19/04/2009

* SUR LA ROUTE DES ABBAYES

La Belgique abrite de nombreuses abbayes et monastères qui méritent le détour.

Commencez votre périple à 4 km de Chimay où se trouve l'abbaye Notre-Dame de Scourmont, fondée en 1850. Les moines qui l'habitent appartiennent à l'ordre des cisterciens de la stricte observance, appelés « trappistes ». Vous ne pourrez pas visiter la brasserie où est produite la Chimay, mais uniquement les bâtiments extérieurs, le parc, le cimetière des moines et l'église.

abbaye scourmontAbbaye de Scourmont

Une auberge située à deux pas de l'abbaye vous permettra d'en savourer les produits.

château de Chimay

château chimay

En remontant vers la vallée de la Meuse, vous atteindrez Hastière, un charmant village en bord de fleuve où se dresse une église abbatiale romane datant du XIe siècle. A Dinant, à proximité de l'abbaye Notre-Dame de Leffe (fondée en 1152), vous découvrirez le petit musée de la Leffe; il retrace l'historique de l'abbaye et de l'ordre des prémontrés, mais explique aussi le processus de fabrication de la bière.

Une dégustation clôture bien évidemment la visite.

nd leffeabbaye N-D de Leffe

Poursuivez ensuite vers Namur, pour aller à la rencontre des moines de Maredsous. Cette abbaye, sans doute la plus célèbre de Belgique, a été fondée en 1872 par des moines bénédictins venus d'Allemagne. Son style néogothique évoque cependant celui des grandes abbayes médiévales. Vous aurez l'occasion de déguster une bière accompagnée de fromage sur une grande terrasse, juste à côté de l'abbaye. Les environs offrent de très belles balades, notamment jusqu'au village de Maredret, dont l'abbaye bénédictine surplombe la vallée de la Molignée.

abbaye maredsous

abbaye de Maredous

 

Entre Floreffe et Orval

Reprenez ensuite la route de Namur pour rejoindre l'abbaye de Floreffe, fondée en 1121 par saint Norbert.

La construction des différentes parties de l'abbaye (dont la magnifique cour d'honneur) s'est étalée du XIIe au XVIIIe siècle. Le moulin-brasserie, datant de 1250, vous accueillera pour déguster différents produits parmi lesquels la bière de Floreffe.

abbaye_de_floreffe

abbaye de Floreffe

 

A Villers-la-Ville (Brabant wallon), quelques membres de la communauté cistercienne de Clairvaux ont fondé une abbaye en 1146.

Ses ruines font l'objet de visites guidées, comme celles de l'abbaye d'Aulne (Hainaut), très bien conservées. Des panneaux évoquent l'histoire et l'architecture du site, un audio-guide vous conte la vie quotidienne des moines. Là aussi, une brasserie artisanale est propice à la dégustation.

villers la ville

abbaye de Villers-la-Ville

 

Nichée dans un site superbe, l'abbaye d'Orval où est brassée la célèbre bière trappiste, mérite évidemment le détour en province de Luxembourg.

Tout comme celle de Stavelot (province de Liège) qui abrite trois musées.

abbayeorval-238abbaye d'Orval
 

Rochefort et Val-Dieu

L'abbaye Notre-Dame de Saint-Rémy à Rochefort produit plusieurs bières trappistes. Toujours occupée par des moines, elle n'est cependant pas accessible au public.

L'église, elle, est ouverte au visiteur en dehors des heures de culte.

abbaye st remi rochefortSt Rémy à Rochefort

 

L'abbaye du Val-Dieu à Aubel peut se visiter avec un guide, le samedi en juillet et août.

