12/06/2010

* LA CORSE EN TORTILLARD

Depuis 117 ans, un charmant petit train sillonne la Corse. Une manière originale, et surtout fabuleusement zen, de découvrir l'île de Beauté. De se gorger d'images de l'intérieur du pays et de s'imprégner du magnifique spectacle qu'offre la côte.

L'étonnement est déjà au rendez-vous dans la petite gare de l'île Rousse. Le petit train coloré de jaune et de rouge des années 1940 n'inspire pas vraiment confiance. Il longe la route panoramique, dévoilant au regard la côte occidentale de l'île, sublime avec ses rochers abrupts, ses bouquets de pins et ses vignobles. Voyager à bord d'U Trinighellu, c'est une grisante sensation d'aventure.

train

Calvi

Pour découvrir pleinement Calvi, terminus de la Ligne de Balagne, il faut l'aborder par la mer. Port aux multiples navires de plaisance et barques de pêche colorées, les maisons à la façade ocre parmi les palmiers, le sommet enneigé du Monte-Cinto, le point culminant de la Corse.

Les roches volcaniques vieilles de 250 millions d'années varient de l'orange vig au rouille, tout en adoptant les formes les plus étranges.

calvi

Calvi

Bastia 

Ville piétonne de caractère. Le vieux port a un charme fou, bastion de la gloire passée, mais surtout une ville idéale où déambuler et se délasser, le temps de découvrir la cathédrale, les nombreuses églises et chapelles, la citadelle et le musée.

bastia

Bastia

Un arrière-pays immuable

Les montagnes succèdent aux vallées profondes. On a percé en 1878 43 tunnels dans le granit et on a lancé des ponts de pierre à l'assaut de ravins vertigineux.

Corte

Etonnante petite ville bâtie en escaliers entre les pics montagneux. Des femmes âgées en robes à fleurs font leurs courses au marché. Au Belvédère, on jouit d'une vue magnifique sur la citadelle, la seule place forte de l'arrière-pays corse, perchée sur son éperon rocheux.

corte

Corte

Ajaccio : la ville de Napoléon

Est située tout au bout de la ligne. Tout rappelle Bonaparte, statue de l'Empereur, hôtel, restaurant qui porte son nom, magasin de souvenirs. La Maison Bonaparte est de loin le musée le plus fréquenté de Corse.

ajaccio

Ajaccio

 

07/06/2010

* LIGNY (mon village) fêtes napoléoniennes juin 2010

plaque ligny

LIGNY, mon village natal

JOURNEES NAPOLEONIENNES DE LIGNY les 5 et 6 juin 2010

Sis aux confins du Namurois, à deux pas du Hainaut et tout proche du Brabant, c'est un village comme beaucoup d'autres de la région.

Une église vers laquelle convergent des rues étroites avec leurs maisons de briques rousses ou de pierres grises que le temps a patinées, l'une ou l'autre ferme, à l'écart derrière un rideau de peupliers, des cours dallées, des jardins cernés de murets de pierre, un ruisseau boueux et nonchalant, des enfants qui jouent et se chamaillent...

sacré coeur Ligny

Spectacle d'un autre âge, mais surtout une évocation émouvante et digne, d'une glorieuse et tragique page de l'histoire. C'est notamment celle des cents jours qu'offrent plusieurs centaines de « grognards » passionnés rassemblés lors de ce week-end.

5 et 6 juin, 46e JOURNEES NAPOLEONIENNES DE LIGNY

Commémoration de la bataille de Ligny du 16 juin 1815, dernière victoire de Napoléon, 2 jours avant sa défaite de Waterloo.

71850001

71850002

Le 16 juin 1815, Ligny a été le théâtre d'une des plus grandes batailles de l'histoire Napoléonienne. En effet le matin du 16 juin Napoléon établit son QG à Fleurus, celui de Blücher étant à Sombreffe, 70000 français s'opposent à 80000 prussiens sur une ligne de front de plus de 6 km s'étendant de Wagnelée à Balâtre.

71850003

Le combat commença vers 15h sous un soleil de plomb. Après les assauts répétés des troupes françaises sur St Amand et Ligny, c'est vers 20h que la bataille fût remportée par l'attaque de la Garde Impériale sur Ligny. Ce fût la dernière victoire de Napoléon, certes inachevée, car les prussiens se replient sur Wavre et non Namur et personne ne songea à les poursuivre directement.

