10/09/2009

* LES PLUS BEAUX PHARES DU MONDE

Les phares permettent aux bateaux de repérer les ports ainsi que les zones dangereuses, mais leur beauté tranquille nous invite plutôt au rêve.

1. Donkin Reserve Lighthouse à Port Elisabeth (Afrique du Sud)

La pyramide est un mémorial érigé par le fondateur de la ville pour sa femme Elisabeth.

Port Elisabeth

Donkin Port Elisabeth

Le premier établissement européen de la baie date de 1799 quand les Britanniques érigèrent le Fort Frederick.

La ville, fondée en 1820, fut peuplée de colons britanniques venus s'établir à la lisière du pays Xhosa.

2. Beachy Head Lighthouse dans l'East-Susses (Grande-Bretagne)

L'East Sussex vous propose son mélange exclusif de campagne préservée, de ruelles pavées, de cottages médiévaux et de châteaux de contes de fées, de jardins extraordinaires et de villages pittoresques.

Plus de 1000 ans d'histoire ont forgé le comté d'East Sussex, et vous pouvez y visiter le site de la bataille de Hastings, où commença l'histoire anglaise, selon certains, en 1066.

beachy head

Beachy Head

3. Lange Christian à Kampen, sur Sylt, l'une des îles des Wadden allemandes.

Kampen a été pendant des siècles jusqu'en 1900 un village purement agricole marqué par le lieu de la navigation et de la pêche, l'artisanat et l'industrie.

phare rouge wadden

le phare rouge de Wadden

4. Rubherg Knudde dans le Nordjylland (Danemark)

En 1900, les Danois ont inauguré le phare de Rubjerg Knude, situé sur une falaise de 60 mètres de haut aujourd'hui au bord de la Mer du Nord. Petit à petit une dune s'est formée autour de lui. En 1968, ils ont transformé le phare ensablé en musée. ... Et aujourd'hui, le phare disparaît presque complètement sous la dune qui gagne du terrain chaque année.

rubjerg knude

Rubherg Knudde

5. Chicago Harbor Lighthouse (U.S.A.)

En 2005, le Chicago Harbor Lighthouse, considéré comme l'excès par la Garde côtière, a été offert sans frais à des entités admissibles, y compris le gouvernement fédéral, des États et des organismes locaux à but non lucratif, de sociétés et d'organismes éducatifs.

chicago harbor

Chicago Harbor

6. El Faro à la Romana (Bayahibe) (République Dominicaine)

El Faro a Colón, qui signifie « le Phare de Colomb » se situe à l'est de la ville de Saint-Domingue. Bâti en 1992 pour commémorer le 500e anniversaire de la découverte de l'Amérique par le célèbre explorateur, ce monument constitue le mausolée de Christophe Colomb. Le bar du phare est très connu sur la plage.

bahaibe républ.domin.Bayahibe

7. Le phare du port de Ploumanac'h en Bretagne (France)

Isolé et solitaire, le phare de Mean Ruz, communément appelé phare de Ploumanach, marque l'entrée du port de Ploumanach et annonce l'anse de Perros-Guirec, site naturel et protégé. En breton, Mean Ruz signifie pierre rouge du nom de la pointe sur laquelle il est construit.

A la fois sévère et solide, le phare est aussi accueillant et protecteur. Construit en granit rose, dont il est entouré, il se fond dans le paysage, arborant fièrement ses couleurs aux chauds reflets quand vient le crépuscule d'un journée ensoleillée...

ploumanach

Ploumanach

8. Le phare de Telega Harbour sur l'île Pulau Langkawi (Malaisie)

Telaga port est situé sur Pantai Kok, non loin de Teluk Burau (ou Burau Bay) dans le nord-ouest de Pulau Langkawi. It is located some 20 minutes from Langkawi International Airport (LGK) or 45 minutes from Kuah town. Il est situé à environ 20 minutes de l'aéroport international de Langkawi.

telega harbour

Telega Harbour

9. South Haven Lighthouse dans le Michigan (U.S.A.)

En raison de sa position sur le lac Michigan, à l'embouchure de la rivière Black,

South Haven a toujours été un port de la ville.

south havenSouth Haven

10. Kjeungskjaer à Orland (Norvège)

Orland, une ville aux charmes multiples.