Toute l'année, dans les anciennes étables de la ferme de l'abbaye, vous pourrez déguster des assiettes de fromage ou de charcuterie, accompagnées d'une bière au fût ou d'un cidre d'Aubel.

val dieu

Val-dieu à Aubel

Seules l'Orval, la Rochefort et la Chimay sont encore fabriquées par des moines trappistes.

bière orval

rochefort

 

chimay

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

 

 

 

 

02/04/2009

* SUR LES TRACES D'AMBIORIX (mes séjours dans les années 70)

le blason de la Ville de Tongres

blason

 

ambiorix

 

Tongres est une jolie ville au prestigieux passé. Ses édifices religieux, ses vestiges archéologiques et son musée gallo-romain valent sans aucun doute une visite !

 

Tongres, située dans le Limbourg, est la plus ancienne ville de Belgique.

Elle a conservé de nombreux vestiges de son passé. César tenta d’envahir la cité vers 54 avant J.C., mais il fut arrêté par les Eburons et leur chef Ambiorix.

DSC01016

Le petit mur au fond de ce chalet a été construit avec les anciennes pierres qui entouraient la statue d'Ambiorix sur la place de Tongres.

 

 

Cependant, l'année suivante les troupes romaines parvinrent à conquérir les lieux.

On peut, aujourd'hui encore, y contempler les traces de leur passage, notamment les restes d'une ancienne villa avec des thermes, ou encore ceux de la grande muraille du Ive siècle qui protégeait la ville.

muraille tongres

 

Aujourd'hui Tongres est une petite bourgade tranquille de 30.000 habitants, qui a échappé aux ravages modernistes du XXe siècle.

Une balade dans le cœur historique de la ville commence traditionnellement par la Grand-Place où trône la statue du grand chef gaulois moustachu Ambiorix.

Le ravissant hôtel de ville fut reconstruit au début du XVIIIe siècle, à une époque où Tongres faisait partie de la Principauté de Liège.

hotel de ville

On y remarque le blason du prince-évêque Georges-Louis de Berghes, reconnaissable à son épée (pouvoir séculier) et à son sceptre (pouvoir religieux).

Sur la place, se trouve aussi la basilique Notre-Dame, de stype gothique, avec son clocher qui s'élève à 64 mètres de hauteur.

Basilique-Notre-Dame-Tongres__8_

Des fouilles archéologiques ont révélé qu'une église se dressait à cet endroit dès le Ve siècle : elle aurait d'ailleurs été la première église dédiée à la Vierge au nord des Alpes. Son trésor, l'un des plus riches du pays, regorge d'œuvres sculptées et d'orfèvrerie remontant aux temps mérovingiens. C'est aussi dans cette église que se trouve une statue du XVe siècle de la Vierge à l'Enfant, qui fait l'objet d'un culte fervent.

Une « Procession du Couronnement » a lieu tous les sept ans (la prochaine édition est prévue en juillet 2009). C'est la plus grande procession de Belgique : un cortège de plusieurs milliers de figurants en costume moyenâgeux défile dans les rues à quatre reprises.

En plongeant ensuite vers le bas de la ville, vous arriverez à un charmant béguinage.

église du béguinage

C'est l'un des plus anciens du pays (XIIIe siècle) et il a été restauré avec talent. Une fois arrivé à l'imposante porte de Visé, datant aussi de l'époque médiévale, il suffit de longer la muraille pour rejoindre le quartier des antiquaires.

Le dimanche, Tongres devient la capitale de chineurs. Avec plus de 350 exposants ambulants (antiquaires, brocanteurs) et une quarantaine de boutiques, la ville accueille le plus grand marché hebdomadaire d'antiquités et de puces du Benelux.

brocante

 

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

 

 

05/03/2009

* LE KEUKENHOF (Pays-Bas) (mon voyage en 1980)

DSCF0708

Le Keukenhof, le fameux parc fleuri des Pays-Bas, fête son 60e anniversaire et, à cette occasion, les fleurs y seront plus éclatantes que jamais.