71850004

71850005

La victoire de Ligny scella dans ses terres et ses murs l'inévitable défaite de Waterloo qui façonna l'Europe actuelle.

71850006

L'après midi un défilé imposant sillonne les rues du village rappelant au son des musiques d'empire la dernière victoire. Plusieurs compagnies du 1er Empire venant de la région participent à ce défilé historique dont le clou final en fin d'après midi se déroule dans le magnifique parc de la ferme d'en bas, haut lieu de la bataille, la parade des tambours et la salve générale mettront fin à ces festivités du 195eme anniversaire.

ferme d'en bas

La ferme d'en bas

71850007

71850008

Outre l'organisation des Journées Napoléoniennes, le Syndicat d'initiative de Ligny en collaboration avec différents partenaires prépare activement le bicentenaire de la bataille de Ligny en 2015. En effet Ligny sera « l'entrée » de ce grand menu Impérial. Festivités grandioses au rendez vous !

71850009

71850010

71850011

71850012

71850013

RENDEZ-VOUS EN 2015 POUR LE 200ème ANNIVERSAIRE DE LA DERNIERE VICTOIRE DE NAPOLEON AVANT SA DEFAITE A WATERLOO LE 16 JUIN 1815.

01/06/2010

* LES MARAIS DE LA GRANDE BRIERE (France)

Dans la série petits coins de France :

voici "Les marais de la Grande Brière"

carte

Un univers caché sous les roseaux.

Au nord de l'estuaire de la Loire, en bordure de Saint-Nazaire, s'étendent les vastes marais de la Grande Brière. Sur plus de 7.000 hectares de tourbière, roselières et prairies parcourues d'étroits canaux abritent une faune immense et variée. Cette seconde zone marécageuse de France, après la Camargue, fait partie depuis 1970 du parc naturel régional de Brière.

Quel contraste que ces vastes étendues marécageuses, sur lesquelles les barques naviguent paisiblement, et l'activité fébrile qui se joue quelsues kilomètres plus loin, dans le grand port de Saint-Nazaire ! Ici les rues ont laissé place aux canaux, les immeubles à de verdoyants rideaux d'arbres. Il faut plonger à l'intérieur de ce mystérieux paysage pour en découvrir le subtil équilibre, où l'eau règne en maître.

Quand la forêt régnait sur la Brière

Il y a près de 10.000 ans, la mer est venue recouvrir les vastes forêts de la Brière, chassant les populations néolithiques qui s'y étaient installées. On a retrouvé à 1,50 m de profondeur dans la tourbe des arbres fossiles, appelés mortas, qui témoignent de l'effondrement du socle granitique armoricain, propice à l'envahissement de l'eau. A la faveur des digues naturelles formées par les alluvions déposées par la Loire, le marais s'est progressivement formé.

gr.brière

Une constellation d'îlots

La Brière est composée d'une vaste mosaïque de milieux : la topographie ou encore le taux de salinité de l'eau jouent sur la végétation. Marais salants doux et saumâtres, tourbières et prairies humides succèdent aux bocages et aux roselières au gré des saisons. Au printemps, les nénuphars et les lentilles d'eau recouvrent la surface des piardes, ces plans d'eau peu profonds d'où l'on extrayait autrefois la tourbe, tandis que les roselières arborent une belle couleur verte. De longs canaux, sinueux ou rectilignes, parcourent ces calmes paysages : c'est à bord d'un « blin », le bachot traditionnel de la région, que se découvre cette Venise verte.

Un refuge pour les oiseaux

Au cœur de cette végétation, une faune variée a élu domicile. Insectes aquatiques, petits amphibiens et poissons peuplent les eaux peu profondes de la Brière, constituant un garde-manger inépuisable pour les guifettes, hérons et autres foulques qui nichent dans les herbes hautes. Le rat des moissons, le campagnol amphibie et même la loutre, qui a refait récemment réapparition dans cette zone préservée, constituent le petit monde qui s'agite à raz du sol.

La réapparition des chaumières

Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, la tourbe et les roseaux constituaient des matières premières très prisées des habitants de la région. On se chauffait avec la première tandis que le chaume des roseaux était utilisé pour la toiture.

