pic, plongeant de 250 m sur l’immensité scintillante de la Méditerranée. Une coupe de marbre blanc et de l’azur dedans, écrivait Taine, à propos d’En-Vau. 

les calanques de cassis

Commentaires

Je les ai découvertes l'été dernier lors de mon séjour à Marseille. C'est effectivement très joli. Petite astuce : pour voir les calanques, cela vous coûte moins cher au départ du port de Cassis qu'au départ du port de Marseille (moins de distance).

Écrit par : Un petit Belge | 24/02/2015

Répondre à ce commentaire

merci petit belge de ta visite.

Écrit par : josiane | 25/02/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.