Sillonnez les ruelles à la rencontre d'un restaurant typique, ressentez l'effervescence du marché, appréciez le charme d'une place ou la beauté d'un point de vue ... Orland vous dévoile ses atouts ! Un monument se dresse devant vous, noble et imposant. Un musée vous plonge dans un univers méconnu. Un paysage s'étend à perte de vue.

Kjeungskjaer

Kjeungskjaer

11. Le plus moderne des deux phares de Sassnitz, sur l'île allemande de Rügen.

Rügen est la plus grande île d'Allemagne, mesurant environ 40 kilomètres de large et 50 kilomètres de long, avec une superficie totale de 926 kilomètres carrés, et 73.000 habitants.

Avec ses très nombreux bras de mer et lagunes, ("Bodden"), presque tous reliés à la Baltique, Rügen dispose d'un rivage important.

sassnitzSassnitz

12. Cape Reinga Lighthouse, Northland (Nouvelle Zélande)

Le cap Reinga (en maori Te Rerenga Wairua)[1], est la pointe nord-ouest de la péninsule Aupouri, au nord de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande

La région du Northland se situe au Nord D'Auckland entre la Mer de Tasmanie et l'Océan Pacifique. Bénéficiant d'un climat sub-tropical, il y fait bon toute l'année avec un hiver assez doux.

450px-Cape_reinga_lighthouse

Cape Reinga

13. Le phare de l'île volcanique et escarpée de Stromboli, dans le sud de l'Italie.

Cette petite île abrite un phare de la marine actuellement automatisé.

Actuellement en éruption, le Stromboli est un volcan toujours aussi actif en Italie. Les explosions de lave incandescente qui ont lieu régulièrement depuis le cratère sommital ont valu au Stromboli le nom de "phare de la Méditerranée". En réalité, le Stromboli est en éruption quasi-constante depuis plus de 2000 ans.

stromboliStromboli

 

 

 

 

05/09/2009

* CES HAUTS PLATEAUX DU VERCORS (France)

Dans la série petits coins de France: voici "LE VERCORS"

vercors

Situés dans les Préalpes du Nord, entre l'Isère et la Drôme, les hauts plateaux du Vercors sont comme une montagne au-dessus de la montagne. Un donjon de calcaire blanc qui, entre 1300 et 2300 m, cache la plus grande réserve naturelle de France : quelque 170 km carrés où l'on peut encore se perdre. C'est au sud du parc, dans le Diois, que le relief se fait le plus spectaculaire.

paysage de la Drôme

paysage de la Drôme

Encadré par les ballées de l'Isère, de la Drôme et du Drac, le Vercors apparaît comme une citadelle entourée par ses douves ; une véritable place forte naturelle dont les remparts sont des falaises dépassant les 200 m de haut, trouées de rares passages escarpés. C'est le bout du monde, un vrai désert, très dépaysant. Et on comprend dès lors pourquoi, dès 1943, les résistants, et avant eux les protestants, lors des guerres de Religion, se sont réfugiés ici.

Un climat rude

L'hiver du Vercors peut être terrible. Dans « ce grand Nord », aux portes de la Provence, si le vent se met au nord pour apporter de l'air glacial venu de Sibérie, le mercure passe souvent le seuil des - 20°C.

Ces hauts plateaux du Vercors, subitement abandonné, se drapent dans leur vraie nature : solitude et austérité.

Ces terres sont trop hautes, trop rudes pour que les hommes y vivent à l'année.

Leurs espaces infinis ne sont qu'ondulations, combes et cuvettes semées de cairns et de pierres dressées par les bergers, comme autant de repères pour s'orienter.

Parfois les nuages viennent s'y poser et noient subitement le paysage dans un épais brouillard.

hiver vercors

Flore et faune du plateau

Le Vercors offre une flore alpine représentative des étages montagnard, subalpin et alpin. On y rencontre la campanule de Scheuchzer, les gentianes acaules, le myosotis et le lotier des Alpes, ou encore la grande gentiane jaune dont les racines sont utilisées dans la fabrication d'apéritifs.

campanule de Scheuchzer

la campanule de Scheuchzer

Sa faune n'est pas moins riche. Les cervidés (chamois, mouflons, bouquetins, cerfs ou chevreuils) sont partout présents.

