31/10/2015

* DEAUVILLE (France)

La très chic station balnéaire de Deauville se niche au cœur de la côte normande, à quatre heures et demie de route de Bruxelles. Depuis plus de 150 ans, elle attire les stars et les beautiful people du monde entier.

Fonder un petit « royaume d’élégance » à proximité de Paris. Tel est le rêve du duc de Morny, lorsqu’il décide de bâtir en 1858 une ville en bord de mer. En quatre ans, ce sera chose faite.

Partie prenante dans l’aventure, les Chemins de Fer de l’Ouest ont aidé au bon déroulement du projet, reliant d’une traite la capitale française à Deauville, séduisant ainsi toute l’aristocratie de l’époque. Au point de la station balnéaire s’est vue surnommer le 21e arrondissement de Paris.

 

deauville

 

Deauville est avant tout un lieu de villégiature, avec ses régates, ses casinos, ses courses hippiques, ses greens de golf et ses boutiques de luxe. Elle accueille chaque année 30.000 personnes mais ne compte que 4.000 habitants.

 

La ville du 7e Art

Qu’est-ce donc qui fait le charme si particulier de Deauville ? La mer, l’architecture, l’art de vivre certes, mais aussi le cinéma. De nombreux films y ont été tournés et depuis 1975, le Festival du cinéma américain s’y tient chaque année.

Il faut dire que Deauville a des airs de vaste plateau de tournage ; Parmi ses hauts lieux, la Promenade des Planches sur le sable attire la beauty-foule depuis sa création en 1923. A l’époque, les dames l’arpentaient en robe longue. Les Années folles ont ensuite vu déferler le tout Paris. Les bains pompéiens s’élèvent en bordure des Planches, tandis que les cabines de plage arborent des noms de stars du 7e art.

Le quartier des villas est, lui aussi, très cinématographique : 300 des 555 bâtiments protégés de Deauville s’y trouvent. La folie bâtisseuse qui a gâché tant de plages n’a pas ou très peu cours ici. Les superbes maisons anglo-normandes, restées intactes, datent de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

 

deauville

 

Gabrielle Chanel

La Villa Strassburger se visite sur rendez-vous. Elle a été bâtie en 1907 par Henri de Rothschild, qui l’a revendue au lendemain de la Première Guerre mondiale à un milliardaire américain.

En franchissant le seuil, on se retrouve plongé en 1950. Le salon, les chambres à coucher, les salles de bain avec leur sauna, les anciens numéros de Vogue … tout est resté tel quel. Plusieurs scènes du long métrage autobiographique Coco avant Chanel ont été tournées à la villa. La couturière avait ouvert en 1913 à Deauville l’une de ses premières boutiques. Sa collection inaugurale inspirait des ensembles sport chic que l’on portait dans les rues de la station balnéaire, en particulier la marinière que Chanel a contribué à rendre indémodable. Le maillot de corps porté à l’origine par les marins est resté un emblème de Deauville.

 

deauville

 

Le sommet du G8

Deauville s’enorgueillit d’un riche passé mais la ville ne se contente pas de regarder dans le rétroviseur. Le sommet du G8 en 2011, le Directeur du très chic hôtel Royal Barrière se souvient avec des étoiles dans le regard. A un jet de galet s’élève Le Normandy, tout aussi prestigieux et qui date de la même époque. Un couloir secret mène du 5 étoiles au casino. Ce temple du jeu, tout de marbre et de velours, n’a rien perdu de sa force d’attraction.

 

deauville

 

De quoi se sentir, le temps d’un soir, appartenir au beau monde de Deauville.

 

deauville

 

20/10/2015

* LA ZELANDE - BRUINISSE - (mon séjour en octobre 2015)

Bruinisse est un village appartenant à la commune néerlandaise de Schouwen-Duiveland, situé dans la province de la Zélande. Je viens d'y passer quelques jours.

 

zélande

 

Bruinisse était une commune indépendante jusqu'au 1er janvier 1997. À cette date, la commune a fusionné avec les autres communes de l'île, pour ne plus former qu'une seule commune, du nom de l'île, Schouwen-Duiveland.

