09/05/2015

* COREE SECRETE

Entre Chine et Japon, le Pays du Matin Calme est l’un des secrets parmi les mieux gardés de l’Extrême-Orient.

corée secrète

La capitale Séoul, où les gratte-ciel côtoient les palais, les maisons de thé et de superbes jardins oubliés.

corée secrète

 

 

Un village ancestral

Unjari est un minuscule hameau de montagne, dont les maisons de bois ont été sauvées des eaux. Edifiées par les Kim au cours des siècles, elles étaient menacées d’engloutissement par les eaux du barrage d’Andong, dans les années 70. Les demeures ancestrales, parfois vieilles de cinq siècles, ont été démontées et regroupées dans un site forestier d’une rare beauté. Seules quelques personnes de cette famille millénaire vivent ici. Les 800.000 autres membres de la famille sont dispersés à travers toute la péninsule …

Mais les rites confucianistes en l’honneur des ancêtres fondateurs du clan se tiennent toujours ici, à chaque printemps. C’est pour les traditionnalistes l’occasion de revêtir les somptueux costumes anciens, de relier le passé au présent en partageant le thé …

 

corée secrète

Une urbanisation galopante

La Corée a vécu en quelques décennies un spectaculaire développement et des bouleversements sans précédents. L’urbanisation est galopante, la modernité omniprésente, et le béton colonise désormais les moindres recoins de la campagne. Les toitures de chaume ont même été interdites pour éviter les incendies. Fort heureusement, certains initiatives ont pu préserver l’art de vivre de quelques rares communautés montagnardes. Ainsi, soixante chaumières aux toitures dorées illuminent la boucle du fleuve Nakdong à Hahoe, un village situé à l’ouest d’Andong.

 

corée secrète

Les trésors de Silla

100 km plus au sud, le hameau de Yangdong est un autre de ces miraculés. Moins célèbre, il caresse visiblement le rêve d’être davantage fréquenté. Pour l’heure, il vit au ralenti, et ses 160 demeures historiques s’égrènent au fil des sentiers, entre rizières et collines boisées. Au-delà s’étend Gyeongju, l’ancienne capitale royale du royaume de Silla. Ses rois contrôlaient tout le sud de la péninsule au VIIe siècle, l’âge d’or d’une ère révolue.

La ville est désormais assoupie, drapée dans ses souvenirs. Ses parcs sont constellés de tumuli, indiquant autant de tombes royales. Les archéologues y ont exhumé des trésors d’art exceptionnels, dont de somptueuses couronnes d’or, des statuettes de guerriers ou de Bouddhas, des armes. Le musée de Gyeongju expose ces trésors. La ville garde fièrement un autre vestige : Cheomseongdae, un mystérieux observatoire astronomique bâti voici mille quatre cents ans. Cette tour est l’un des plus anciens monuments scientifiques au monde, et le plus ancien observatoire d’Extrême-Orient.

 

corée secrète

 

Les forêts qui cernent la ville royale recèlent d’autres trésors. Sur les flancs du mont Toham, Bulguksa est un temple bouddhique fondé en 751. Ce chef-d’œuvre de l’art bouddhique du royaume de Silla est classé au patrimoine mondial de l’Humanité. La terrasse aux deux escaliers de pierres, les pavillons aux fières toitures de tuiles, les pagodes et les peintures ou sculptures de démons destinés à éloigner les mauvais esprits, en font un véritable joyau. L’ermitage voisin de Seokguram est lui aussi très fréquenté par les pèlerins.

La grotte abrite un extraordinaire Bouddha particulièrement vénéré. L’héritage de Silla n’est pas mort… Le Bouddhisme est pourtant en régression en Corée. Depuis peu, le christianisme est devenu majoritaire.

 

corée secrète

 

Commentaires

La Corée, çà ne me tente pas trop. De mon côté, j'ai parlé sur mon blog de ta province de Namur. J'espère que tu vas bien, et te souhaite une bonne semaine. A bientôt Josiane.

Écrit par : Un petit Belge | 11/05/2015

Répondre à ce commentaire

merci petit belge de ta visite et de ton commentaire. Super aussi pour la pub de mon blog.

Écrit par : josiane | 12/05/2015

Répondre à ce commentaire

Un bien joli reportage!

Écrit par : Alezandro | 14/05/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.