02/05/2015

* LES DEUX CATALOGNES (2e partie)- la Catalogne Sud

Derrière la Costa Brava, des collines fertiles et des montagnes sauvages, voici la province catalane, liée à l’Espagne mais fièrement autonome.

 

la catalogne sud

 

Lles de Cerddanya se blottit au pied de la formidable barrière de la Cerra de Cadi. Protégée par un parc naturel, cette chaîne pyrénéenne, longue de 30 km culmine à 2648 m.

A Cadaquès, les ruelles montent à l’assaut des collines qui surplombent la Costa Brava. Ce pittoresque village de pêcheurs a séduit nombre d’artistes, de Picasson à Dali en passant par Magritte et Bunuel.

 

la catalogne sud

 

Le port de Begur, à l’est de Gérone, se cache parmi les villas qui le bordent, beaucoup ont été bâties au début du XXe siècle par des colons catalans de retour des Amériques.

La ville de Lieida, aux portes de l’Aragon, est une étape du « chemin catalan » vers Compostelle. Edifié au XIVe siècle, le cloître gothique de sa cathédrale trahit des influences maures dans le décor de ses arcades.

Le lac d’Estany Gran de Setut (2590 m d’altitude) reflète dans ses eaux turquoises la ligne de crêtes des Pyrénées qui marque la frontière avec la principauté d’Andorre. Au départ de Lles de Cerdanya, les sentiers qui conduisent au lac étaient jadis pratiqués par les contrebandiers.

 

la catalogne sud

 

La vallée de Nùria, dans la région du Ripollès, est un site de randonnée très prisé, mais aussi un lieu hautement symbolique ; dans le couvent abritant la Vierge de Nùria, patronne des bergers pyrénéens, fut rédigé en 1931 le premier statut d’autonomie de la Catalogne.

la catalogne sud

Castellfolit de la Roca trône au sommet d’une falaise basaltique de 60 mètres de haut. Le vieux village garde l’entrée du parc naturel de la Garrotxa qui englobe une trentaine de volcans endormis.

Tarragone fait miroiter ses façades colorées le long du port, l’un des plus importants de la Méditerranée. Fondée en 218 avant J.C., la capitale de la Costa Daurada et ses environs comptent une quinzaine d’édifices romains, tous inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

la catalogne sud

 

Le plissement capricieux des Pyrénées a donné naissance au massif de Montserrat

Fondé en 1025, le sanctuaire a été reconstruit au XIXe siècle à flanc de falaise. Perché à 725 mètres d’altitude, il domine la plaine du Llobregat qui s’étend jusqu’à Barcelone. Au-dessus pointent les rochers ruiniformes qui ont donné son nom à Montserrat (Mont scié).

la catalogne sud

Les commentaires sont fermés.