Depuis 1970, le parc naturel régional de Brière a relancé l'exploitation de l'immense roselière, renouvelant l'utilisation de ce matériau traditionnel qui coiffe de nouveau les maisons biéronnes.

grbrière1

 

voir aussi mon blog : http://josiane60.skynetblogs.be

 

 

25/05/2010

* LA CAMPANIE (Italie du sud) 5ème et dernière partie

Île de Capri, dans le golfe de Naples.

68270020

Notre groupe liégeois bien sympathique

68270019

citronnier de Sorrente

68270021

Notre hôtel vu du bateau au départ pour Capri

68270022

Sorrente - du bateau vers Capri

68270023

Fondée au Ve siècle avant J.C., Capri est une île de 6 km de long et 3 km de large, située au large de la ville de Sorrente. L'île bleue est ancrée dans les eaux azurs de la Méditerranée. Elle est célèbre dans le monde entier. On la dit sophistiquée en raison de ses hôtes illustres, de la variété de son décor, de la richesse de ses constructions, de ses boutiques de luxe... C'est l'une des îles les plus fascinantes du monde. Prolongement naturel de la péninsule sorrentine, elle enchante depuis des siècles écrivains, poètes, musiciens et peintres.

68270024

Au loin l'île de Capri

C'est une véritable île-jardin, sur un rocher à la végétation luxuriante entouré d'une mer turquoise et où ses dédales de ruelles blanches sont propices à la flânerie.
Il y a deux villes sur l'île, séparées par une route en lacet : Capri et Anacapri. La première est la plus connue, on accoste en contrebas à sa Marina Grande, c'est la plus touristique.
La seconde est moins onéreuse et un peu plus authentique, des bus très fréquents la relie à sa voisine Capri.

68270025

Marina Grande à Capri

port de capri

68270026

Escalier de céramique à Anacapri

Mélange unique de nature, d'art, de culture et de mondanité, Capri a peu de rivales au monde. Couleurs de la mer et paysages de l'île, bleu intense des criques, blanc des rochers ensoleillés et gris teinté de bleu des hautes falaises, ou encore le vert de la végétation méditerranéenne et le jaune des genêts en fleurs.

68270027

Eglise d'Anacapri de 1501

groupe

68270028

Luxuriante, extraordinaire, au climat doux, la côte, avec ses falaises dolomitiques qui surplombent la mer en plusieurs endroits, est percée de merveilleuses grottes et entourée de rochers aux formes fantastiques.

D'origine calcaire, Capri est l'île méditerranéenne qui a vu passer des intellectuels, des artistes et des écrivains, tous extasiés par sa beauté magique.
Un mélange d'histoire, de nature, de mondanité, de culture, d'évènements, que l'on rencontre tous les jours et qui ont donné naissance au Mythe de Capri, un mythe unique au monde.

68270029

La piacetta est le salon du monde, au centre du village et de la vie de l'île.

Au grand café : 1 jus de citron = 6 euros.

338

le Grand Café à Capri

68270030

68270031

artisanat - confection de chaussures sur place

Les jardins d'Auguste

Une série panoramique de jardins en terrasse construits sur les ruines d'une villa impériale. Ici, l'oeil est captivé pas simplement par la beauté des jardins, mais aussi par la vue stupéfiante des terrasses qui, juste au dehors de la falaise, plongent au-dessus de la mer couleur vert-cobalt ainsi que sur les beaux et mythiques Faraglioni.

68270033

les jardins d'Auguste

jardins d'Auguste

68270034 les Faraglioni

les Faraglioni

68270035

la petite marine

68270036

68270037

 

 

Je n'ai pu quitter Capri sans lui avoir dédié un poème que je partage avec vous :

 

 

CAPRI, C'EST FINI ???

 

 

 

Fascinante Capri, tu inspires ma plume

Séduisante et jolie, tu séduis, tu parfumes

Ton odeur de citron jaillit de tes entrailles

Et nous grise en ta beauté sans aucune faille

 

Car le blanc des rochers et turquoise des criques

Font de ce paradis un exquis lieu magique

Mélange unique de nature, d'art de vivre

J'apprécie beaucoup ta culture, tu m'enivres !

 

Pins parasols et jaune des genêts en fleurs

Bleu intense des eaux profondes et du ciel

Île enchanteresse de lumière et de miel

Tu m'as envoûtée et tu as conquis mon cœur.