Les chauve-souris sont également très représentées car sur 28 espèces vivant en France, 23 sont recensées dans le Vercors.

Un désert sans eau

Malgré une hauteur de précipitations considérable, qui peut dépasser les 150 cm, les plateaux du Vercors ne sont pas épargnés par la sécheresse de l'été, car il existe très peu de cours d'eau. A chaque pluie, l'eau s'engouffre dans les failles typiques du relief karstique qui, tel un énorme gruyère, absorbe l'eau. Cette dernière est ensuite conduite par tout un ensemble de réseaux souterrains et ressort en cascades ou en sources aux pieds de la montagne du Vercors. Cette circulation a un effet peu visible pour le néophyte ; petit à petit elle ronge le Vercors de l'intérieur, provoquant fissures et éboulements. De ce fait, le Vercors a parfois été comparé à un colosse aux pieds d'argile.

vercors1

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

28/08/2009

* LE MASSIF DES ECRINS (France)

Dans la série petits coins de France, voici "Le massif des Ecrins".

écrins

Un sanctuaire alpin

A une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Briançon, le massif des Ecrins, délimité par les vallées de la Romanche, de la Durance et du Drac, forme la plus grande partie de l'Oisans. Ses sommets y dépassent tranquillement les 3000 mètres et atteignent 4103 mètres à la barre des Ecrins. Il appartient, naturellement, au parc national des Ecrins, le plus vaste domaine protégé de France.

mont pelvoux

le mont Pelvoux

Egalement appelé mont Pelvoux, le massif constitue, avec le Mercantour, l'un des ensembles montagneux les plus méridionaux de France. Il s'intègre au parc naturel régional, beaucoup plus vaste, qui comprend des sommets parmi les plus élevés de France, dont la célèbre « reine Meije », second sanctuaire des alpinistes après le mont Blanc.

Un vaste massif cristallin

Trois fois plus vaste que celui de Mont-Blanc, le massif des Ecrins est un massif cristallin, fragment de socle profond porté en surface lors des mouvements de soulèvement des Alpes. L'érosion glaciaire l'a découpé en sommets bien distincts que séparent de belles vallées.

La barre des Ecrins, qui en marque le sommet, est flanquée sur ses versants des deux glaciers, le glacier Blanc, long de 6 km, et le glacier Noir. Le mont Pelvoux atteint 3946 m ; jusqu'à l'annexion de la Savoie à la France au 19e siècle, il constituait le plus haut sommet des Alpes françaises.

mont pelvoux1

Un parc de haute montagne

Créé en 1973, le parc naturel régional s'étend sur une superficie de 270.000 ha et représente le plus élevé des parcs français : outre la barre des Ecrins, ses principaux sommets sont la Meije (3983 m) et l'Ailefroide (3953 m).

Situé à la rencontre des influences océaniques et méditerranéennes, le parc regroupe une variété florale exceptionnelle. Au mois de juillet les versants ensoleillés se transforment en tapis d'Orient : gentianes, asters, fleurs de lin s'accordent pour composer toutes les gammes de bleu. Ici et là, un bouquet de joubarbe ajoute une note rose vif. On n'y recense pas moins de 1750 espèces dont certaines endémiques, comme le chardon bérard.

ailefroideAilefroide

Toute la faune alpine

Côté faune, on a recensé dans le parc 64 espèces de mammifères et près de 210 oiseaux. Grands-ducs, faucons pélerins et aigles royaux vivent en couples dans les escarpements du massif. Les marmottes, les chamois, les bouquetins et les lièvres animent régulièrement le paysage. Pour s'offrir une vraie rareté, il faut attendre les nuits d'été : l'Isabelle, un papillon nocturne, danse alors sous les étoiles.

faucon pélerin

le faucon pélerin

Etonnante marmotte !

Parmi les 200 espèces protégées que comptent le parc, la marmotte est l'une des plus populaires.

marmotte

la marmotte

Elle pointe son joli museau entre 1200 et 1500 m d'altitude. Aux premiers flocons, elle ferme l'entrée de son terrier à l'aide d'un tampon de terre, et sa petite famille se roule en boule, pêle-mêle, pour six mois. A lui seul, le terrier d'hibernation peut s'étendre sur 10 m. Confort oblige, il dispose d'une vraie chambre à coucher tapissée d'un matelas de foin. Dès les beaux jours, ce charmant rongeur s'active dans les prairies alpines.