Le nom Keukenhof remonte au XVe siècle. C'était, en effet, un jardin potager où on cueillait des herbes aromatiques destinées aux cuisines du château de la comtesse Jacomine de Bavière. Par la suite, l'endroit a été transformé en jardin paysagé à l'anglaise et, en 1949, on y a organisé la première exposition de fleurs en plein air.

parterre

Soixante ans plus tard, l'événement attire chaque année plus de 800.000 visiteurs venus des quatre coins du monde. Le 18 mars, Beatrix, la reine des Pays-Bas, ouvrira officiellement la 60e édition de cette superbe manifestation florale.

Pendant huit semaines, les amateurs de fleurs de toutes les couleurs pourront découvrir des mers de tulipes, de jacinthes, de narcisses, etc.

Pas moins de 7 millions de bulbes ont été plantés, dont 4,5 millions de tulipes issues de plusieurs centaines de variétés différentes.

nearby-field-of-red-orange

Le thème choisi cette année illustre les relations historiques qui existent entre les Etats-Unis et les Pays-Bas. New York, la ville fondée par les Néerlandais, a, en effet, 400 ans. On pourra donc admirer une statue de la liberté en mosaïque fleurie et une promenade de célébrités américaines. Le rêve américain est le thème de l'un des sept jardins d'inspiration où figure l'Oncle William, un émigrant rentré à son pays.

Si cette surabondance de fleurs vous donne le tournis, faites une petite pause en découvrant les très belles sculptures qui agrémentent les jardins.

Le Keukenhof est d'ailleurs l'un des plus importants parcs de sculptures du monde. Il compte aussi 15 km de promenades et de sentiers, 5 restaurants, 5 pistes cyclables et offre même la possibilité d'emprunter un bateau pour faire une mini-croisière délassante.

un-autre-parterre

 

Dc460

 

Dc461

 

Dc462

 

Dc465

 

Dc473

 

Dc484

 

Dc503

Dc520

 

Dc534

 

Dc537

 

Dc602

 

 

MON  SECOND  BLOG  EST  A  VOTRE  DISPOSITION  DANS LA  CATEGORIE  "LITTERATURE".  JE  VOUS  INVITE  A  LE DECOUVRIR.

 

http://josiane60.skynetblogs.be

Déjà grand merci de votre visite.

Josiane.

06/02/2009

* MONTAGNES, VOLCANS ET GLACIERS

  

montagne

Les montagnes et les volcans, élévations rocheuses, exercent toujours une véritable fascination. Les ceintures montagneuses forment des barrières imposantes, où règnent des conditions météorologiques extrêmes. On les associe aussi à des catastrophes telles que glissements de terrain et avalanches. Les montagnes et volcans ne sont que les signes les plus visibles des forces tectoniques modelant la Terre.

Les systèmes de failles

Les mouvements incessants des plaques soumettent les fragiles roches de la croûte terrestre à une contrainte telle qu’elles peuvent se déformer et même se rompre.

Ces cassures, ou failles, s’étendent souvent sur plusieurs kilomètres à travers la fragile écorce terrestre.

 

faille7

 

 

Vivre avec les séismes

Les tremblements de terre sont parmi les plus dangereuses des catastrophes naturelles, ils frappent en quelques secondes, ne donnant aucune chance de fuir, il dévastent une région, dont la reconstruction peut prendre des années.

séisme

 

Les montagnes

 

Les montagnes sont des masses rocheuses surplombant leurs environs et nées la plupart du temps des processus de la tectonique des plaques. Les plaques concernées peuvent être continentales, océaniques ou de types différents.

 
 

montagne1

 

Les volcans

Les éruptions volcaniques, émission de matériaux magmatiques issus de l’intérieur de la Terre, sont l’impressionnante démonstration de l’énergie calorifique stockée dans notre planète.

Le monde est parsemé de volcans et de roches volcaniques, aussi bien anciens que récents. On trouve les volcans actifs sur la terre ferme et, surtout, dans les profondeurs de la mer.

volcan

Vivre avec les volcans

Les volcans et les matériaux qu’ils produisent sont essentiels à la vie sur Terre. Sans eux, l’eau de surface ne se serait pas formée et les êtres vivants n’auraient pu évoluer.