 

Jolie Capri, tout ne sera jamais fini

Car dans nos cœurs tu resteras avec ardeur

Un souvenir de ce cher pays d'Italie

Et du bonheur de te revoir dans ta splendeur.

 

Josiane

capri

 

 F I N

(mon voyage en Campanie (mai 2010)

 

Merci d'avance de vos commentaires.



 

 

 

24/05/2010

* LA CAMPANIE (Italie du sud) 4ème partie

4ème partie  POMPEI  ET  LE  VESUVE

 

68270009

Pompei

Le 24 août 79 après J.C., l'explosion du Vésuve détruit les villes de Pompéi et d'Herculanum. Alors que Pompéi disparaissait sous un épais manteau de cendres et de lapilli, Herculanum fut recouverte par une coulée de lave et de boue. C'est pourquoi elle a été mieux conservée que Pompéi. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle qu'on redécouvrit ces deux cités ensevelies et que des fouilles archéologiques furent entreprises.

 

68270010

le temple d'Isis

VIe siècle av. J.-C. et entièrement ensevelie en 79 avec Herculanum, Oplontis et Stabies, lors d'une éruption plinienne (c'est-à-dire de niveau 5) du Vésuve. L'éruption créa une gaine protectrice sur le site et provoqua l'oubli de la ville pendant 1.600 ans. Le prince d'Elboeuf fit creuser un puits dans sa résidence aménagée au pied du Vésuve et découvrit les vestiges du théâtre d'Herculanum. Ce fut le point de départ des recherches qui allaient mettre au jour un patrimoine archéologique, artistique et historique d'une valeur inestimable. 

 

Redécouverte par hasard au XVIIe siècle, la ville fut ainsi retrouvée dans un état de conservation inespéré : les fouilles exécutées au XVIIIe siècle permirent d'exhumer une cité florissante, précieux témoignage de l'urbanisme et de la civilisation de l'Empire romain.

68270012
 

 femme enceinte retrouvée asphyxiée par le volcan

corps à pompéi

corps retrouvés

Le forum

C'est une place rectangulaire de 38 m de large sur 142 m de long, entourée sur trois côtés par un portique. Centre de la vie politique, religieuse, judiciaire et économique, on y trouve la plupart des grands édifices de la ville : les temples d'Apollon et de Jupiter.

 68270011

le forum

L'Atrium

Grande pièce, la première des deux parties principales d'une maison romaine. On y arrivait directement du vestibule ou passage d'entrée et dans l'origine elle servait à la famille de lieu de réunion ou de pièce publique où les femmes travaillaient à leurs métiers, où les statues de la famille et les images des ancêtres étaient exposées ; elle contenait les dieux domestiques et leur autel, aussi bien que le foyer de la cuisine.

atrium

l'Atrium

 

DSC01752 corr

 

Les thermes publics, les plus anciens de la ville. Ils étaient constitués de la salle tiède - le sauna et la salle froide.

68270013

la salle froide

68270014

la petite fontaine

 

 

LE VESUVE

Le mont Vésuve est un volcan italien d'une hauteur de 1 281 mètres, d'un diamètre de 550 mètres et de 350 mètres de profondeur, bordant la baie de Naples, à l'est de la ville. Il s'agit du seul volcan d'Europe continentale à être entré en éruption durant les cent dernières années, même s'il est actuellement en sommeil ; sa dernière éruption date de 1944. Le Vésuve vient du Mont Somma.

éruption Vésuve en 1944

Eruption du Vésuve en 1944

Il a fait son entrée dans l'histoire des Hommes, en 79 ap. J-C. À cette époque, l'empire romain est prospère, et le golfe de Naples est l'une des plus riches provinces de l'Empire.

68270015

 68270016

68270017

68270018

les fumerolles

DSC01877 corr

 

Mais, le 24 août 79, après un long sommeil de plusieurs siècles, le Vésuve se réveille et, en quelques heures, il recouvre Pompéi d'un linceul de pierres ponces et enrobe Herculanum de coulées de boue.

la destruction de Pompéi par le Vésuve

la destruction de Pompéi par le Vésuve

 

 

DANS LA 5ème ET DERNIERE PARTIE VOUS DECOUVRIREZ LA BEAUTE DE CAPRI.

 

Voir aussi mon blog: http://josiane60.skynetblogs.be