21/09/2015

* LES GORGES DE L'ALLIER (France)

L’Allier prend sa source dans le Gévaudan, à 1500 m d’altitude, et coule sur 410 km avant de se jeter dans la Loire, au niveau du bec d’Allier, près de Nevers. En Haute-Loire, après Langogne, non loin du barrage de Naussac chargé d’en discipliner le régime, et jusqu’à Brioude, ce cours d’eau parcourt une série de gorges étroites et sauvages qui s’élèvent jusqu’à 200 mètres.

 

les gorges de l'allier

 

L’Allier se caractérise par de puissantes crues et un fort régime hivernal. Sur la première moitié de son parcours, qui correspond aux départements de la Lozère et de la Haute-Loire, la rivière emprunte un relief très accidenté. Ces gorges profondes et sauvages ne sont accessibles qu’aux plus téméraires, amateurs de rafting et de pêche sportive …

 

Un lit tourmenté

Les gorges de l’Allier partagent deux séries de hauts plateaux : la Margeride (un massif granitique) à l’ouest et la chaîne volcanique du Devès à l’est. Sur cette portion de son cours, l’Allier passe d’une altitude de 1100 m à 510 m et collecte les eaux de nombreuses rivières, dont les plus importantes se trouvent sur sa rive gauche : le Chapeauroux, l’Ance, la Seuge, la Desges. Entre Monistrol-d’Allier et Langeac, les rapides sont de plus en plus nombreux.

 

les gorges de l'allier

 

Lacis et méandres

Jusqu’au bourg de Saint-Haon, perché à 1000 m d’altitude, de nombreux villages sont implantés le long des rives. L’habitat humain se raréfie ensuite. Aux environs de Monistrol, la structure géologique de la Margeride est bien visible : les fronts taillés dans le socle cristallin sont ici appelés « dents de cheval ». Jusqu’à Prades, ce sont d’anciennes coulées de basaltes, des orgues, et des zones de cratères aux laves rougeâtres, des rocs de schistes et de gneiss qui témoignent de l’activité volcanique qui a façonné la région il y a environ 2 millions d’années. Au niveau de Peyrusses, la rivière s’oriente brusquement est-ouest, dans un délire de méandres et de lacis bordés de chaos rocheux.

 

les gorges de l'allier

 

Une rivière à saumon

Chaque année, les saumons remontent l’Allier afin de frayer dans son cours supérieur. Plusieurs barrages ont été détruits afin de faciliter ce phénomène, extrêmement rare en Europe. Une fois éclos, les tacons (jeunes saumons) remontent l’Allier jusqu’à la Loire, puis atteignent l’Atlantique après un périple de 900 km. Toutefois, le saumon n’est pas le seul à occuper ces eaux d’une pureté exceptionnelle. Outre les habituels poissons de rivière, le chabot, le toxostome et l’écrevisse à pattes blanches constituent des mets de choix dont la loutre se repaît. Seuls les grands mammifères sont peu représentés, en raison de l’exiguïté du milieu.

les gorges de l'allier

04/09/2015

* ABBAYES, EGLISES, MONASTERES & PRIEURES

AUDE

Abbaye de Fontfroide

C’est l’une des plus grandes abbayes cisterciennes en France, très bien conservée. Deux moines, Raoul de Fontfroide et Pierre de Castelnau y furent désignés pour combattre l’hérésie. C’est l’assassinat, en 1208, de ce dernier qui déclencha la croisade contre les albigeois.

 

abbayes,etc ...

 

Abbaye de Lagrasse

L’abbé du lieu fut un véritable prince, rival du seigneur des Termes. Il soutint Simon de Montfort dans sa croisade.

 

abbayes,etc ...

 

 

Caunes-Minervois

Fondée au VIIIe siècle, l’abbaye appartient à l’ordre des Bénédictins. Au XIIIe siècle, elle reçoit les biens confisqués aux hérétiques et est agrandie.

 

abbayes,etc ...

 

 

Saint-Hilaire

Fondée au VIIIe siècle sous le règne de Charlemagne, elle connut une période de faste et de richesse, mais le XIVe siècle marque le début de son déclin.

 

Saint-Polycarpe

Evêque de Smyme, il a combattu les hérésies au début de la chrétienté.

 

Notre-Dame d’Alet-les-Bains

On dit d’elle que c’est la plus belle ruine de France. On situe sa fondation en 813.

 

Rieunette

Cette abbaye, dans le diocèse de Carcassonne, est une des premières abbayes de moniales cisterciennes en France

 

Sainte-Marie de Villelongue

La construction de l’abbaye est initiée par un moine surnommé Guillaume en 1180 grâce à une donation consentie en 1149 à l’ordre de Citeaux. La puissance de l’abbaye naît au début du XIIIe siècle avec Simon de Montfort.

 

abbayes,etc ...

 

Saint-Papoul

L’abbaye a été fondée au VIIIe siècle. Elle était régie par la règle bénédictine. Saint Papoul, disciple de saint-Saturnin, premier évêque de Toulouse (IIIe siècle après J.C.) fut martyrisé et décapité au lieu-dit l’Ermitage.

 

GARD

 

Abbaye de Saint-Gilles

Cette abbatiale du XIIe siècle est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. L’abbaye servit de base au comte de Toulouse Raimond IV.

 

abbayes,etc ...

 

HERAULT

 

Abbaye de Fontcaude

Son premier abbé, Bernard de Fontcaude, est connu pour son traité contre les cathares. Pourtant, des familles aristocratiques, protectrices d’hérétiques mais soucieuses de montrer leur bonne volonté, lui firent de nombreux dons. Fontcaude fut démantelée en 1318.

 

Cathédrale Saint-Nazaire de Béziers

La ville fut détruite par l’armée croisée en 1209. La cathédrale (et l’église de la Madeleine) furent incendiées. L’édifice s’effondra sur les habitants qui s’y étaient réfugiés.

 

abbayes,etc ...