 

Les sources chaudes et geysers

Sources chaudes, geysers, fumerolles, mares de boue bouillonnante et dépôts de minéraux attestent la chaleur interne de la Terre. L’eau est réchauffée en profondeur par les roches chaudes. Puis l’eau chaude et la vapeur, souvent chargées de minéraux et de gaz, sont refoulées vers la surface.

 

volcans,montagnes,glaciers,geysers

 

Les glaciers

Un glacier est une accumulation de couches de neige devenues, au fil du temps et sous l’effet de leur propre poids, une masse de glace permanente qui se déforme lentement et se déplace, en général en suivant les pentes.

Importante réserve d’eau douce, les glaciers conservent aussi de l’air, des substances chimiques et de la poussière pris au piège qui permettent de reconstituer les changements climatiques depuis des centaines de milliers d’années.

 

glacier

 

 

 

 

20/01/2009

* CARNAVALS DU MONDE

carnaval

Tous les ans, le carnaval revient pour notre plus grand bonheur. Défilés, déguisements, chars, crêpes et beignets. C'est autour du Mardi Gras qu'il y a le plus de festivités : les gens sortent dans les rues pour chanter et danser et surtout, pour déguster plein de bonnes choses sucrées.

Le carnaval est l'occasion de se faire plaisir car il célèbre le printemps; on peut donc boire et manger de bonnes choses comme des beignets, des crêpes, des gaufres. En effet, il y a longtemps,  pendant un mois avant le carnaval, les gens ne mangeaient pas trop de viande, de pâtisseries ...!.Ils utilisaient donc tout ce qui leur restait pour cuisiner et fabriquer toutes ces bonnes choses le jour du carnaval.

carnaval1

Liés généralement à la fêtechrétienne de Mardi gras, les carnavals sont un type de fête relativement répandu en Europe et en Amérique du Sud.

On fait dériver le mot carnaval de carne (pour caro, chair) et avaler, parce que l'on mange beaucoup de chair pendant le Carnaval pour se dédommager de l'abstinence imposée pendant le Carême

Ils consistent généralement en une période où les habitants de la ville sortent déguisés (voir masqués ou bien maquillés) et se retrouvent pour chanter et danser dans les rues, jeter des confettis, éventuellement autour d’une parade.

En Belgique, à Binche

gilles de binche

Dans la ville de Binche, le jour de Mardi gras, on voit apparaître d'étranges bonshommes. Ils portent un lourd chapeau de plumes d'autruche, une ceinture de grelots (l'apertintaille), une blouse en toile de lin bourrée de paille et des sabots. Ce sont les Gilles qui parcourent la ville au son des tambours et lancent des oranges aux enfants pendant vingt-quatre heures. Pour être un de ces Gilles, il faut être né à Binche ou y résider depuis au moins cinq ans.

binche1

C’est le plus connu. Il est dominé par la figure énigmatique du gilles qui porte sur son costume les traces de son passé rural (sabots, sonnailles, épis de blé …)

Les règles strictes du carnaval de Binche sont transmises de génération en génération et celui-ci représente une expression authentique de folklore.

 

 

 

La Laetare à Stavelot

stavelot
 

1502 : Naissance des Blancs Moussis. Le prince-abbé régnant interdit aux religieux de se mêler aux réjouissances populaires. La foule évoqua la joyeuse et regrettée présence des moines en s'affublant d'un capuchon et d'une robe imitant leur tenue et leur couleur vestimentaire. Après de nouvelles interdictions une seule tenue, blanche celle-là, rappellera d'assez près le costume monacal. Un masque hilare au long nez complètera l'accoutrement.

Malmedy

malmedy

Cwarmê désigne à Malmedy la période de carnaval, qui se termine le mardi-gras à minuit. Il dure quatre jours : du samedi midi au mardi-gras.
On fête le Cwarmê de Malmedy depuis des siècles et un document d’archives daté du 25 juin 1459 fait référence aux lundi et mardi du « QUARMAE », ce qui indique que le CWARMÊ était déjà fêté cette année-là et probablement depuis fort longtemps.

