21/07/2011

* LA PALMA (Canaries)

La plus verte et la plus montagneuse des îles des Canaries est un bijou ultra, qui semble avoir été préservé pour les amoureux de belle nature.

L’île de La Palma, à ne pas confondre avec Palma de Majorque (Baléares) ni avec Las Palmas, capitale de Gran Canaria, borde l’ouest de l’archipel canarien. Celle que l’on appelle « île jolie » a surgi du fond de l’océan par la grâce d’incessantes éruptions volcaniques. Agée de moins de deux millions d’années, elle figure parmi les cadettes sur l’échelle géologique.

 

la palma, canaries

 

Des 14 éruptions qui ont traversé l’archipel et créé de nouvelles parcelles de territoire par leurs coulées de lave, la plus récente a secoué La Palma en 1971. Epargnée du tourisme de masse, cette île atypique expose les flancs de ses majestueux volcans à la curiosité des randonneurs et les beautés de son fragile écosystème au cœur poète de tous les voyageurs.

 

la palma, canaries

 

Un trésor inouï

La Palma, baptisée ainsi à la fin du XVe siècle par les colons espagnols à cause des grands palmiers indigènes qui couvraient l’île n’en possède plus que quelques-uns ornant des ronds-points. Etendue sur à peine 729 km2, La Palma impressionne en revanche par sa chaîne volcanique et sa collection de sommets dépassant les 2.000 mètres.

Sur les 744 espèces végétales répertoriées : 104 sont indigènes aux Canaries, 70 uniques à La Palma et 45 typiques de Macaronésie.

La Palma a été déclarée en 1983 « réserve de la Biosphère » par l’Unesco.

Son point culminant est de 2.426 mètres au-dessus de l’océan. Le périmètre protégé s’est agrandi pour concerner, dès 2002, la quasi-totalité de l’île désormais organisée en diverses entités : parcs, réserves, sites d’intérêt scientifique ou à usage restreint.

Au sommet de La Caldera de Taburiente, un des plus grands cratères du monde (8 km de diamètre et 1.500 m de profondeur), s’étendent d’insolites plateaux luminaires. L’air d’une infinie pureté a permis d’y accueillir l’une des bases d’astronomie internationale les plus enviées au monde.

 

la palma, canaries

La Calderia de Taburiente

 

Le vert pelage des cratères

En contrebas de l’observatoire, les parois en érosion du grand cratère, hérissées d’impressionnants pics et canyons accrochent les nuages et la pluie. Les torrents y vagabondent entre des fougères géantes et des pins énormes. Par endroits, des falaises plongent dans l’océan ou abritent des piscines naturelles. Plus de 86.000 habitants vivent ici, dont près de la moitié sont originaires de Cuba ou du Venezuela.

Les maisons colorées des villages de La Palma reflètent leur exubérance latino et Santa Cruz, la capitale, porte l’empreinte élégante des colons espagnols. Face au port et au cœur de la ville, de superbes édifices Renaissance et des palaces aux balcons de bois racontent son long passé.

Du Parc National de la Caldera de Taburiente aux gorges et forêts subtropicales du Bosque de Los Tilos en passant par les jeunes volcans Teneguia et San Antonio, près du village de Fuencaliente, les paysages varient à l’infini.

 

la palma,canaries

Fuencaliente

 

L’univers minéral, volcanique et plutonique, hypnotise et rassure de ses tons chauds et de ses formes sculpturales.

 

la palma,canaries

Grand Canaria

 

la palma, canaries

volcan Teneguia

 

la palma,canaries,grand canaria