12/05/2011

* L'ILE DE GOZO (Malte) - Mon voyage en 2003

GOZO, le cœur vert de Malte

 

A six km de l’île principale de l’archipel maltais, Gozo dévoile un charme tout à fait différent de sa grande sœur. Moins clinquantes, plus pittoresques, ses collines cachent petits villages et domaines agricoles, alors que ses baies sont de véritables paradis pour les plongeurs.

Cette île toute proche contraste en effet, mais la transition se fait en douceur au rythme du ferry qui quitte la presqu’île de Marfa, au nord de Malte. Il faudra 25 minutes pour traverser le bras de mer qui sépare les deux îles. Nous passons au long du troisième bout de terre national. Comino impressionne par son aridité et son aspect désertique. La tour Santa Marija qui la domine renseigne d’une antique présence humaine. Au détour de Cominotto (le rocher détaché de Comino), on devine le Blue Lagoon, minuscule plage de sable mais une eau turquoise merveilleuse où viennent tremper leurs pieds quelques vacanciers.

 

Malte, Gozo

 

Une capitale au sommet

Le petit port de Mgarr est bien visible. C’est le seul accès possible pour les bateaux abordant Gozo. La Tunisie n’est pas loin.  En témoigne le maltais, la langue officielle de l’archipel, dérivé lointain du phénicien. Cultures arabes et italiennes ont fait le reste. Gozo est le nom anglais de l’île. La petite localité portuaire descend d’une colline dominée par deux édifices religieux. La capitale de l’île Victoria, mais pour les gens d’ici elle restera toujours Rabat. La Citadelle domine le paysage, l’imposante structure fortifiée est posée sur le point culminant de l’île. Ancienne cité médiévale, Rabat connaît une deuxième vie avec l’arrivée des chevaliers sur l’ordre de Saint-Jean arrivés sur l’archipel en 1530. Le paysage ressemble à une mosaïque de minuscules parcelles agricoles. Vignes, tomates, oliviers, carrés d’herbe, les couleurs et les textures changent à chaque terrain de quelques mètres carrés.

 

Malte, Gozo

 

Le grenier Maltais

Les cultures s’étendent sur les flancs de la colline. Ici les terres coûtent cher. Il y a très peu d’espace pour relativement beaucoup de personnes. Le fermier inspecte ses oliviers. L’huile que les producteurs en retirent est une des fiertés de Gozo. Avec les fromages de chèvre au poivre et au vin rouge et une succulente pâte sucrée de tomate, elle constitue la base de la cuisine purement méditerranéenne de Malte, très proche de la cuisine italienne. (Nous sommes juste au sud de la Sicile)

 

Malte, Gozo

 

Au gré des millénaires

Que ce soit sur terre ou sous la mer, quand on visite Gozo, on comprend ce qui a retenu Ulysse pendant sept ans. Si la cavité rocheuse est exempte de toute qualité spectaculaire, le promontoire où elle se situe offre une magnifique vue sur Ramla Bay. La plage au sable rouge s’étend autour d’une potelle au blanc étincelant, nouveau témoignage du culte catholique ultra-présent mais qui n’en constitue pas moins l’ultime et sublime image de notre périple au sein du cœur sauvage et typique de Malte.

 

Malte, Gozo