 

zélande

apéritif de bienvenue

 

zélande

 

L'île de Schouwen-Duiveland est formée de l'union de quatre îles: Schouwen, Duiveland, Dreischor et Bommenede. Au cours des siècles, ces îles ont été réunies, l'union entre Schouwen et Duiveland date de 1610.

La province zélandaise est façonnée par le delta de trois grands fleuves : le Rhin, la Meuse et l’Escaut. La Zélande est connue pour ses superbes plages, les activités nautiques que l’on y pratique et les ouvrages du plan Delta. Les villes de Middelbourg, Flessingue (Vlissingen en néerlandais) et de Zierikzee sont également très connues pour la richesse de leur patrimoine. 

Le parc Aquadelta se trouve dans un endroit exceptionnel où trois cours d'eau se rejoignent, à savoir le Grevelingenmeer, l'Oosterschelde et le Volkerak. C'est à cet endroit que nous avons séjourné.

zélande

église catholique et église protestante côte à côte

 

Le village fait le bonheur des vacanciers en quête de détente, de sites historiques, de villages pittoresques et des amoureux de la nature. Grâce aux nombreux types de gîtes disponibles, vous trouverez certainement un logement adapté à votre budget. Il y a en effet de grands appartements, des bungalows mais aussi des maisons luxueuses.

 zélande

le port de Bruinisse

 zélande

zélande

zélande

GOES

Beaucoup de magasins sont situés dans des bâtiments historiques de la région directement derrière la Grand-Place.

zélande

zélande

NIEUW-HAAMSTEDE

Le phare de Haamstede (47 mètres complété en 1840) a une luminosité de 5,2 millions de chandelles et est l'un des plus forts en Europe.

zélande

zélande

zélande


zélande

zélande

zélande

 

zélande

 

 

 

 

 

 

 

 

zélande

zélande

zélande

les moules de Zélande

 

zélande

 

zélande

l'automne en cette journée de soleil

zélande

zélande

zélande

restaurant de pêcheurs

zélande

les canards se rassasient

zélande

 

10/10/2015

* LES FAUX DE VERZY (France)

A une vingtaine de kilomètres au sud de Reims, la forêt couvre la montagne de Reims, ce plateau dressé au-dessus des immensités de la plaine champenoise. Les bois de Verzy, fleuron de cette forêt dense, accueillent la plus grande concentration au monde de hêtres tortillards.

Longtemps, à la tombée de la nuit, les villageois évitaient les ombres inquiétantes de la forêt de Verzy, persuadés qu’il ne pouvait s’agir que de l’œuvre du diable. Aujourd’hui, cet étrange peuple végétal n’effraie plus personne. On serait au contraire plutôt tenté d’y voir la marque d’un charme bénéfique.

 

les faux de verzy

 

La montagne de Reims

Quelle étrange fantaisie du relief que ce plateau dressé, avec des altitudes atteignant 288 m dans le sud de Verzy, 283 m au mont Sinaï et 274 m au mont Joli ! Avancée de ce qu’on appelle la falaise d’Ile-de-France, la montagne de Reims se divise en deux massifs : la Grande Montagne (à l’est- et la Petite Montagne (à l’ouest-. Les forêts qui coiffent toute la superficie du massif sont plantées de chênes, de hêtres et de châtaigniers, superbe futaie qui constitue le cœur du parc naturel régional de la montagne de Reims. Au total, on compte 20.000 ha de forêts denses. Celle de Verzy en est l’incontestable fleuron.

 

les faux de verzy

 

Un air de magie

Elle est réputée pour ses faux (du latin fagus, « hêtre »), une variété de hêtres aux troncs sinueux et aux branches ondulantes. Tout en eux se tortille incroyablement, d’où leur surnom de « hêtres tortillards ». les premiers auraient été signalés, vers le VIe siècle, par les pères d’une abbaye voisine. Certains pensaient que ces arbres avaient été caressés par la main du Diable ! D’autres affirmaient que les hêtres devaient leur forme à la malédiction qu’aurait prononcée un moine contre le village de Verzy… Quelque 1000 villageois, Verzyats et Verzyates, vivent toujours en compagnie de ces beaux monstres, caractérisés par une croissance très lente et une longévité exceptionnelle.