 

massif écrins

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

23/08/2009

* LAC DE BAMBOIS (Province de Namur) Belgique (ma visite en 2009)

SL379538

Jardins de la Découverte

Il a des allures asiatiques, ce jardin ... Entrelacs d'eau et de végétation, pont de bois, nénuphars et roseaux. Au bout du chemin, une sorte de temple japonais, ouvert sur un décor soigné et dépouillé.

Le premier voyage, celui de l'enfance est symbolisé par « l'espace-jardins de la Découverte »  que tous connaissent bien.

SL379549

Ainsi, dès après le passage sous le pont de la route, l'enfant, jeune citoyen, rencontre l'ancienne « Maison de la Pêche » où il est sensibilisé à l'importance de préserver la nature et d'optimiser la biodiversité qui, depuis le milieu du 20ème siècle est de plus en plus dégradée.

SL379527

L'espace extérieur présente un ensemble de jardins naturels ou semi-naturels où l'enfant peut partir à la découverte de la nature et à travers elle, il peut mieux se découvrir lui-même (ex : mares, senteurs, jeux psycho sensori-moteurs, magasin olfactif, jardins musicaux, etc...).

Bambois (8)

Jardins de la Poésie

L'humain en développement, enfant-futur homme, a grandi et il entame un second voyage vers « l'espace-jardins de la Poésie ».

Bambois (65)

C'est le voyage de l'adolescence où les jardins davantage fermés incitent au repli sur soi, à la méditation, au rêve.

Bambois (60)

C'est un espace où le promeneur a les pieds dans la terre mais la tête dans les étoiles.  Loin des bruits de la foule, c'est un hommage aux artistes comme Rops, Baudelaire, Monet. C'est tout simplement une invitation au voyage.

Bambois (64)

Jardins du Savoir

Le visiteur fait connaissance avec le rôle des plantes, l'apport nutritif de la nature, les anciens métiers en lien avec celle-ci.

Bambois (87)

Le  voyage vers « l'espace-jardins du Savoir », c'est le « voyage-jardin » de l'homme et de la femme désireux d'apprendre, de connaître, de donner et de transmettre dans la plénitude de l'espace et la lumière.

SL379549

La plage

Chaque année plusieurs milliers de visiteurs viennent pour la plage de Bambois et la qualité de l'eau que l'on peut offrir. Elle permet de barboter comme après guerre, lorsqu' « Bambois plage » appartenait aux hauts lieux touristiques drainant le public du Grand charleroi. Autrefois laissé à l'abandon, puis victime de déprédations, le site est devenu méconnaissable d'enchantement. Aujourd'hui le respect de la nature s'y combine avec détente et plaisirs.

SL379528

La pêche

Sur un plan d'eau de 33 hectares, Bambois dispose d'un club de pêche à la mouche, en barque ou en float-tube ainsi que d'une école de pêche pour enfants et adultes.

SL379535

La faune

A différents endroits du parc se trouvent des observatoires où vous pourrez découvrir la faune dans son milieu naturel. Des panneaux explicatifs sont placés à l'intérieur de ces abris décrivant les différents oiseaux.

Bambois (33)

Bambois (83)

Bambois (84)

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

 

 

12/08/2009

* UN BEAU JOUR A DINANT (Belgique)

 

Dinant est une villefrancophone de Belgique située en Région wallonne, chef-lieu d'arrondissement en province de Namur.

Elle est bâtie sur la rive droite de la Meuse, à 90 kilomètres au sud de Bruxelles, 25 de Namur et 16 au nord de Givet, en France.

La vallée de la Meuse, son cadre unique, ses nombreux monuments, la tour et les grottes de Mont-Fat et sa grotte « la Merveilleuse » en font un haut lieu touristique de la région mosane. De nombreuses croisières fluviales sont organisées au départ de la cité des Copères (du germanique koper qui signifie « cuivre »).

