16/12/2014

* LES CYCLADES (Grèce)

L’archipel des Cyclades n’a pas perdu le sortilège qu’il a exercé sur l’homme depuis plus de 5000 ans. Et les cataclysmes qui ont secoué la mer Egée n’ont pas englouti les preuves irréfutables que ce royaume de Neptune fut le creuset des civilisations qui ont engendré l’âge d’or hellénique.

cyclades.jpg

La vigie du mythe de l’Atlantide

Une falaise brune aux reflets rougeâtres domine de ses 120 m les bateaux qui abordent dans la rade de Santorin. La Crète est ourlée d’une diadème d’une blancheur éclatante ; la ville de Thira, à laquelle on accède par un escalier vertigineux. Ce mur rocheux est l’un des bords de l’ancien cratère d’un volcan sous-marin qui a explosé lors d’un cataclysme il y a près de 3500 ans.

les Cyclades

Des villages comme revêtus de silence

Le bateau du Pirée vous débarque sur une petite « skala », escale typique ; un quai, quelques maisons, une crique de sable. Par un défilé désertique vous grimpez sur un plateau montagneux calciné et c’est la découverte de Folegandros, pur village cycladique avec ses cubes blancs fermés comme des sanctuaires, ses escaliers, ses balcons en bois et ses petites passerelles.

 

les cyclades

 

Sur un caillou le plus grand temple de l’Occident

Un fabuleux champ de ruines ; on le découvre en débarquant sur la côte ouest de Delos, à l’emplacement du port antique de l’île. C’était à la fin du IVe siècle avant J.C., un centre de commerce prospère à l’égal de Rhodes. Il reste, en dépit des pillages séculaires, de nombreux vestiges du sanctuaire d’Apollon.

 

les cyclades

 

Sur ce coin de la carte du monde, on pourrait écrire le mot « séduction » avec plus de raison que nulle part ailleurs. Beaucoup de ces îles pourraient sans doute être qualifiées de rochers stériles, mais, au cœur de la mer hellène où les dieux les ont éparpillées, elles lui sont comme autant de pierres précieuses.

Les îles mineures: Amorgos, Donoussa, Koufonissia, Folegandros, Anafi

Ces îles sanctuaires, îles désertes, îles pâturages, îles refuges, îles privées ou anciens lieux de déportation, éclatées dans la mer Egée, possèdent toutes une identité, un alibi pour se faire connaître. Ce sont véritablement les îles du bout du monde.

Les îles majeures : Syros, chef-lieu et cœur des Cyclades

Paros-Andiparos, l’île blanche ; Naxos, c’est l’île de Dionysos, fertile en vignes.

Delos, l’île sacrée ; Santorin (Thira), tout rappelle le volcan.

Mykonos, chaque plage a sa vocation.

les cyclades

24/01/2011

* LES CYCLADES (Grèce)

D’UNE ILE A L’AUTRE DANS LES CYCLADES

Des ports aux maisons blanches, des villages serrés autour de leur clocher, des plages sans fin le long d’une mer d’un bleu azur, des ruines antiques et un vin pareil au nectar des dieux : les ingrédients ont beau être les mêmes dans tout l’archipel des Cyclades, chaque île n’en possède pas moins son caractère bien à elle.

Avec ses villages blancs accrochés au bord d’un volcan, Santorin est considéré depuis l’Antiquité comme le joyau de tout l’archipel.

Santorin, au bord du volcan

Est considérée depuis l’Antiquité comme la plus belle des Cyclades. Sa forme en croissant de lune rappelle qu’elle est née d’une gigantesque éruption volcanique, qui emporta des civilisations antérieures, sa capitale est Thira.

La jolie localité de Oia qui surplombe la mer est une image de carte postale, avec ses coupoles bleues, ses clochers blancs et ses maisons aux teintes pastel.

A Pirgos, le village le plus élevé de l’île, les rues ont été construites en cercles concentriques afin de servir de protection contre les pirates.

santorin.jpg 

Naxos, le vignoble des dieux

Les maisons de Chora, ainsi qu’on appelle la capitale de l’île de Naxos s’étendent comme des blocs blancs du port jusqu’au sommet de la colline, que domine un fort vénitien. Une énorme porte en marbre, de six mètres, devenue le symbole de l’île, se dresse sur l’îlot de Plataia.

Naxos-ville située à peu près au milieu de la côte occidentale et construite sur les vestiges de Kallipolis, est une des plus belles villes des Cyclades. En 1600 avant J.C., Kallipolis était une cité prospère. Dionysos, le dieu du vin et de tous les excès, naquit ici et gratifia sa terre natale de riches vignobles. Le mont Zas, qui culmine à plus de 1000 mètres est le sommet le plus élevé des Cyclades, il porte le nom de Zeus. Cette île est beaucoup plus verte et fertile que ses voisines. Dans les villages de Naxos, les potiers perpétuent la tradition. L’archipel est parsemé de ruines antiques, notamment à Délos. C’est sur cette île inhabitée qu’Apollon aurait vu le jour.

Naxos.jpg

Paros, au carrefour des Cyclades

A 8 km de Naxos se trouve Paros, la troisième plus grande île de l’archipel et le carrefour des services de navigation dans les Cyclades. A Naousa, un port pittoresque dans une baie en forme de fer à cheval sur la côte est, des volets en bois de couleur bleu ciel donnent une touche joyeuse aux basses maisons blanches qui se reflètent dans la mer. L’église Ekatontapiliani à Parikia, l’un des principaux monuments byzantins de Grèce, est considérée comme un symbole de tolérance. La Vénus de Milo, un chef d’œuvre du deuxième siècle qui est aujourd’hui au Louvre, a été sculptée dans du marbre de Paros. Antiparos la petite île voisine de Paros, splendeur naturelle avec ses plages de sable doré et ses grottes mystérieuses où abondent les stalactites et les stalagmites.

paros.jpg

Myconos la mondaine

C’est la plus mondaine des îles grecques. Elle ne possède pas de sommets élevés et l’intérieur de l’île, aride et peu peuplé, ne présente guère d’intérêt, contrairement à son littoral rocheux et à sa trépidante vie nocturne.

La ville de Myconos, avec ses étroites rues pavées, ses hautes maisons blanches, ses moulins et son agréable bord de mer, est une petite perle.

myconos.jpg

Délos, le berceau d’Apollon

Délos était, après l’oracle de Delphes, le principal sanctuaire de la Grèce antique. Voisine de Myconos, elle est devenue un important lieu de pèlerinage. Cette île inhabitée, qui ne peut se visiter qu’en journée, est aussi l’un des sites archéologiques les plus riches, notamment avec la fameuse Terrasse aux Lions et les exceptionnelles mosaïques de la Demeure de Dionysos et de la Maison des Dauphins.

 

delos.jpg