Lors du cortège du carnaval, vous retrouverez des personnages hauts en couleurs et qui sont spécifiques au carnaval de Malmedy : la "Haguète" qui immobilise ses victimes avec un "hape-chair" pour qu'elles demandent pardon. Ou encore les "Long-nés" qui taquinent les passants, qui leur paient parfois un verre pour s'en débarrasser.

 

En France, à Nice

nice

Le Carnaval de Nice est le premier carnaval de France. Il se déroule chaque hiver à Nice durant deux semaines et accueille plus de 1 200 000 visiteurs.

Trop souvent perçu à tort comme une immense machinerie industrialisée, le Carnaval de Nice est avant tout une création populaire due à l’imagination et au travail d’une corporation de Niçois qui s’activent avec passion pour ce violon d’Ingres qui n’est pas leur profession mais qui leur a été transmis par héritage familial et culturel. 
Le plus connu des carnavals français est celui de Nice, avec sa célèbre bataille de fleurs. Crée en 1830, il a lieu sur la promenade des Anglais depuis 1876. On peut y voir des oeillets, des roses, des glaïeuls, des gerberas, des mimosas, des dalhias, des liliums…

Il ne s'agit pas d'une bataille à proprement parler, c'est un défilé qui met en valeur la qualité et le travail des producteurs locaux. Des jeunes femmes (ou hommes) positionnées sur les chars lancent des mimosas, des oeillets ou des roses à la foule qui se presse en masse pour assister à l'évènement. Le carnaval s'achève par l'incinération du Roi, célébrée dans la joie par un grand feu d'artifice.

 

En Sardaigne

67760015

Grâce à sa situation géographique, cette île a été le point de rencontre de nombreuses cultures: espagnoles, africaines, italiennes... c'est ainsi que le carnaval en Sardaigne est fêté de différentes façons selon les villes.

 

En Italie, à Venise


 

venise

Le carnaval de Venise battait son plein au XVIIIe siècle.
Le masque consistait en un petit morceau de soie, la « bauta » qui encadrait le visage et descendait jusqu’aux épaules, qu’il couvrait de fines dentelles. Il était assorti d’un tricorne et d’un singulier masque blanc destiné à garantir l'anonymat de ceux qui le portaient ; l'avancée au-dessus de la mâchoire supérieure servait notamment à casser un peu la voix. Les hommes ainsi masqués pouvaient donc se rendre dans des lieux interdits sans être reconnus. Les Vénitiens appelaient ce masque « larva » ou « volto », et en latin, larva signifie fantôme.


masque veniseMasque de Venise


Au XVème siècle, avec l'accord du Pape, le carnaval s'installe à Venise. La fête dure dix jours pendant lesquels sont organisés des jeux, des mascarades et des courses. Des centaines de spectacles se déroulent dans la ville durant une semaine; masques d'oiseaux ("bauta") coiffes, costumes resplendissants, tout Venise se transforme en rêve jusqu'au grand bal masqué sur la place Saint Marc le soir du Mardi gras.

En Angleterre, à Olney


 angleterre

Les habitants d’Olney ont une façon bien particulière de fêter cette journée. Chaque Mardi Gras, et ce depuis 500 ans, on organise une course de crêpes pendant laquelle tout le monde se rend au centre de la ville. Les coureurs tiennent de grosses poêles à frire remplies de crêpes encore chaudes. Au mot d'ordre "Allez-y" ils se précipitent à l'église en courant, tout en faisant sauter leurs crêpes dans la poêle. Ils doivent réussir l'exploit au moins trois fois avant d'atteindre l'église.

 

L'origine du carnaval des Caraïbes ?

caraïbes

La tradition du carnaval est presque aussi ancienne que l'homme lui-même. La première certitude que nous ayons que l'homme se soit masqué remonte au paléolithique (moins 15 000 à moins 10 000 ans avant JC) elle date de la découverte de "l'homme au masque" dans la grotte des Trois Frères en Ariège en France.