Meuse vers Anseremme

la Meuse vers Anseremme

Dinant est également connue dans le monde entier pour avoir donné son nom à l'art de la fabrication des objets en cuivre et en laiton, la dinanderie.

Dinant est d'origine très ancienne. Il devait déjà être habité sous la domination romaine, ainsi que l'attestent les antiquités mises à jour après la guerre de 1914-1918. On peut admettre que saint Materne établit un oratoire à Dinant, vers le commencement du IVe siècle.

La ville est aujourd'hui presque totalement reconstruite. Son pittoresque de vieille cité, accru par tant de générations, a disparu en grande partie, Mais son site incomparable demeure et l'église Notre-Dame s'est vu restituer la flèche bulbeuse dont on l'avait gratifiée au XVIIe siècle et qui, haute de 68 mètres, lui donnait une physionomie si typique.

collégiale et citadelle

la Collégiale et la citadelle

Lieux et Monuments remarquables

l'Abbaye Notre-Dame de Leffe, construite en 1152.

La Collégiale Notre-Dame de Dinant (XIIIe - XIVe siècles), qui relève du Patrimoine majeur de Wallonie

La Citadelle (1818-1821), construite par les Hollandais, sur un rocher à 100 mètres au-dessus du niveau de la Meuse.

Le rocher Bayard, aiguille rocheuse exceptionnelle qui se détache de la falaise.

le rocher Bayard

le rocher Bayard

La couque de Dinant

Une légende fantaisiste rapporte que la couque de Dinant trouve ses origines au XVe siècle, lors du siège de la Ville par Charles le Téméraire (1466). Les dinantais, privés de victuailles et ne disposant que de miel et de farine, imaginèrent d'en faire une pâte et de la cuire. Cette pâte étant très ferme, ils l'imprimèrent dans le négatif des dinanderies et obtinrent ainsi les dessins les plus variés. Plus certainement, la couque semble apparaître au XVIIIe siècle sans que l'on sache avec exactitude les circonstances de sa création. Les moules à couques ont connu une grande variété de sujets témoignant des événements du moment dont souhaitait "fixer" le souvenir. 

couque de Dinant

La Citadelle

Edifiée en 1051 par le Prince-Evêque de Liège, la citadelle se dresse fièrement à l'aplomb de la cité dinantaise et offre un coup d'œil saisissant sur la Meuse qui la borde.

Un site impressionnant datant de 1051, qui surplombe la vallée de la Meuse. Un téléphérique ou un escalier monumental de 408 marches (pour les sportifs!) vous emmène au sommet, qui dévoile une vue magnifique de la ville et de la Meuse. Dans la Citadelle, vous êtes plongé au cœur de l'histoire dinantaise. Le musée vous raconte son passé militaire et la vie quotidienne qui y régnait. Vous découvrirez les cachots, la cuisine, les carrosses, une salle d'arme, etc. La Citadelle de Dinant est connue comme l'un des bâtiments médiévaux les plus remarquables de notre pays.

le téléphérique

le téléphérique vers la Citadelle

Le rocher Bayard

La tradition prétend que dans leur chevauchée à travers les Ardennes, les quatre fils AYMON : RENAUD, RICHARD, ALARD, et GUICHARD, se trouvent poursuivis et étant empêchés par la crue des eaux de contourner l'aiguille de la Meuse, furent contraints de l'escalader à cheval.

Cette facétieuse tradition ajoute que les Dinantais, à tous ceux qui le désiraient, montraient la trace qu'en prenant son élan, avait imprimé sur la pierre BAYARD, (Voir sur la face Sud, une empreinte ayant la forme d'un fer à cheval qui est attribuée au "Cheval Bayard") l'impétueux coursier des quatre fils AYMON. De là, le nom de BAYARD, donné au pyramidion dinantais.

 

L'île d'amour est une île située sur la Meuse, sous le viaduc Charlemagne, qui est cependant classée.

l'île d'amour

l'île d'amour sur la Meuse vers Anseremme. Celle-ci fut découverte par Félicien Rops.

bateau le Copère

bateau "le Copère" pour notre traversée Dinant - Waulsort

défilé des canards

 défilé des canards sur la Meuse

la roche

la roche de la région

le pont charlemagne

au loin, le pont Charlemagne

Meuse vers Lustin

la Meuse vers Lustin

 

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.