 

les faux de verzy

 

Une étrangeté bien réelle

L’été, les branches des faux, toutes en feuilles, forment des cloches et des parasols comme dans les contes de fées. On ne sait toujours pas vraiment ce qui a façonné leur bois ondoyant. On dit que ce pourrait être une mutation génétique provoquée par un virus. Le phénomène, héréditaire, reste toujours une énigme naturaliste. Quoi qu’il en soit, fragile, précieuse et rarissime, cette forêt domaniale demeure sous la haute surveillance de l’Office national des forêts.

 

A l’abri des faux

Sur ce plateau forestier, les cerfs, les chevreuils et les sangliers ne sont pas rares. A la tombée de la nuit, les mustélidés, ces petits mammifères carnivores et souvent nocturnes, s’agitent sous les branches protectrices des faux ; ils doivent en effet se protéger des renards que l’on peut apercevoir parfois. Le blaireau, pourtant très commun, ainsi que le chat sauvage, sont plus difficiles à surprendre.

 

les faux de verzy

 

 

02/10/2015

* SRI LANKA, la larme de l'Inde

Après une guerre civile de près de 30 ans et le tsunami dévastateur de 2004, le Sri Lanka remonte la pente, grâce notamment au tourisme et à la culture du thé.

Avec ses plages de sable fin bordées de cocotiers, ses temples bouddhistes et ses trésors archéologiques, ses éléphants, ou encore ses champs de thé à flanc de montagnes, le Sri Lanka (signifiant l’île resplendissante) est une destination très prisée des touristes. Pourtant, après une guerre civile de près de 30 ans et le terrible tsunami de 2004, le décor n’a pas toujours été aussi idyllique ! Cette île est surnommée « la perle de l’océan Indien ».

 

sri lanka

 

Cette île en forme de larme, comptant près de 22 millions d’habitants, est située à seulement 31 km au sud-est de l’Inde et reliée à celle-ci par le Pont d’Adam, un archipel constitué de bancs de sable dans le détroit de Palk. A l’origine peuplé par les Veddas, le Sri Lanka est colonisé plusieurs siècles avant notre ère. Durant l’Antiquité, l’île, surnommée alors Trapobane, joue un rôle important dans les échanges commerciaux maritimes. Alors que les Chinois l’appellent « l’île de gemmes », les marchands arabes la surnomment « l’île des délices ».

 

sri lanka

 

Troisième producteur de thé

Colonisée tour à tour par les Portugais, les Néerlandais et les Anglais, l’île de Ceylan, nom donné par les Britanniques et tiré du portugais « Ceilao », voit depuis des siècles ses deux communautés, les cinghalais et les Tamouls, s’affronter. Ce conflit est à l’origine de la guerre civile sanglante qui a ravagé le pays pendant plusieurs décennies. Dès 1983, le gouvernement s’oppose à l’organisation terroriste des Tigres de Libération de l’Eclam Tamoul. La guerre prend fin en mai 2009, suite à la mort du fondateur du mouvement et chef des Tigres.

 

sri lanka

 

Aujourd’hui, le pays panse ses plaies liées à la guerre, très meurtrière en vies civiles et au tsunami de 2004 qui a ravagé les côtes et fait 35.000 morts. Trois ans après la fin de la guerre, le Sri Lanka fait partie des économies émergentes de l’Asie du Sud.

Troisième producteur mondial derrière la Chine et l’Inde, le Sri Lanka est l’un des principaux exportateurs de thé. Le tourisme est un autre pilier important de l’économie du pays.

Et les Sri Lankais, réputés pour leur sens de l’accueil et de l’hospitalité, l’ont d’ailleurs bien compris.

 

sri lanka