Dans un premier temps, le masque est réservé aux hommes, mais très vite il touche toute la population quel que soit son sexe ou sa classe sociale.

Le carnavaldes Caraïbes et d'Amérique du Sud trouve ses origines dans le mélange des traditions africaines amenées par les esclaves des colonies, des traditions chrétiennes des colons portugais, espagnole et français et de la culture amérindienne locale.

 

Au Brésil, à Rio de Janeiro


 

rio

rio1

Le carnaval est la fête nationale la plus populaire au Brésil, et à Rio de Janeiro en particulier. Il a lieu tous les ans entre l'Épiphanie et le Carême, durant les 4 jours qui précèdent le mercredi des Cendres.

Il s'agit de l'événement touristique le plus important de la municipalité de Rio, étant devenu un vrai synonyme de la célébration du Carnaval dans le pays et même au monde.

Les pays européens ont exporté leurs traditions et leur culture dans les divers pays qu’ils ont colonisés. Ainsi les portugais ont introduit le carnaval au Brésil. A l’origine, les gens faisaient la fête, appelée "entudo" ; ils se jetaient de l’eau, de la farine ou différentes poudres à la figure. Les esclaves aussi prenaient part à la célébration.

En Louisiane, à La Nouvelle Orléans


 

louisianne

Les gens s’organisent en associations, ils créent leurs chars et financent eux mêmes tout ce dont ils ont besoin. Aujourd’hui, les parades sont composées d'une vingtaine de chars et d'une dizaine de fanfares.

 

Aux Pays - Bas, au Limbourg

pays bas

Partout dans la province du Limbourg et aussi du Brabant aux Pays-Bas on fête le carnaval.
Le carnaval dans le Limbourg est modelé sur le carnaval de Rhénanie en Allemagne.

La tradition la plus connue dans le Limbourg est à Venlo : le mariage champêtre (boerenbruiloft). Un club ou une société ou même un organe administratif (la municipalité en 1993) aura l’honneur d’organiser ce mariage. Toute la ville s’habille alors en noir et en blanc (costume traditionnel de la région des années 20, 30) et va en ville pour fêter en masse ce mariage.
Le mardi gras à minuit, tout est fini. Les joekskapellen jouent alors Straks is ut weer Aswoensdaag (bientôt ce sera le mercredi de cendres) et on enterre ou on met feu à un symbole du carnaval. À Sittard par exemple, on enterre le masque du carnaval, à Maastricht on dégonfle la Mooswief et à Blerick on met la Worteletruuj en feu pour finir symboliquement les festivités. Ces activités marquent le point de départ de la période de jeûne qui commence le jour d’après, le mercredi des cendres.

En guadeloupe

guadeloupe

Dès début janvier vous pourrez, notamment les week-ends, observer des groupes carnavalesques s'entraîner dans les rues, chantant, dansant, faire la quête auprès des passants pour pouvoir achever leurs costumes ... Tous ces préparatifs culmineront dans les derniers jours "gras" précédent le carême, où, du Dimanche au Mercredi, tout travail fait place à la frénésie et la joie populaire.

Le Québec

québec

Outre le traditionnel défilé, le Carnaval est l'occasion de joutes, de rencontres et d'épreuves plus insolites comme la course de canot sur glace, la course de tacots, les courses de traîneaux à chiens, les bains de neige ou les sculptures sur neige.

Bonhomme est le roi du Carnaval, à son entrée officielle dans la ville de Québec, le maire lui remet les clés de la ville et les festivités peuvent commencer. Le carnaval commence par le tirage au sort de la reine parmi les 7 duchesses. Bonhomme Carnavalest alors accompagné de sa reine et de ses six duchesses. C'est lui qui préside toutes les manifestations importantes comme le lancement du feu d'artifices, le défilé ...



 

fin